Votre compteVotre panier                                         

lipides

Tout savoir sur les oméga-3

Herbalife minceur forme omega 3 saumon salade

Les oméga-3 : on en a tous entendu parler. Mais quel est leur rôle dans l’organisme et, surtout, comment en consommer suffisamment ?

Que sont les oméga-3 ?

Les oméga-3 appartiennent à la famille des lipides. Ces corps gras apportent de l’énergie très concentrée à l’organisme, mais aussi des nutriments indispensables, comme les acides gras essentiels, dont les oméga-3. Comme les oméga-6, les oméga-3 sont des acides gras essentiels car ils sont nécessaires à l’organisme qui ne peut les produire lui-même.

Pourquoi est-il important de manger des oméga-3 ?

Les oméga-3 présentent de nombreux atouts pour la santé. D’abord, ils réduisent le risque de maladies cardiovasculaires (ils fluidifient le sang, diminuent la pression artérielle et favorisent le bon cholestérol). Ensuite, ils ont des effets sur le cerveau et la dépression, et préviennent la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

D’où l’importance d’intégrer les oméga-3 dans son alimentation équilibrée !

Comment consommer des oméga-3 ?

L’organisme n’est pas capable de synthétiser les Oméga-3 : il faut donc s’en procurer ailleurs. Or la plupart des régimes alimentaires occidentaux (à l’inverse du régime méditerranéen ou du régime Okinawa) n’intègrent que peu les acides gras oméga-3 à chaîne longue (EPA et DHA). Les apports nécessaires recommandés en oméga-3 sont de 2 grammes par jour alors qu’on n’en consomme au plus que 0,6 gramme par jour (source : Afssa) !

Une supplémentation est souvent nécessaire. Ainsi, Herbalifeline est un complément alimentaire riche en acides gras essentiels Oméga-3 EPA et DHA, qui contribuent à une fonction cardiaque normale.

Côté alimentation, pour atteindre les apports recommandés en oméga-3, il est recommandé de manger un poisson gras 2 à 3 fois par semaine (saumon idéalement sauvage, flétan, hareng, maquereau, anchois, sardines, thon…).

Les noix sont une autre source intéressante d’oméga-3 : pensez-y pour agrémenter vos repas et vos recettes de salade. De même, les graines de lin accompagneront vos plats, vos salades et vos laitages.

Certaines huiles sont également riches en oméga-3 : de chanvre, de lin, de noix et de colza. D’autres huiles, moins courantes, contiennent aussi des oméga-3 : huile de germe de blé, huile de soja, huile de cameline, huile de phoque et huile de perilla. Les huiles de noix et de noisette ne doivent pas être chauffées ; celle de colza peut l’être sans atteindre son point de fumée (qui est de 240°C, température à partir de laquelle l’huile de colza se décompose et se dénature).

Vous pouvez aussi consommer des légumes verts à feuilles comme de la mâche, du chou, de la laitue, des épinards, etc.

 

Bref, vous l’aurez compris, quelques réflexes permettent de manger suffisamment d’oméga-3 : intégrer des poissons gras dans ses menus, varier les huiles, penser aux légumes verts à feuille et ne pas hésiter à se tourner vers un complément alimentaire !

 

Les Lipides

Healthy fats

Les corps gras, qui sont-ils ?

Le beurre, l’huile, la crème fraîche, la margarine, la graisse d’oie, le saindoux, la mayonnaise… et leurs versions allégées constituent le groupe des corps gras. Le point commun des aliments de ce groupe est leur richesse en lipides. Ce sont des concentrés d’énergie, car les lipides sont les nutriments les plus caloriques de l’alimentation (9 kcal/g). Les corps gras apportent aussi des nutriments irremplaçables comme les acides gras essentiels (acide a-linolénique ou oméga 3 et acide linoléique ou oméga 6) et les vitamines A, D et E. Les corps gras sont aussi des aliments incontournables pour une cuisine savoureuse car de nombreux arômes sont solubles dans les graisses.
Les professionnels de santé recommandent de limiter la consommation des matières grasses ajoutées. D’un point de vue qualitatif, il est recommandé de favoriser les graisses d'origine végétale (les huiles, dont l’huile de colza particulièrement bien équilibrée, les margarines) et leur variété. Il convient aussi de limiter les graisses d’origine animale (beurre, crème…). Le recommandation de consommation de poissons « gras » 2 à 3 fois par semaine.

A retenir:

- Le point commun des aliments du groupe des corps gras est leur richesse en lipides.
- Les lipides sont constitués d’acides gras, on en distingue 3 types : les saturés, les mono-insaturés et les poly-insaturés.
- Les lipides de l’alimentation sont apportés par les corps gras et par des aliments comme la viande, le fromage, les charcuteries, les pâtisseries…
- Toutes les huiles apportent 100 % de graisses, par contre chacune a une composition spécifique en acides gras.
- Les professionnels de santé recommandent de limiter la consommation des matières grasses ajoutées, de favoriser les graisses d'origine végétale et de limiter les graisses d’origine animale et surtout les acides gras ‘trans’.