Sport

  • Comment garder la motivation pour faire du sport à la maison ?

    Sport a la maison

    La météo extérieure ou les recommandations sanitaires peuvent nous inciter à pratiquer plus de sport chez soi. Faire du sport à la maison, c’est une excellente idée ! Mais comment tenir dans la durée ? Comment garder la motivation au fil des semaines ? Voici quelques conseils pour bien vous organiser.

    Les erreurs du sport à la maison : oublier de s’échauffer

    Quel que soit l’endroit où l’on fait du sport (dans une salle de sport, dehors, ou chez soi), l’échauffement n’est jamais à négliger. Et ce que l’on soit un sportif averti ou un débutant.

    Quand vous vous échauffez, l’objectif est de préparer l’organisme à l’effort, en mobilisant les muscles et articulations et en augmentant le rythme cardiaque.

    Les erreurs du sport à domicile : en faire trop

    Le sport chez soi consiste souvent à faire des circuits de renforcement musculaire ciblé, des programmes de yoga, ou encore des exercices cardio.

    Pensez aux pauses

    Dans un programme, il y a des temps d’effort et des temps de pause. Même quand vous êtes seul, ne négligez pas les pauses (entre deux exercices ou deux séries). Elles permettent à votre organisme de récupérer de l’effort fourni et de se préparer à l’effort suivant. Vous pouvez en profiter pour vous essuyer ou encore boire.

    Pas de surentraînement !

    Dans un même ordre d’idée, ne vous surentraînez pas. Prévoyez et conservez un niveau d’intensité et d’effort correspondant à ce que vous pouvez faire.

    Pour ces deux cas (pause et surentraînement), restez à l’écoute de votre corps. Le but est de rester en forme, pas de vous blesser !

    Les fautes du sport chez soi : en faire à sa tête

    Lorsque l’on fait du sport à son domicile, il faut aussi être rigoureux.

    Cela signifie notamment de :

    ·      Trouver des circuits différents afin de ne pas tout le temps faire le même. En effet, faire tous les jours le même circuit risque de sur-solliciter certains muscles et certaines articulations, augmentant le risque de blessure.

    ·      Faire tous les exercices prévus dans les programmes. Que ce soient de la gym, de la musculation, du fitness, du yoga, les programmes d’entraînement que vous pouvez trouver sur le web ou dans des applications sont construits de manière complète et évolutive. Dans ces entraînements, chaque exercice a, dans ce cadre, son intérêt pour répondre à vos objectifs (perdre du poids, renforcement musculaire, évacuation du stress…). Même si tout ne vous semble pas évident en termes d’intérêt, il n’en demeure pas moins qu’il ne faut pas faire l’impasse.

     

    Les fautes du sport à la maison : ne pas assez boire et ne pas bien manger

     

    Hydratation

    Comme pour n’importe quelle pratique sportive, l’hydratation est fondamentale. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire, mais bien boire régulièrement au cours de sa séance d’entrainement. Ainsi, l’eau perdue lorsque l’on transpire est compensée par les apports en eau.

    Au cours de l’effort, des boissons hypotoniques, comme la boisson d’Herbalife CR7 Drive, vous assurent de rester correctement hydraté.

    Alimentation

    En matière d’alimentation, la pratique du sport à domicile est une pratique physique « normale ». En ce sens, il convient notamment de s’alimenter comme un sportif : féculents, protéines, fruits secs, et fruits et légumes sont à intégrer quotidiennement pour avoir une alimentation équilibrée. 

    Avec ces conseils, nous espérons que vous garderez votre motivation pour faire du sport chez vous !

  • Comment bouger quand on passe sa journée assis ?

    Bouger quand on reste assis

    Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui passent leur journée en position assise, sans forcément bouger. Comment y remédier ?

    Bouger régulièrement : un bon réflexe

    Pour conserver une bonne santé, il ne faut pas rester assis toute la journée. Idéalement (et sauf en phase de sommeil bien entendu), il est recommandé de se lever et de marcher au moins toutes les 2 heures. En effet, l’inactivité n’est pas bonne pour notre organisme et peut favoriser l’apparition de maladies entre autres effets néfastes (maux de dos, troubles musculo squelettiques, douleurs dans les cervicales…).

    Si cela ne vous semble pas évident, voici nos conseils pour lutter contre la sédentarité !

    Faites debout ce que vous pouvez faire assis

    Un certain nombre d’entre nous restent assis derrière un bureau au travail (écran d’ordinateur notamment). Comment bouger lors d’une journée de travail ? Plusieurs solutions peuvent être imaginées pour ne pas rester assis pendant des heures sur votre chaise de bureau.

    Votre ordinateur est sur un bureau ? Vous est-il possible d’avoir une station de travail haute qui vous permette de travailler debout? Avec pour poste de travail un bureau debout, vous favorisez la circulation sanguine.

    Votre téléphone sonne ? Et si vous passiez votre conversation téléphonique en marchant? Bien sûr, ce n’est pas tout le temps possible, mais dès que cela l’est, profitez-en pour bouger !

    Une réunion? Et si, plutôt qu’elle se déroule avec les participants assis, elle se tenait debout ! Un conseil compatible avec le télétravail !

    A la maison, vous regardez la télévision ? Dès qu’il y a une publicité, levez-vous ! Pour quoi faire ? Aller vous préparer un thé, faire un brin de rangement, etc.

    Prévoyez des pauses pour bouger suffisamment

    Quel que soit le lieu, au-delà des opportunités déjà évoquées (le téléphone qui sonne, une pub TV…), planifiez des pauses. En programmant des pauses toutes les 2 heures au maximum, vous vous assurez de ne pas rester assis trop longtemps.

    Comment mettre à profit ses pauses ? Faites quelques pas en vous rendant à la cuisine ou en rendant visite à vos collègues (plutôt que leur passer un coup de téléphone interne), allez vous préparer une boisson (un thé, un verre d’eau, un en-cas… selon le moment de la journée).

    Trouvez de « petits » moments pour vous muscler ou vous étirer

    Ne pas rester trop longtemps assis est certes une (bonne) chose, mais faire des exercices de musculation ou des étirements en est une autre (toute aussi bonne pour les personnes plutôt sédentaires).

    Faire de l’exercice physique pendant que l’on travaille (sans diminuer sa productivité !) :

    Étirements du haut du corps

    Squats ou fentes pendant un appel téléphonique

    Rotation de cheville

    Etc.

    Et ces exercices sont autant faisables au travail qu’à la maison !

    Pour ne pas oublier, n’hésitez pas à programmer une alarme.

     

    Ces conseils visent à vous aider à bouger lorsque vous avez une position assise prolongée. Ces astuces ne remplacent pas la pratique d’une activité physique régulière, en intérieur ou en extérieur, pour vous muscler de manière plus complète ou travailler votre cardio !

     

  • Shake Sport Libérez votre Potentiel

    Shake sport liberez votre potentiel

     

    Ingrédients 

    - 2 cuillères doseuses (26g) de Formula 1 Sport
    - 1 cuillère doseuse (6g) de Formula 3 PPP
    - 1 cuillère doseuse (6,8g) de Boisson multi-fibres
    - 250 ml de lait d'amande (non sucré)
    - 4 feuilles de menthe

    Apports nutritionnels

    Protéines: 16g
    Lipides: 5g
    Glucides: 12g
    Fibres: 8g
    Calories: 174 Kcal

     

    * Lors de la prise de substitut de repas sous forme de Shake Formula 1, dans le cadre d’un contrôle de poids, vérifiez attentivement les instructions d’utilisation sur l’étiquette du produit.

    Les valeurs nutritionnelles sont indicatives et peuvent varier selon la quantité et la qualité des ingrédients utilisés.

  • 6 raisons de consommer des shakes de protéines

    • Par
    • Le 12/10/2018

    Shake de proteines

    Il y a bien plus dans les shakes de protéines qu’un repas nutritif et équilibré. Le fait de consommer des shakes peut également améliorer vos habitudes alimentaires. Nous vous expliquons pourquoi !

    Les raisons de la popularité des shakes de protéines ne manquent pas. Ils apportent des éléments nutritifs en quantités étudiées et peuvent se substituer à un repas. Ils sont rapides à préparer et vous pouvez les personnaliser à volonté selon vos préférences.

    De bonnes raisons, certes, mais ce n’est pas tout. Les shakes de protéines peuvent améliorer votre alimentation et vos habitudes de bien d’autres façons.

    La consommation de shakes de protéines peut également vous aider à surmonter bien des obstacles à une alimentation équilibrée, et à atteindre et entretenir votre poids de forme.

    Alors, à quoi peuvent vous aider les shakes de protéines ?
     

    Calculer précisément le nombre de calories.

    Le suivi de votre apport calorique est un élément important du contrôle de poids. Mais ce n’est pas simple et la plupart des gens sous-estiment le nombre de calories qu’ils ingèrent d’environ 20 %. La difficulté réside en partie dans le fait qu’il faille mesurer et peser précisément tous vos aliments. Il faut également compter tous les petits détails, tels que le mode de préparation ou les condiments qui les accompagnent.

    Pour les shakes de protéines, c’est simple. Ils contiennent peu d’ingrédients et sont très faciles à mesurer. Vous disposez ainsi d’un décompte calorique précis du shake que vous avez consommé.

    D’ailleurs, saviez-vous que sur le site de recettes de shakes d’Herbalife Nutrition, myherbalifeshake.com, le concepteur de recettes vous permet de créer vos recettes et de voir leurs valeurs nutritionnelles (quantité de protéines, de lipides, de fibres, de glucides et de calories) ?

    Inspirez-vous par exemple de cette délicieuse recette avec la Formula 1 Crème de Banane

    Shake banane fruits rouges

    Recette SMOOTHIE BANANE ET FRUITS ROUGES
    Dans le bol du blender, ajoutez :
    - 1 tasse de chou frisé
    - 1/2 tasse de fruits rouges
    - 2 cuillères à soupe (26g) de Formula 1 Crème de Banane
    - 1 cuillère à soupe (14g) de Mélange pour Boisson Protéinée
    - 250ml de "lait" de soja
    Mixer au blender jusqu'à obtenir une texture onctueuse
    Déguster assiss, au calme, en 15 - 20mn minimum 

    Intégrer davantage de fruits et légumes dans votre alimentation.

    Les possibilités de personnalisation avec des fruits et légumes sont innombrables et vous pouvez tout à fait ajouter une ou deux portions à votre shake.

    Pour une préparation rapide et pratique, conservez différents fruits et légumes au congélateur. Essayez d’ajouter des légumes, comme des épinards, des carottes, du chou kale ou de la courge, frais ou surgelés.

    Définir des horaires réguliers.

    Nombreux sont ceux et celles qui mangent de manière irrégulière parce qu’ils ne prennent pas le temps de planifier et préparer leurs repas. Ils ou elles finissent ainsi par sauter des repas ou par grignoter davantage.

    Je ne connais pas beaucoup de plats plus simples à préparer qu’un shake de protéines, comme ceux proposés par Herbalife Nutrition. Il suffit de mélanger la poudre de protéines, l’ingrédient liquide et pourquoi pas des fruits ou des légumes et vous obtenez immédiatement un produit nutritionnel équilibré en quelques minutes. Allez trouver une excuse pour sauter des repas maintenant !

    Contrôler la taille des portions pendant les repas.

    Une portion de shake de protéines est automatiquement contrôlée. Cela peut vous aider de bien des manières.

    Tout d’abord, lorsque vous prenez un shake de protéines en guise de repas, la portion est définie pour vous. Cela peut également vous aider à contrôler la taille des portions lors de votre prochain repas.

    Et si votre shake est équilibré d’un point de vue nutritionnel et s’il contient des protéines et des glucides pour satisfaire votre appétit d’un repas à l’autre, vous ne vous présenterez pas au prochain repas avec l’estomac dans les talons. En outre, il vous est bien plus facile de contrôler les quantités que vous mettez dans votre assiette.

    Répondre aux besoins nutritionnels.

    Quel que soit le degré d’attention que vous accordez à vos choix alimentaires, il n’est pas toujours simple de garantir la présence de tous les nutriments dont le corps a besoin au quotidien.

    Un shake de protéines préparé avec du lait ou du lait de soja et quelques fruits ou légumes peut vous aider à répondre à vos besoins concernant certains nutriments, notamment les protéines, le calcium, la vitamine D et les fibres.

    Certains shakes sont également enrichis en vitamines et minéraux, pour booster plus encore votre apport nutritif.

    Manger mieux, même quand vous êtes pressé.

    Quand vous êtes aux 400 coups et que la faim vous prend, vous pouvez être tenté de pousser la porte du fast food du quartier pour satisfaire rapidement votre faim. En déplacement, il est parfois difficile de trouver un repas équilibré.

    Si vous laissez la faim vous envahir, vous allez très probablement attraper le premier aliment qui vous tombera sous la main. Et ce ne sera pas forcément le plus équilibré. Les shakes de protéines, tout comme leur équivalent, les barres repas Formula 1 Express,  peuvent être transportés partout.

    C’est clairement un avantage. Une fois votre shake mélangé, vous pouvez l’emporter avec vous, au bureau, à l’école, pendant vos courses ou à votre retour au bureau. C’est une option de repas rapide, équilibrée, pratique et délicieuse. Que demander de plus ?

     

    Envie d’idées de recettes de shakes Herbalife Nutrition faciles ?

    Voici quelques pistes :

    Article rédigé par Susan Bowerman, Directrice, Responsable de la formation mondiale en Nutrition pour Herbalife Nutrition

  • Comment optimiser sa récupération pour progresser sportivement ?

    • Par
    • Le 19/04/2018

    Progresser entrainement

    Vous souhaitez vous améliorer sportivement ou avez, par exemple, des objectifs « chrono »sur un 5 km, un 10 km, un semi-marathon voire un marathon ? Sans doute vous entraînez-vous ! Mais accordez-vous suffisamment de place à la récupération ?

    Non ? La récupération est pourtant essentielle pour progresser sportivement. Car oui, il serait dommage de fournir beaucoup d’efforts à l’entraînement pour finalement ne pas en tirer tous les profits en raison d’une absence ou d’une mauvaise récupération !

    Récupération : hydratation et nutrition

    Après une session de sport, il est important de s’alimenter (l’organisme ayant consommé de l’énergie et/ou puiser dans les réserves) et de se réhydrater.

    Ainsi, dès la fin d’un entraînement, boire est important. Un à deux verres d’eau par heure est recommandé. Vous pouvez vous réhydrater avec de l’eau ou avec une boisson faible en calories.

    Dans l’heure qui suit la fin de votre entraînement, prévoyez une collation afin d’apporter à votre organisme les nutriments essentiels qu’il a utilisés durant l’effort : protéines et glucides sont à privilégier. A ce titre, notre substitut de repas Formula 1 Sport est spécialement adapté aux sportifs et apportera à votre corps les nutriments dont il a besoin.

    Restore de la gamme H24 d’Herbalife Nutrition est un complément alimentaire formulé pour le soutien nutritionnel nocturne. Il contient un ingrédient unique le Lactium®, ainsi que 100% des VNR (Valeurs Nutritionnelles de Référence) en vitamine E qui contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif

    Ceci s’intègre bien entendu dans le cadre d’une alimentation équilibrée qui vous apporte suffisamment de protéines et de micronutriments.

    Repos entre deux entraînements

    Pour progresser, vous envisagez peut-être de faire du sport tous les jours. Or cela peut être contre-productif. En effet, après un entraînement, le corps a une phase de récupération, au cours de laquelle il se débarrasse des déchets produits lors de la session d’entraînement, refait ses réserves de nutriments et soigne les microlésions musculaires apparues durant l’entraînement.

    Par ailleurs, après un entraînement, les muscles se reconstruisent et grossissent lors de la phase de repos (c’est la phase de surcompensation).

    Bref, laisser du temps à l’organisme pour se remettre entre deux entraînements (surtout s’ils sont intensifs) est essentiel, au risque de se surentraîner. Il n’y a tout de fois pas de durée standard : la phase de repos dépendant de l’effort fourni mais aussi de l’habitude (ou non…) à réaliser le type d’effort.

    Récupération : l’importance du sommeil

    Le sommeil est aussi l’un des fondamentaux d’un entraînement. En effet, au cours d’une bonne nuit de sommeil, la récupération est optimisée car c’est le moment où le corps se relaxe le mieux. D’ailleurs, pour rappel, pour mieux dormir, il est conseillé d’éviter le sport après 20h.

  • 3 conseils pour marcher suffisamment tous les jours

    • Par
    • Le 19/04/2018

    Marche

    On vous le répète souvent sur ce blog : l’activité physique est essentielle pour notre santé. Or la première activité physique à laquelle nous devrions penser est la marche !

    En effet, même si ce n’est pas une activité suffisamment intense pour procurer des résultats spectaculaires en termes de fitness, la marche a ses atouts !

    Les atouts de la marche

    D’abord, elle est une activité cardiovasculaire intéressante et qui s’adapte à tous. Car, derrière le terme « marche » se cachent différentes pratiques : marche tranquille, marche rapide, longues marches (randonnées), ou tout simplement addition de plusieurs déplacements faits au cours d’une journée, etc.

    Ensuite, c’est une excellente manière de prendre l’air (et faire du sport en plein air est une bonne habitude sportive !), ce qui est bon pour l’ensemble de l’organisme.

    Enfin, par une combinaison des deux précédents arguments, la marche est une activité qui aide à se sentir bien, tout simplement (elle permet à votre corps de produire de la sérotonine qui provoque un sentiment de détente, et de la dopamine, neurotransmetteur lié au plaisir) !

    Sans compter qu’elle permet, aux personnes qui ne pratiquaient pas d’activité physique de démarrer en douceur vers une nouvelle et meilleure hygiène de vie.

    Comment marcher suffisamment tous les jours et augmenter votre nombre de pas quotidien ?

    1. Marcher à deux ou en groupe

    Créez des moments dans la semaine pour marcher (un quart d’heure, une demi-heure, une heure…). Si vous manquez de motivation pour vous élancer seul(e), trouvez un partenaire pour partager ce moment bénéfique à tous !

    2. Modifier ses habitudes

    Toute une série d’évolutions dans vos habitudes peuvent vous faire marcher plus, sans que cela vous demande un réel effort.

    Voici quelques exemples. Garez-vous plus loin de votre travail ou du magasin où vous vous rendez. Si vous prenez les transports en commun, descendez un arrêt plus tôt qu’à l’habitude. Ne prenez plus les escalators mais les escaliers. Profitez de vos pauses pour marcher. Marchez lorsque vous téléphonez.

    3. Suivre son activité

    On recommande généralement de marcher 10.000 pas par jour (1). Or il n’est pas toujours facile de savoir où l’on en est. La bonne nouvelle est qu’il existe des outils pour nous aider à mesurer nos efforts : podomètres ou applications pour smartphone par exemple. En vous équipant d’un outil de mesure, vous pourrez suivre vos efforts et adapter de manière pertinente vos habitudes (voir nos exemples du point précédent).

     

    Et vous, marchez-vous suffisamment ?

     

    (1) The Truth About ‘10,000 Steps’ a Day, Live Science, 7 mars 2014, https://www.livescience.com/43956-walking-10000-steps-healthy.html

     

  • 5 Bonnes résolutions pour 2018

    • Par
    • Le 16/01/2018

    5 bonnes resolutions

    Ça y est : l’année 2018 est lancée et l’heure est venue pour les traditionnelles bonnes résolutions. On vous donne quelques idées faciles à adopter pour booster votre quotidien et votre bien-être cette année !

    1- Prendre un petit-déjeuner équilibré

    Commencez l’année et vos journées du bon pied en prenant un petit-déjeuner équilibré, même si vous disposez de peu de temps. Repas essentiel, le petit-déjeuner apporte une grande partie des nutriments dont le corps à besoin et permet de réguler l’appétit et donc de garder le contrôle sur son poids.

    Couplé à une bonne hydratation, un petit-déjeuner équilibré vous aide à faire le plein d’énergie pour rester concentré toute la journée !

    2- Pratiquer une activité physique régulière

    Si ce n’est pas déjà le cas, adopter une activité physique régulière peut vous apporter une grande sensation de bien-être et contribue à vous maintenir en bonne forme. Si vous avez peu de temps ou souhaitez commencer en douceur, pourquoi ne pas faire des exercices simples, prendre les escaliers ou pratiquer une activité douce comme le yoga ?

    Pour les plus sportifs, c’est peut-être le moment de vous lancer de nouveaux défis, comme participer à des compétitions ou prendre un peu de recul pour améliorer votre pratique.

    3- S’accorder du temps pour soi

    Entre vie professionnelle, quotidien et activités, accordez-vous du temps pour vous régulièrement afin de souffler, vous recentrer et refaire le plein d’énergie pour garder le cap sereinement.

    À vous de trouver ce qui vous convient le plus : 1h de lecture au calme, un soin cocooning, une séance de yoga en pleine nature, … faites-vous plaisir et lâchez prise !

    4- Dormir mieux

    Les fêtes de fin d’année ne sont pas des moments de tout repos, alors pour ne pas commencer l’année en accumulant de la fatigue, c’est le moment de prendre de bonnes habitudes en repérant les premiers signes de sommeil pour respecter votre horloge biologique, et vous réveiller en pleine forme chaque matin !

    5- Se fixer des objectifs

    Le mois de janvier est le bon moment pour faire le point sur l’année écoulée et vous fixer des objectifs pour vous motiver !

    Qu’aimeriez-vous améliorer par rapport à l’année passée ? Notez les petites choses que vous aimeriez améliorer dans votre quotidien, votre organisation, etc. et fixez-vous quelques objectifs raisonnables !

    Ne négligez pas vos objectifs professionnels, pourquoi ne pas envisager une évolution ou envisager une formation pour développer vos compétences ?
    N’oubliez pas que les nouvelles habitudes sont longues à mettre en place pour devenir naturelles et s’intégrer à votre quotidien, alors n’hésitez pas à faire le point régulièrement pour garder vos objectifs en tête !

  • 8 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise !

    • Par
    • Le 16/01/2018
    • Dans Sport

    Fitness musculation fitness

    Pour faire de l’exercice au quotidien chez soi (ou même au bureau), pas besoin de posséder beaucoup de matériel spécifique ! Une tenue confortable et une chaise peuvent suffire pour pratiquer toute une série d’exercices efficaces pour raffermir tout le corps. Voici 8 exemples !

    Pour réaliser ces exercices, quelques prérequis : veillez à avoir une tenue confortable pour être à l’aise dans vos mouvements, gainez votre ventre pour ne pas vous faire mal au dos, gardez près de vous une bouteille d’eau pour vous hydrater régulièrement !  Pour ceux qui participent au #ThemixChallenge, n’oubliez pas de prendre votre boisson avec vous !

    Tonifier le haut du corps

    Pour réaliser des exercices avec une chaise, il suffit parfois de décliner des exercices classiques. Il n’est pas nécessaire de déborder d’imagination.

    •  Pompes avec pieds surélevés (et sa variante : pompes avec mains surélevées) : Pieds joints sur l’assise de la chaise, position planche, c’est parti pour une petite série de pompes ! Un exercice qui a l’avantage de muscler les bras, le buste, mais aussi de raffermir les abdominaux. Notez qu’il est aussi possible de réaliser les pompes avec les pieds au sol et les mains sur l’assise, mais veillez à ce que votre chaise reste bien en place.
    • Comme sur la photo d’illustration, appuyez vos mais sur le bord de l’assise de la chaise, fesses dans le vide et jambes à l’équerre, descendez en pliant les bras, gardez le dos droit ! 

    Raffermir le bas du corps

    Là encore, certains exercices « classiques » peuvent être déclinés avec une chaise, pour ajouter une difficulté supplémentaire.

    •  Exercice du grimpeur : En position planche, pieds sur l’assise de la chaise, ramener tour à tour vos genoux vers votre poitrine 
    •  Dans la même position de départ, levez alternativement les jambes en direction du plafond. Ces deux exercices ultra gainant font travailler les jambes mais aussi les abdos ! 
    •  Utiliser l’assise de la chaise (à choisir solide et sans roulettes !) comme un step ! Placer son pied à plat sur l’assise, et monter en montant au maximum le genou. Alternez les séries jambe gauche et jambe droite. Avec un bon rythme, vous ferez aussi travailler votre cardio ! 
    •  Utilisez toujours cette assise pour une variante de squat : le pied à l’arrière sera posé sur la chaise plutôt qu’au sol. Raffermissement des cuisses et des fessiers garanti ! 

    Et pourquoi pas, avec son sofa ?

    Si vous n’arrivez pas à quitter votre canapé, celui-ci peut vous servir à certains exercices de raffermissement des abdominaux, à condition que le sofa en question soit assez ferme pour ne pas vous faire mal à cause d’une mauvaise position.

    •  Relevez vos jambes pour une série d’exercices variés : ciseaux, twists, genou-coude… Réalisez des séries de plusieurs répétitions sans reposer les pieds par terre et en gainant le buste.

    Et si on enlevait carrément la chaise ? 

    •  La chaise : Dos contre le dur, bien plat, jambe à l’équerre, gardez la position comme si vous étiez assis sur une chaise. Maintenez la position 30 secondes. Au fur et à mesure de vos progrès, maintenez la position plus longtemps ! 

     

  • La banane est-elle l’aliment idéal du sportif ?

    • Par
    • Le 07/12/2017
    • Dans Sport

    Banane sport

    La banane : un fruit énergétique

    La banane est un fruit très énergétique (90 Kcal pour 100 g). Or, pendant l’effort, le sportif va chercher des apports en énergie. La banane y répond donc, aidant à éviter les fringales !

    Elle est par ailleurs très riche en potassium (300mg/100g), dont elle peut couvrir les besoins quotidiens. Le potassium est important pour le sportif puisqu’il aide à la récupération chez le sportif. Elle limite aussi le risque d’avoir des crampes, ce qui est un atout pour les sports d’endurance, comme le running ou le vélo.

    Nutritive, elle est riche en hydrates de carbone, en phosphore, en calcium, et en vitamines A, B1, B2 et C.

    Bon à savoir : plus elle est mûre, plus son index glycémique est élevé : vous pouvez la choisir mûre en amont ou pendant un effort physique, mais peu mûre après.

    La banane : un fruit facile à digérer

    La banane est aussi facile à digérer, ce qui est un atout pour le sportif. Lors d’un effort sportif, notamment prolongé, la consommation d’aliments faciles à digérer permet de fournir à l’organisme un apport en calories et nutriments efficace, ne sollicitant pas trop le système digestif.

    Bon à savoir : plus elle est mûre, plus elle contient de glucides. Or les glucides se digèrent plus facilement. Les bananes mûres sont donc bien à privilégier pendant l’effort !

    Attention toutefois : certaines personnes trouvent la banane un peu lourde à digérer (elle leur reste sur l’estomac) : si c’est votre cas, et malgré les qualités de ce fruit, n’en prenez pas lorsque vous êtes en plein effort !

    Pour avoir la banane !

    La banane contient aussi du tryptophane, une protéine que l’organisme va transformer en sérotonine, hormone influençant l’humeur (un bon taux de sérotonine favorisant la bonne humeur). Or, la pratique régulière d’une activité physique augmente la sécrétion naturelle de sérotonine.

    Bref, la banane avant, pendant et après l’effort

    Sauf à mal digérer la banane, le sportif ne peut qu’être séduit par ce fruit. Avant l’effort, elle permet de booster son organismePendant l’effort, ce fruit jaune consiste une excellente source d’énergie, et aide à prévenir des crampes. En mode récupération, ce fruit exotique et ses glucides aident l’organisme à refaire ses stocks !

    Comment consommer une banane ?

    Vous pouvez ajouter une demi-banane dans votre shake (la banane se marie à merveille avec les saveurs de Formula 1 chocolatées, vanillées ou fruitées) et mixer le tout au blender. Votre shake n'en sera que plus onctueux.

    On vous a déjà parlé de la banane sur le blog :

    • Aliment basifiant, elle vous aide à rétablir votre équilibre acido-basique
    • Elle est source d’amidons résistants comme nous vous l’expliquions dans notre article sur les fibres

  • Forme physique : 7 astuces pour avoir des habitudes plus saines

    • Par
    • Le 14/11/2017
    • Dans Sport

    Forme physique habitudes

    Le meilleur moyen pour créer une bonne habitude est de commencer par comprendre comment le cerveau traite les informations lorsqu’il crée une habitude. Il vous reste ensuite à utiliser ces connaissances à votre avantage.

    De nombreuses chaînes de restauration rapide utilisent par exemple vos sens pour vous attirer vers leurs produits. La publicité stimule les sens de façon à rendre le produit proposé plus attirant. Et ça marche. Le fait d’utiliser vos sens comme la vue, le goût, l’odeur et l’ouïe peut vous aider à créer une association positive avec un certain type d’aliments ou un certain comportement.

    Pourquoi ne pas utiliser ces connaissances pour développer un sentiment positif vis-à-vis de l’activité physique et de l’équilibre nutritionnel ?

    Comment créer de bonnes habitudes sportives ?

    Prenez l’air

    Faire du sport en plein air est un excellent moyen d’apprécier l’activité physique. Nombreux sont ceux qui au départ étaient partis pour une marche de 20 minutes et ont fini par prolonger tant ils appréciaient l’environnement. Tout est histoire de goût bien sûr. Certains apprécient les montagnes et les champs, quand d’autres préfèrent l’animation des rues de la ville. Il est important de déterminer l’environnement qui a votre préférence et de créer votre routine sportive autour de ces lieux.

    Faites preuve de créativité en intérieur

    Si vous n’avez pas la possibilité de pratiquer à l’extérieur, effectuez vos mouvements à proximité d’une fenêtre pour profiter de la vue. Si observer d’autres personnes en train de faire du sport vous motive plus, choisissez l’équipement cardio qui fait face à l’espace gym. Au cours de votre prochain entraînement, réfléchissez à la façon dont votre environnement peut influencer votre degré d’énergie.

    Définissez un espace dédié à votre activité physique

    Si vous avez l’intention de faire du sport chez vous, vous pouvez dédier un espace en installant tout simplement un tapis au sol. Prenez l’habitude d’utiliser chaque fois le même espace pour effectuer vos mouvements. Une fois cet espace défini, vous pouvez vous concentrer sur vos mouvements. Faites de la place autour de votre tapis de sol, vous pourrez ainsi vous déplacer librement. Et plus l’espace sera libéré, moins vous vous sentirez sous pression.

    Préparez de belles assiettes

    Prenez le temps de créer de jolies assiettes, colorées et qui donnent envie. Si votre couleur préférée est le rouge, ajoutez des poivrons rouges, des fraises ou des pommes à vos encas. Vous aurez plus envie d’y goûter. On est toujours plus heureux de manger ce qui est joli, c’est pourquoi les gâteaux joliment décorés sont souvent attirants. Les options équilibrées manquent souvent de cet attrait. Mais avec une touche de créativité et un peu de temps, vous pouvez préparer de jolies assiettes bien équilibrées.

    Mettez de la musique pour vous mettre de bonne humeur

    La musique que vous écoutez pendant votre entraînement sportif peut influencer votre humeur et l’intensité avec laquelle vous travaillez. Choisissez vos morceaux préférés pour les séances plus difficiles pour lesquelles vous savez qu’il vous faudra une plus grande motivation. Lorsque vous voulez faire une séance d’intensité modérée et régulière, passez des morceaux stimulants et définissez la cadence qui vous aidera à tenir toute la séance. Lorsque vous faites des étirements ou des mouvements de yoga, passez des morceaux plus lents pour vous aider à évacuer votre stress.

    Préparez une boisson agréable pour votre séance

    Prenez l’habitude de bien vous hydrater lorsque vous faites du sport. Préparez une bouteille remplie d’une boisson que vous appréciez pour vous donner envie de vous y mettre. Choisissez bien votre boisson par contre, et évitez les boissons sucrées et trop caloriques. Une boisson riche en électrolytes et infusée avec vos fruits préférés ou encore une boisson pour sportifs à faible teneur en sucre sont des options intéressantes.

    Servez-vous des odeurs pour influencer votre humeur

    Quand vous pensez activité physique, je suis presque sûre que vous pensez aux chaussettes sales et au sac de sport odorant. Ce n’est pas tout à fait idéal en matière de motivation. Rassemblez certaines odeurs qui amélioreront votre humeur et votre degré d’énergie. Choisissez un parfum que vous associez à l’activité physique, c’est un bon moyen d’installer une bonne habitude. L’odeur de la lavande par exemple, calme et apaise. Sentir ce parfum avant une séance de yoga est un excellent moyen d’atteindre le calme.

    Si c’est d’un stimulant dont vous avez besoin, alors optez pour la menthe poivrée. L’huile essentielle de menthe poivrée est vendue à un prix très abordable et dégage un parfum qui ravive quand vous vous sentez fatigué. Le citron est également vivifiant. Il convient parfaitement avant de commencer l’entraînement.

     

    Article rédigé par Samantha Clayton, présidente du département Sport, Performance et Fitness chez Herbalife

  • Faire le choix de petits déjeuners protéinés pour perdre de la masse graisseuse

    Petit dejeuner baies

    Avec un petit-déjeuner riche en protéines, vous consommerez moins de calories au cours de la journée et brûlerez davantage de masse adipeuse.

    Si la plupart des gens parviennent à manger au petit déjeuner, 21% des Français avouent prendre le temps de manger le matin moins de 3 fois par semaine. Et vous ne serez pas surpris d’apprendre que cette habitude concerne principalement les adolescents et les jeunes adultes. Beaucoup affirment qu’ils n’ont tout simplement pas le temps de manger le matin. Et pour ceux qui prennent un petit-déjeuner, celui-ci est rarement riche en protéines.

    Le petit déjeuner est souvent considéré comme le repas le plus important de la journée, une habitude saine associée à la réduction du risque de prise de poids. Mais attention, ses bienfaits dépendent de ce qu’il contient.

    Les bienfaits d’un petit-déjeuner riche en protéines

    Dans le cadre d’une étude récente menée dans l’Université du Missouri1, les chercheurs ont recruté 28 étudiants en surpoids et qui sautent systématiquement le petit déjeuner au moins cinq jours par semaine. L’étude avait pour objectif de comparer les effets de deux petits déjeuners différents, mais tous deux à 350 calories sur la faim, la quantité d’aliments ingérés et le poids sur une période de douze semaines. Les deux petits-déjeuners consistaient en un repas « standard » comprenant 13 grammes de protéines, et un petit-déjeuner riche en protéines (35 grammes).

    Les étudiants ont été répartis au hasard en deux groupes auxquels on a fourni un petit déjeuner tous les jours. Le premier groupe recevait du lait (groupe « standard »), tandis que l’autre recevait un petit-déjeuner constitué d’œufs, de produits laitiers et de viande maigre (groupe « riche en protéines »). Un troisième groupe d’étudiants sautant le petit-déjeuner servait de groupe de contrôle : il leur était demandé de tout simplement continuer à sauter le petit déjeuner comme à leur habitude.

    Les étudiants du groupe avec petit-déjeuner plus riche en protéines affichaient une glycémie plus stable tout au long de la journée, avec une sensation de satiété plus durable selon les participants. En effet, ceux qui prenaient un petit-déjeuner riche en protéines tous les matins mangeaient moins le reste de la journée. On parle d’environ 400 calories de moins que l’apport habituel, ce qui induit une fonte de la masse adipeuse.

    Le groupe auquel un petit-déjeuner standard était fourni et les étudiants qui sautaient le petit déjeuner ont augmenté leur masse adipeuse au cours des 12 semaines. Il est important de diffuser ce résultat quant la plupart des antis petit déjeuner se défendent en assurant qu’ils consomment moins de calories et donc perdront du poids.

    L’étude n’était pas de grande ampleur et concernait uniquement de jeunes adultes. Il reste donc à vérifier si les mêmes effets seraient observés sur des groupes plus conséquents. En revanche, elle vient renforcer l’idée selon laquelle les protéines participent au contrôle de l’appétit. On constate également qu’un petit-déjeuner riche en protéines pourrait donner le ton à la journée et pousser à faire des choix plus contrôlés en termes de calories.

    Pour réussir à consommer 35 g de protéines dans seulement 350 calories, il convient de choisir des protéines de qualité. J’entends par là les œufs et le blanc d’œuf, les produits laitiers allégés (lait, fromage blanc, yaourt à la grecque) et les viandes maigres, ainsi que les poudres à base de protéines qui peuvent être ajoutées à vos shakes ou mélangées à des œufs brouillés pour un apport supplémentaire.

    Suggestions de petits-déjeuners pour moins de 350 calories : 5 recettes faciles

    • Un shake protéiné préparé avec 240 ml de lait écrémé, 75 g de yaourt grec à la vanille et des morceaux de fruits (36 g de protéines, 280 calories)
    • 75 g de fromage blanc allégé, 1 œuf dur détaillé en dés et des crudités en dés (tomates, poivrons, concombre), sel et poivre (34 g de protéines, 265 calories)
    • 150 g de saumon en conserve mélangé à une touche de moutarde. Étaler sur 5 biscuits salés complets et couvrir de rondelles de tomate (33 g de protéines, 300 calories)
    • 1 toast complet, 120 g d’escalope de dinde en fines tranches et ¼ d’avocat en lamelles (37 g de protéines, 320 calories)
    • Pudding aux protéines : mixez 75 g de yaourt à la grecque allégé (parfum de votre choix) avec de la préparation à base de protéines en poudre, 1 cuillère à soupe de graines de chia et 75 g de fruits de saison en dés (34 g de protéines, 300 calories)

     

     

    1 Bauer LB et al. Int J Obesity. June 1, 2015.

     

     

    Article rédigé par Susan Bowerman, Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife.

     

     

     

     

     

     

  • Est-ce une bonne idée de faire du sport tous les jours ?

    • Par
    • Le 12/10/2017

    Herbalife sport tous les jours

    Lorsque l’on a des objectifs en tête, qu’il s’agisse de maigrir, se renforcer musculairement ou tout simplement d’améliorer sa condition physique, on a forcément tendance à vouloir faire le maximum pour les atteindre. Ainsi, vous pourriez être tenté d’augmenter le rythme de vos entraînements pour vous exercer quotidiennement. Mais est-ce vraiment une bonne idée de faire du sport tous les jours ? C’est ce que nous allons voir dans cet article…

    La régularité, oui mais…

    La régularité est l’une des clés du succès, on vous l’a assez répété. En effet, seul un entraînement physique régulier peut vous conduire à réaliser vos objectifs. Toutefois, régularité ne veut pas dire entraînement quotidien. A vrai dire, faire du sport tous les jours pourrait même s’avérer contre-productif

    La récupération et la surcompensation, des phases indispensables

    Il est nécessaire de bien comprendre les différentes phases d’un programme d’entraînement pour adopter de bons réflexes dans sa pratique sportive.

    Après l’entraînement, le corps traverse une phase de récupération, durant laquelle il évacue les déchets produits par l’entraînement, reconstitue ses réserves de nutriments et guérit les micro-lésions musculaires subies au cours de la séance.

    Après la récupération vient la phase de surcompensation, trop souvent méconnue. C’est pourtant une étape essentielle, pendant laquelle l’organisme remplit ses réserves énergétiques et construit davantage de muscles dans le but de se préparer à l’effort suivant. Ainsi, vos muscles se reconstruisent et grossissent lorsque vous vous reposez…Bonne nouvelle, non ?

    Ces règles générales sont bien sûr à adapter en fonction du type de sport pratiqué. Le processus de récupération sera différent selon que l’on pratique un sport dit « doux », comme le yoga par exemple, ou plus intensif comme la course à pied ou la musculation. Dans le cas de sports intenses, l’entraînement au quotidien est en tout cas clairement contre-indiqué.

    Attention au surentraînement !

    Un entraînement intensif quotidien peut conduire au surentraînement, un état physique de grande fatigue et de baisse des performances. Le corps, sursollicité, n’arrive alors plus à récupérer après les efforts réalisés : les muscles deviennent douloureux et l’état de forme général se détériore. Attention alors au risque de blessure, qui est bien présent…

    Au-delà des conséquences physiques, le fait de ne pas s’entraîner tous les jours peut aussi vous aider à ne pas vous sentir découragé et donc à atteindre plus efficacement vos objectifs sur le long terme. Il faut bien garder en tête de ne jamais confondre régularité et précipitation… Et donc d’éviter de faire du spot tous les jours, pour plus d’efficacité !

     

  • Brûler les graisses plus rapidement : 5 méthodes efficaces

    Herbalife minceur forme bruler graisses

    Le corps a tendance à se servir des graisses comme carburant naturel, mais vous êtes-vous déjà demandé si vous pouviez entraîner votre corps à les brûler de façon plus efficace ? Voici quelques astuces qui vous permettront d’entraîner votre corps à brûler les graisses plus rapidement.

    Dans nos vies très occupées, nous préférons les solutions rapides ou les raccourcis pour atteindre nos objectifs en termes de santé et de fitness. Mais parfois, il suffit de prendre un peu de temps et de planifier ses habitudes sportives pour obtenir de meilleurs résultats et brûler les graisses de manière plus efficace.

    L’expérience montre qu’un entraînement prolongé pouvait avoir des avantages. Et pas seulement pour la ligne, mais aussi pour le moral. La condition cardiovasculaire doit s’améliorer dès lors que l’on commence des séances d’endurance, ce qui a aussi des répercussions positives sur les séances plus courtes.

    De nombreuses options s’offrent à vous pour brûler les graisses, contrôler votre poids et sculpter votre silhouette. Il vous suffit d’être prêt à sortir de votre zone de confort et de suivre quelques-uns de ces conseils.

    Réservez du temps pour vos séances d’endurance

    Essayez de réserver du temps pour une longue séance d’entraînement cardio au minimum une fois par semaine. Courir, marcher ou pédaler à un rythme confortable sur une longue durée est idéal pour brûler les graisses. Le corps utilise les graisses comme carburant pour la plupart des entraînements longs. Dès que vous commencez à repousser vos limites et à accroître l’intensité des exercices, le corps a tendance à brûler les glucides stockés comme source d’énergie. Commencez à une intensité de 6/10. Le fait de vous consacrer 60 à 90 minutes de temps pour vous chaque semaine participe également à votre bien-être émotionnel.

    Pratiquez les entraînements fractionnés (*)

    Les entraînements fractionnés (*) ont des effets post-effort remarquables. Pendant les exercices de forte intensité, le corps puise dans les glucides pour trouver de l’énergie, mais le processus de récupération brûle les graisses. Les entraînements fractionnés prennent moins de temps que les entraînements classiques et vous pouvez obtenir des résultats impressionnants en seulement 30 minutes. Essayez les fractionnés deux fois par semaine.

    Séances de résistance

    Le fait de développer votre masse musculaire vous aidera à brûler plus de calories même lorsque vous êtes au repos. Le corps en utilise plus pour entretenir la masse musculaire que pour entretenir les graisses, ce qui signifie que plus vous êtes musclé, plus vous brûlez de graisse sur le long terme. Les exercices de force poussent également le corps à récupérer. Les avantages sont alors doubles, et vous brûlez les graisses longtemps après avoir quitté la salle de sport.

    Reconstituer ses réserves

    Le carburant que vous choisissez a un effet direct sur les résultats que vous obtiendrez. Veillez à bien équilibrer les glucides, les lipides sains et les protéines que vous consommez au quotidien. Pensez à consommer des protéines dans les 30 minutes qui suivent votre entraînement, surtout s’il est long. Mangez également une petite quantité de glucides après l’effort pour reconstituer les réserves de glycogène du corps.

    Reposez-vous

    Au repos, le corps s’adapte aux demandes que vous lui infligez. Si vous travaillez dur pendant cinq jours, il est alors judicieux de lui laisser deux jours pour récupérer et se régénérer.

    De nombreuses options s’offrent à vous pour brûler les graisses, contrôler votre poids et sculpter votre silhouette. L’équilibre entre vos séances de sport et votre alimentation vous permettra de mieux brûler les calories et les graisses sur le long terme. Pour réussir, il faut être régulier. Consacrez cinq jours par semaine à une activité sportive et à l’entraînement. Si votre emploi du temps ne vous le permet pas ou si vous commencez juste le sport, n’oubliez pas ceci : « Faire vous apportera toujours plus de résultats que ne rien faire du tout ! »

     

    Lire la suite

  • Quelle activité physique choisir ?

    • Par
    • Le 15/08/2016

    Natation

    Se maintenir en bonne santé, garder la ligne, réduire son stress, doper sa confiance en soi : voici quatre bonnes raisons de se mettre au sport ! Si vous ne savez pas vers quelle activité sportive porter votre choix, voici une petite sélection pour vous mettre le pied à l’étrier.

    La natation, pour la détente et les multiples atouts santé

    Dans l’eau, on se sent plus léger: on ne ressent qu’un tiers de son poids terrestre, et les muscles se détendent. Le sang propage aux muscles des endorphines (des hormones qui procurent une sensation de bien-être). Quoi de plus agréable et de plus efficace pour évacuer son stress? Et, qui dit moins stress, dit bénéficier d’un meilleur sommeil, plus réparateur !
    D’autant que, côté estime de soi, vous observerez que votre silhouette s’allongera et que votre corps sera plus tonique. Bref, vous vous sentirez mieux dans votre peau, grâce à un corps galbé !

    A la natation, sont associées un grand nombre d’activités aquatiques: aquajogging, aquagym, aquabiking, water-polo, surf, plongée, ski nautique, etc.

    La natation a de nombreux effets bénéfiques sur la santé : elle  permet de prendre soin de ses articulations (genoux, épaules…) : c’est une activité sans impact au sol. C’est également une activité complète où l’ensemble du corps est sollicité, des épaules aux mollets en passant par les fessiers.
    L’eau a une action hydro-massante: votre circulation sanguine en est favorisée.
    La natation est aussi une manière efficace de travailler son endurance tout en renforçant ses capacités cardio-vasculaires. Autre dit : nager permet d’avoir un meilleur souffle.

    Faire du vélo, pour doser soi-même son effort

    Premier avantage de la pratique du vélo : c’est vous qui choisissez de doser l’effort à fournir ! Rythme du pédalage, choix du sol (plat, pentes…et côtes) et enfin vitesse, qui permettront de renforcer votre endurance. Le vélo est idéal pour faire travailler le cœur, faire baisser la tension artérielle, tout en agissant à la fois sur les hanches, chevilles et genoux, sans brusquer les articulations. Pour peiner moins encore, on adopte l’aquabiking, qui, à force de persévérance, viendra en plus à bout de votre cellulite !

    Le jogging, parce qu’il ne nécessite aucun accessoire

    Également propice pour stimuler l’endurance, le jogging ou course à pied présente un avantage certain : vous n’avez besoin que de vos deux jambes pour le pratiquer où vous voulez, quand vous voulez. Courir régulièrement réduit les risques de maladies cardiovasculaires, augmente à la fois la masse musculaire et les capacités respiratoires. En plus, la course à pied oblige votre organisme à puiser dans ses réserves énergétiques, et substitue le « bon » cholestérol au « mauvais ». Un point sur lequel on ne transigera pas : l’achat d’une bonne paire de baskets, pour amortir l’impact avec le sol.

    La méthode Pilates, pour une pratique en douceur

    Véritable mix entre la danse, le yoga, la gymnastique, la méthode Pilates permet de muscler son corps de manière harmonieuse, d’affiner et de tonifier sa silhouette tout en procurant une sensation d’apaisement. Les séances consistent en un enchaînement d’exercices doux et fluides, basés sur la respiration, et ayant le centre du corps comme point de départ. Le Pilates est particulièrement adapté aux personnes peu sportives. Même si les postures, bien réalisées, requièrent un effort !

    Le step, pour évacuer son trop-plein d’énergie

    Vous aimez bouger au son de musiques bien rythmées ? Le step est fait pour vous ! Armé d’un stepper (une marche stable, que l’on peut régler à différentes hauteurs selon son niveau et son endurance), on monte, on descend, on saute, on tourne autour, on le chevauche ! Idéal pour renforcer l’endurance et améliorer son souffle, le step est un excellent moyen de brûler des calories. Un petit bémol toutefois pour les personnes qui souffrent des articulations aux genoux.

    Le volley-ball, pour la jouer collectif

    Si vous aimez l’émulation et avez l’esprit d’équipe, pourquoi ne pas tenter la pratique du volley-ball ? Le challenge : faire tomber le ballon dans le camp adverse et l’empêcher de toucher le sol dans son propre camp. Sauter, faire des passes…l’activité favorise de meilleurs réflexes, une meilleure adresse et une bonne coordination et fait travailler votre équilibre. Ce sport tonifie toute la silhouette – les cuisses et les abdominaux spécialement. Atout supplémentaire : il encourage le partage et les échanges avec autrui.

    Notez qu’avant de prendre votre décision, il est conseillé de consulter son généraliste pour choisir l’activité sportive la plus adaptée à ses critères et à sa santé.

    Alors, avez-vous fait votre choix ?

  • Poids vs Masse musculaire : A quel élément se fier pour contrôler son poids ?

    • Par
    • Le 28/04/2016

     

    Controle poids masse musculaire

    A quelle fréquence vous pesez-vous ? Le chiffre sur la balance change si souvent que vous êtes déçu du résultat de vos efforts ? Votre poids réel joue un rôle important dans la répartition graisse/masse musculaire de votre corps.

    La masse musculaire est plus lourde que la graisse. Plus précisément, 1kg de muscles pèse exactement le même poids qu’1kg de graisse. Mais la masse musculaire est moins volumineuse que la graisse. C’est pourquoi l’on peut être fin, et peser plus lourd que ce que pensent les personnes qui nous regardent. Bref, la santé et le bien-être ne peuvent être mesurés par un simple chiffre sur la balance.

    Se concentrer sur le développement de votre masse musculaire peut en fait vous aider beaucoup plus. Le fait de vous fixer comme objectif un rapport donné de masse musculaire peut vous sortir de l’influence de la balance. Cela vous aidera à développer votre résistance et à afficher une silhouette tonique plutôt que simplement fine. Pour bon nombre de personnes, l’objectif consiste à être en forme. Et afficher une silhouette agréable les encourage à poursuivre leurs efforts physiques. Je suis convaincue qu’il est toujours bon de s’amuser en faisant du sport plutôt que de se priver avec une alimentation trop restrictive.

    Evitez le blues de la balance

    Nous cherchons tous à éviter la déception lorsque nous faisons l’effort d’adopter un mode de vie actif et équilibré. Les pensées négatives peuvent mener au découragement. J’ai également appris qu’à vérifier sans cesse le chiffre sur la balance, on risquait de changer d’approche en permanence avant même que le corps ait pu fournir une première réponse ou s’adapter aux nouvelles bonnes habitudes.

    Ne baissez pas les bras

    Baisser les bras à cause de la balance n’est pas une solution. A vous de connaître votre corps. Soyez positif et apprenez à lire les réactions de votre corps. Si vous suivez votre progression sans vous focaliser uniquement sur la balance, vous resterez motivé et vous poursuivrez vos efforts.

    Des modifications profondes plutôt que des changements ponctuels

    Pour entretenir une composition corporelle équilibrée, vous devez vous concentrer sur votre mode de vie dans son ensemble. Cela implique une alimentation équilibrée, une activité physique régulière (endurance, résistance, souplesse) et une bonne gestion du stress. Gardez ces critères à l’esprit lorsque vous vous fixez vos objectifs forme. Il est important de comprendre que le sport ne peut se substituer à une mauvaise alimentation. Il faut en faire beaucoup pour brûler les calories qui feront la différence. Et bien sûr, les biscuits ne sont pas la meilleure option pour gérer votre stress. Prenez le temps d’équilibrer votre quotidien. C’est ce qui vous aidera à tenir.

    Lorsque vous cherchez à modifier votre composition corporelle, l’objectif de votre activité physique consiste à contrer la fonte musculaire souvent associée à la perte de poids. Perdre cette masse musculaire n’est pas ce que l’on recherche. Pour y parvenir, vous pouvez choisir des disciplines qui permettent de développer les muscles et adopter une alimentation riche en protéines.

    Réduire votre masse adipeuse, augmenter la densité musculaire et affiner la silhouette en améliorant votre apparence et votre bien-être constitue un objectif plus intelligent que chercher à atteindre un chiffre donné sur la balance. Choisissez des exercices musculaires amusants et que vous pouvez effectuer alors que les enfants jouent au parc.

    Exercices musculaires à faire au parc

    Si vous avez des enfants, ces exercices peuvent être réalisés lorsque vous êtes au parc. Vous pouvez même inviter vos enfants ou vos amis à vous accompagner.

    Echauffez-vous pendant 10 minutes avec les mouvements de votre choix. La marche et les étirements sont un bon moyen de stimuler la circulation sanguine.

    Exercice 1 :
    –  8 tractions sur les barres de suspension de l’aire de jeux
    –  12 squats
    –  8 pompes en prenant appui sur un banc du parc
    –  Courez pendant 30 secondes

    Exercice 2 :
    –  Passez l’échelle horizontale deux fois.
    –  15 squats avec saut, en sautant vers l’avant aussi loin que possible à chaque fois
    –  12 dips en prenant appui sur un banc du parc pour travailler les triceps
    –  Courez pendant 60 secondes

    Reposez-vous pendant 1 à 2 minutes après chaque exercice. Essayez de faire 3 enchaînements au total.

    Amusez-vous à réaliser cet entraînement et efforcez-vous d’entretenir votre niveau d’énergie et votre positivité pour atteindre vos objectifs personnels. N’oubliez pas : un corps en forme ne se définit pas au chiffre annoncé par la balance.

    Article rédigé par Samantha Clayton, directrice du département Fitness Education d’Herbalife

     

     

  • Renforcez votre dos grâce à ces mouvements mis au point par Samantha Clayton

    • Par
    • Le 18/04/2016

    Renforcer dos

    Renforcez vos muscles du dos pour soulager les tensions dues à la station assise prolongée devant votre ordinateur et transformez votre silhouette grâce à votre nouvelle posture.

    Vous êtes nombreux à souffrir de douleurs dorsales dues à des muscles raides et faibles. Même ceux et celles pratiquant beaucoup de sport ont tendance à oublier leurs muscles du dos la plupart du temps. La raideur ressentie dans le haut et le bas du dos résulte principalement du fait que vous êtes assis au bureau toute la journée. Si vous ne vous tenez pas bien lorsque vous êtes debout, vous risquez d’aggraver la situation.

    Bien sûr on se concentre sur les muscles que l’on peut voir mais il arrive trop souvent qu’on oublie ceux que l’œil ne perçoit pas. Cela provoque un déséquilibre musculaire qu’il est préférable d’éviter. Un dos solide peut donner l’impression d’une taille plus fine. Et l’un des avantages de développer les muscles du dos réside dans le fait que c’est un groupe musculaire important. Vous brûlerez donc un certain nombre de calories en faisant travailler cette zone. Voici comment vous pouvez détendre votre dos et sculpter votre silhouette.

    Soulager les tensions

    Etirez les muscles des mollets en position debout : l’assouplissement des muscles de vos mollets peut soulager la partie inférieure de votre dos.

    Comment procéder : prenez appui sur une barre ou contre un mur et placez votre jambe droite sur une surface légèrement surélevée, comme une marche par exemple. Placez vos hanches bien droites et fléchissez légèrement le genou sur lequel vous prenez appui. Pliez doucement le genou gauche jusqu’à sentir une légère tension ou un étirement modéré à l’arrière de votre cuisse droite. Tenez la position pendant 20 à 30 secondes puis changez de jambe.

    Renforcer et stabiliser

    Pompes Superman : faites des pompes Superman ou adaptées en levant un bras et une jambe à la fois.

    Comment procéder : allongez-vous sur le sol, face contre terre, et allongez vos jambes et vos bras le plus loin possible en veillant à garder le dos bien droit et en surveillant l’alignement de votre tête et de votre nuque. Utilisez les muscles profonds pour décoller les bras et les jambes du sol. Veillez à ne pas cambrer le bas du dos. Vous pouvez tout à fait faire l’exercice en soulevant les bras et les jambes de quelques centimètres seulement. Ce mouvement sollicite les muscles de toute la chaîne postérieure, y compris les fessiers et les mollets. Si vos muscles ne sont pas assez puissants, levez un bras et une jambe à la fois. Tenez la position pendant 15 secondes et répétez l’exercice 4 à 5 fois.

    Utiliser des poids

    Tirage horizontal : cet exercice est excellent pour renforcer les muscles du dos et stabiliser les muscles profonds.

    Comment procéder : prenez en main une barre lestée, mains espacées du double de la largeur de vos épaules. Penchez-vous en avant en pivotant vos hanches, tout en maintenant le dos bien droit et les muscles profonds verrouillés. Soulevez la barre pour l’approcher de votre sternum, puis abaissez-la lentement. Répétez le mouvement. Veillez à rapprocher vos omoplates pour effectuer le mouvement correctement. Visez 12 à 15 mouvements par routine, et répétez la routine trois fois.

    Soulevé de terre : cet exercice est excellent pour muscler toute la chaîne postérieure, y compris les fessiers.

    Comment procéder : effectuez un squat pour abaisser la barre à hauteur de vos tibias, tout en gardant la poitrine et le dos bien droits. Poussez ensuite vos hanches vers l’avant pour vous redresser et vous tenir debout. Effectuez le mouvement en sens inverse. Essayez de tirer vos épaules vers l’arrière et vers le bas pour vous aider à garder le dos droit. Visez 8 à 10 mouvements par routine, et répétez la routine 3 à 4 fois.

    A la salle de sport

    Utilisez les équipements de la salle de sport pour renforcer votre dos : tous les équipements impliquant le rapprochement de vos omoplates vous permettront de soulager les tensions ressenties dans la partie supérieure du dos, tout en renforçant les muscles. Le rameur est mon préféré. Effectuez 10 à 12 mouvements avec un poids modéré pour développer la puissance de vos muscles. Faites 3 à 4 routines.

    Résistance : pour remplacer les haltères et les machines, vous pouvez vous servir d’élastiques de résistance. Laissez libre cours à votre imagination, ces élastiques peuvent servir à pratiquement tous les exercices habituellement effectués avec des haltères. Enroulez un élastique autour d’un poteau et vous solliciterez les mêmes muscles tout en développant leur résistance.

    Lors de votre prochain entraînement, faites l’effort d’ajouter quelques mouvements de musculation du dos.

    Article rédigé par Samantha Clayton, directrice du département Fitness Education d’Herbalife.

     

  • Comment limiter les douleurs après un entraînement ?

    • Par
    • Le 15/02/2016

    Etirements

    Après avoir fait de l’exercice, il est possible que vous ressentiez des douleurs musculaires. Mais comment les limiter pour pouvoir poursuivre vos entraînements ?

    Bien se préparer

    Avant toute activité, il est important d’échauffer les muscles que vous allez solliciter : cela limitera les risques de douleur et de blessure. Avec l’augmentation de votre chaleur corporelle et de votre rythme cardiaque, et une meilleure circulation, vos muscles vont voir leur flexibilité augmenter, tout en gagnant en puissance et en amplitude.

    Prenez ainsi le temps de vous échauffer progressivement (en moyenne 15 minutes) !

    Des étirements

    Quel que soit votre programme (cardio, programme sportif pour l’hiver, etc.), le terminer par une séance d’étirements vous sera très bénéfique, tant sur le plan physique que sur le plan mental, à condition de bien réaliser les exercices d’étirement tels que décrits (si vous ne faites pas les gestes correctement, cela risque d’avoir un effet contre-productif).

    Sur le plan psychologique, les étirements permettent de vous poser, de vous accorder un temps de détente, ce qui est important lorsque l’on a des journées chargées où « tout » (vie familiale, vie professionnelle, etc.) s’enchaîne.

    Pour vous étirer, prenez soin de ne faire que des mouvements doux (pas d’à-coups) pour détendre les muscles que vous avez fait travailler, en les sollicitant de manière symétrique (droite puis gauche – ou l’inverse) et en prenant soin de respirer calmement.

    Vous pouvez aussi faire des séances de stretching (étirements doux) afin d’étirer et d’assouplir vos muscles et, ainsi, garder la forme !

    Hydratation

    Bien s’hydrater ou se réhydrater, notamment avec des boissons de l’effort comme CR7 Drive (utilisée par Aurélie Muller Championne du monde 2015 du 10km nage libre) et des boissons de récupération comme Rebuild Endurance H24, permet d’apporter rapidement de l’eau et des nutriments à vos muscles, ce qui est essentiel pour leur bon fonctionnement et éviter les douleurs.

    De la glace

    Avoir recours à de la glace ou prendre une douche froide après un entraînement aide dans le processus de guérison des muscles et des tendons sollicités. Vous pouvez ainsi appliquer de la glace sur les zones les plus soumises à l’épreuve au cours de votre entraînement.

    De la chaleur

    Faire une séance dans un sauna ou prendre un bain bien chaud aidera vos muscles à se détendre grâce à une meilleure circulation sanguine. Attention toutefois : cette séance doit intervenir quelques jours après votre entraînement. En effet, juste après un entraînement, votre corps a d’abord besoin de se rafraîchir (au cours de l’effort, votre organisme a d’ailleurs fait en sorte de vous garder à la température optimale), une telle séance en fin d’entrainement serait plus une contrainte pour votre organisme qu’un bénéfice.

  • 3 bonnes raisons de passer aux entraînements cardio

    • Par
    • Le 15/02/2016

    April newsletter man running 100px

    On pense souvent aux résultats sur l'aspect physique de l'activité sportive. C'est d'ailleurs ce changement de silhouette suite à une activité physique accrue qui motive le plus les gens à faire du sport. Ils veulent pouvoir constater les résultats sur la balance ou dans le miroir. L'idée d'une silhouette plus fine, ou d'avoir de jolies jambes, pousse souvent à se lever de son canapé pour aller faire du sport. Mais que penseriez-vous si je vous disais que la véritable beauté et les vrais bienfaits du sport se cachent sous la surface ?

    J'ai un nouveau slogan : « Je suis en forme à l'intérieur ». J'ai déjà expliqué que les transformations extérieures du corps s'opèrent lentement, tandis que les transformations internes sont immédiates. Lorsque vous comprendrez que l'impact du sport sur l'intérieur de votre corps est bien plus important que toute autre satisfaction externe, alors vous ne manquerez plus aucune séance d'entraînement.

    Le cardio - trois avantages non négligeables

    Avantage du cardio n°1 : un rythme cardiaque plus lent au repos
    Le cœur est stimulé pendant l'exercice et doit pomper le sang dans le corps plus rapidement. Il devient donc de plus en plus efficace. Avec le temps, vos activités quotidiennes vous semblent de plus en plus faciles. Pour résumer, le cœur a de moins en moins besoin de travailler pour assurer les tâches quotidiennes. C'est souvent l'illustration d'un rythme cardiaque plus lent.

    Avantage du cardio n°2 : perte de poids
    Avec le cardio, vous intensifiez votre activité physique et le corps doit brûler plus de calories pour répondre à ses besoins en énergie. Les graisses stockées sont la principale source d'énergie utilisée dans le cadre d'un exercice cardio prolongé. Associée à un apport calorique limité, cette dépense d'énergie plus importante s'accompagne souvent d'une perte de poids.

    Avantage du cardio n°3 : réduction du stress
    Les exercices cardio stimulent la production d'endorphines, neurotransmetteurs du bien-être. On les apparente parfois à une « drogue », mais jouer au tennis ou faire une marche peuvent également provoquer la même sensation.


    Article rédigé par Samantha Clayton. Samantha est directrice du département Fitness Education d'Herbalife.

  • Équilibre alimentaire, exercice et oxyde nitrique – leur rôle dans le maintien de la fonction cardiaque

    • Par
    • Le 27/01/2016

    Lou ignarro

     

    Nous sommes nombreux à chercher une façon d’entretenir une fonction cardiaque normale. Il existe différents moyens d’y parvenir : une alimentation équilibrée, la pratique d’une activité physique régulière et la prise de compléments alimentaires.

    L’oxyde nitrique

    Le maintien de la fonction cardiaque préoccupe beaucoup les hommes et les femmes. Il faut donc trouver un moyen de maintenir le système cardiovasculaire en bonne santé. La fonction particulière découverte dans l’étonnante molécule d’oxyde nitrique (NO) peut vous offrir ce type de protection.

    Qu’est-ce que l’oxyde nitrique ? Bien que la molécule d’oxyde nitrique soit relativement simple, elle constitue un important régulateur biologique et joue ainsi un rôle fondamental dans de nombreux aspects physiologiques et médicaux. L’oxyde nitrique est une molécule produite par le corps et qui permet aux quelque 50 milliards de cellules de communiquer entre elles grâce à des signaux transmis dans le corps tout entier.

    J’ai mené un grand nombre de recherches ces 40 dernières années afin de comprendre et résoudre ces questions. Et je suis parvenu à la conclusion selon laquelle il existe naturellement une molécule dans le corps, capable d’entretenir la souplesse du système cardiovasculaire. Plus précisément, j’ai découvert que l’oxyde nitrique est présent dans nos artères et nos organes pour entretenir la bonne santé de notre cœur et de nos vaisseaux sanguins.

    Il s’agit d’une molécule clé produite par le corps. Voyons comment celle-ci est produite.

    Le pouvoir des protéines

    Pour commencer, lorsque nous prenons un repas équilibré, nous consommons des protéines. Celles-ci sont digérées et décomposées pour libérer leurs composants, à savoir les acides aminés, et l’arginine (l’un des 23 acides aminés naturels) est absorbée par l’organisme. Lorsque l’arginine est absorbée dans les cellules de l’endothélium vasculaire, elle est transformée en oxyde nitrique. Chaque artère et veine du corps possède une couche interne appelée endothélium, dont les cellules sont les seules des vaisseaux sanguins capables de produire de l’oxyde nitrique. Il est donc essentiel de maintenir ces cellules en bonne santé en permanence en adoptant une alimentation et un mode de vie équilibrés, et en pratiquant une activité physique régulière.

    L’oxyde nitrique produit par les cellules de l’endothélium vasculaire maintient ces dernières en bonne santé et assure leur bon fonctionnement. Il restaure l’élasticité des artères et favorise la vasodilatation (élargissement des vaisseaux sanguins), conséquence de l’assouplissement des parois musculaires des vaisseaux. La circulation sanguine s’en trouve alors améliorée.*

    L’oxyde nitrique a un effet bénéfique sur la santé, notamment dans les aspects suivants :

    • Vasodilatation et élasticité des artères.*
    • Alimentation continue des organes en sang.*

    De nombreuses années de recherche ont révélé un mécanisme permettant l’optimisation de la production d’oxyde nitrique. Pour commencer, on recommande de consommer 3 grammes ou plus d’arginine, présente dans les aliments riches en protéines, tels que les noix, les poissons, les viandes et les céréales. N’oubliez pas que l’arginine est directement convertie en oxyde nitrique dans le corps.

    La consommation de quantités suffisantes d’arginine permet la production de l’oxyde nitrique. Cette transformation permet la formation de L-citrulline, autre acide aminé qui se transforme en L-arginine s’il est présent en quantités suffisantes dans les cellules de l’endothélium vasculaire. Cette arginine produit à son tour l’oxyde nitrique. La production simultanée de L-citrulline agit comme un stimulant et accélère la production d’oxyde nitrique.

    La L-citrulline peut être consommée par le biais de compléments alimentaires contenant cet acide aminé. Cela évite d’attendre que l’organisme en produise à partir de l’arginine et l’accumule en quantités suffisantes. Le corps est ainsi capable de produire des volumes maximum d’oxyde nitrique à tout moment.

    Je vais maintenant vous expliquer le mécanisme qui permet de faire durer les effets de l’oxyde nitrique. L’oxyde nitrique disparaît une seconde après avoir été produit. Il est extrêmement instable en présence de molécules d’oxygène réactif. En temps normal, le métabolisme produit des molécules d’oxygène réactif. Celles-ci sont dangereuses, car elles réagissent au contact de l’oxyde nitrique et le détruisent. Mais il existe un moyen très efficace d’éviter cette situation. Il y a tout d’abord la production de l’organisme et l’utilisation d’éléments chimiques appelés antioxydants, capables d’absorber les molécules d’oxygène réactif avant qu’elles ne soient en mesure de provoquer des dégâts. Associer les vitamines C et E aux propriétés antioxydantes peut donc constituer un moyen de neutraliser l’oxygène réactif. En outre, la consommation d’acide alpha-lipoïque vient renforcer la protection antioxydante des vitamines C et E, et protège d’autant plus l’oxyde nitrique.

    Vieillissement et production d’oxyde nitrique

    A partir de 30 ans, le corps produit moins d’oxyde nitrique. Il est donc important de stimuler cette production pour réussir à maintenir les volumes produits autant que possible. Ces mécanismes de « production » et de « protection » de l’oxyde nitrique ont été modélisés à partir des résultats de mon programme de recherche sur 40 ans qui ont mené au Prix Nobel** de Médecine.

    L’oxyde nitrique est une molécule produite par le corps. Toutefois, les quantités produites commencent à diminuer à partir de 30 ans. C’est pour cette raison qu’il est important d’adopter un style de vie permettant de maintenir les niveaux aussi élevés que possible. Voyons ensemble ce qu’il convient de faire.

    Comment stimuler la production d’oxyde nitrique et la maintenir à niveau

    Privilégiez les ingrédients qui déclenchent la production d’oxyde nitrique.

    Prenez des repas équilibrés qui vous permettront de consommer entre 3 et 6g de L-arginine, 200mg de L-citrulline, ainsi que des vitamines C et E, de l’acide alpha-lipoïde et de l’acide folique, et prenez des compléments nutritionnels qui stimulent la production d’oxyde nitrique.*

    Anticipez et mangez équilibré pour apporter les nutriments essentiels à l’organisme, maintenir votre poids et éviter les excès de calories. La restriction calorique doit jouer un rôle important dans votre style de vie.

    Préférez les protéines de qualité. Les protéines contiennent un grand nombre d’acides aminés connus pour encourager la production d’oxyde nitrique. Je vous recommande tout particulièrement les protéines de soja, qui sont complètes et ne contiennent aucune graisse saturée.

    Préférez les acides gras Omega-3 insaturés, présents dans de nombreux poissons frais. Ces acides gras participent à la fonction vasculaire et sont réputés pour leur capacité à stimuler la production d’oxyde nitrique dans les artères.

    Pratiquez une activité physique régulière. La production d’oxyde nitrique augmente de façon significative lorsque l’on pratique un sport, quel qu’en soit le niveau. Vous pouvez tout aussi bien marcher, courir, faire du vélo, nager ou tout simplement monter les escaliers. La pratique d’une discipline adaptée ne fait pas qu’augmenter la quantité d’oxyde nitrique produit. Elle vous fait brûler des calories et vous aide à maintenir un poids raisonnable. L’activité physique peut également vous aider à vous détendre et à mieux dormir. Au réveil, vous vous sentez revigoré. Il ne vous reste plus qu’à prendre cette bonne habitude.

    Je suis sûr que vous comprenez toute l’importance de l’oxyde nitrique. Cette molécule constitue l’une des clés de la fonction cardiovasculaire. Elle joue également un rôle dans l’état de forme global, votre bien-être et la progression de votre vieillissement. Et n’oubliez pas que la pratique régulière d’une activité physique stimule et entretient la production d’oxyde nitrique.

    L’oxyde nitrique est une molécule extrêmement importante dans la fonction du cœur et des vaisseaux sanguins. Elle joue un rôle sur plusieurs aspects. Nous en avons tous besoin, que nous soyons homme ou femme, et quel que soit notre âge. Il est donc important d’adopter un style de vie équilibré qui stimulera la production de quantités suffisantes d’oxyde nitrique au quotidien.

    Nutrition experte

    Je prends Niteworks® tous les jours, en parallèle avec une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’une activité physique. Parmi les ingrédients qui composent ce complément, on trouve de la L-arginine, de la L-citrulline, ainsi que des vitamines C et E. Cette association d’acides aminés et d’antioxydants encourage la production d’oxyde nitrique et participe à la fonction normale du coeur.*

    De nombreuses entreprises dans le domaine de la nutrition m’ont proposé une collaboration afin de développer un produit nutritionnel destiné à entretenir la fonction cardiaque. J’ai étudié toutes les propositions et mon choix s’est porté sur Herbalife, société fiable et digne d’utiliser mes recherches. Nous avons donc entamé une collaboration afin de développer une gamme de compléments alimentaires axés sur la santé du cœur.

    De ce travail est né Niteworks®, dont la formule originale contient de l’oxyde nitrique.

    N’oubliez pas qu’il existe de nombreux moyens de prendre soin de son cœur. Dormir suffisamment, faire du sport, et bien s’hydrater sont les plus importants. Pour ce qui est de l’alimentation, préférez un apport calorique contrôlé avec des ingrédients riches en protéines de qualité, en acides gras omega-3 et autres nutriments stimulant la production d’oxyde nitrique qui joue un rôle bénéfique dans la fonction cardiaque.

    *Ces allégations n’ont fait l’objet d’aucune évaluation par la Food and Drug Administration. Ce produit n’entend pas diagnostiquer, traiter, soigner ou encore éviter des maladies.
    **La Fondation Nobel n’a aucun lien avec la société Herbalife ni aucune responsabilité ou droit de regard sur les produits Herbalife.

     

    Article rédigé par Lou Ignarro, Lauréat du Prix Nobel** de médecine, Membre du Comité International pour la Nutrition Herbalife et Institut de Nutrition Herbalife

  • Idées de recettes faciles pour booster vos smoothies (2/2)

    • Par
    • Le 19/01/2016

    Smoothie

    Dans un premier article, nous vous avons expliqué comment booster vos shakes et smoothies en protéines, en fruits et légumes, en bonnes graisses et en fibres. Voici 3 nouvelles manières d’améliorer vos smoothies, ainsi que quinze ingrédients auxquels vous pouvez penser pour parfaire vos shakes !

    Idées de recettes faciles pour booster vos smoothies (suite)

    Booster de smoothie n°5 : les calories

    Si vous avez d’importants besoins en calories ou si vous cherchez à prendre du poids, alors les ajouts riches en calories peuvent vous aider. Mais mieux vaut ajouter des ingrédients équilibrés.

    Les flocons d’avoine roulés – une dose de flocons d’avoine roulés instantanés apporte un peu plus de 100 calories, des fibres non solubles et quelques protéines.

    L’avocat et les beurres d’oléagineux – ajoutez un demi-avocat et une cuillère bombée de beurre d’oléagineux à votre shake pour augmenter votre apport calorique de 100 calories au minimum.

    Les fruits secs et les purs jus de fruits – leurs calories étant très concentrées, les jus de fruits et les fruits secs sont plutôt déconseillés aux personnes qui souhaitent contrôler leur poids. Ce sont par contre d’excellents ingrédients pour ceux et celles qui, à l’inverse, cherchent à prendre du poids. Essayez le pur jus d’orange, de carottes ou d'ananas ou ajoutez une poignée d’abricots, de pêches, de cerises, de dates ou de raisins secs.

    Booster de smoothie n°6 : plus de goût

    Votre smoothie est peut-être très bon tel quel, mais si vous en prenez tous les jours, vous apprécierez de pouvoir varier les goûts pour ne pas vous lasser. Outre le fait de changer le goût des protéines en poudre, et de jouer avec les différents fruits et légumes à disposition, vous pouvez jouer avec les saveurs en utilisant des aromates, des épices, des extraits végétaux et autres arômes naturels.

    Les épices – essayez d’ajouter une pincée de cannelle, de muscade, de quatre-épices ou de clou de girofle, ou pimentez un peu les choses avec du gingembre ou même du poivre blanc. Les épices sont issues des végétaux et contiennent donc des phytonutriments et des antioxydants.

    Vous n’auriez peut-être pas pensé aux aromates pour donner du goût à vos smoothies, mais vous serez surpris du nombre qui peuvent agrémenter un shake. Essayez le romarin, le thym ou le basilic, mais ne vous arrêtez pas là : certaines personnes apprécient une touche de persil ou de coriandre dans leurs smoothies.

    Les extraits et les zestesun zeste de citron ou d’orange ajoute une note rafraîchissante à votre smoothie. De plus, les agrumes contiennent des huiles essentielles pleines de bienfaits. Pensez aussi à la vanille pure, à l’extrait d’amande, de noix de coco ou de peppermint pour exciter un peu les papilles.

    Booster de smoothie n°7 : digestion et bien-être

    Certains ingrédients ont un double emploi. Ils ajoutent du goût et des qualités nutritionnelles, mais ils peuvent également participer au bien-être digestif.

    Le jus d’aloe vera ajoute un parfum délicat à votre shake et stimule l’absorption des nutriments dans le tractus digestif.

    Le yaourt contient des probiotiques, de « bonnes bactéries » qui participent au bien-être digestif.

    Le gingembre et le peppermint présentent des bienfaits bien connus pour le système digestif.

    Les graines de chia sont très riches en fibres solubles et encouragent le développement des bonnes bactéries dans les intestins.

    15 ingrédients parfaits pour vos smoothies

    Boostez votre smoothie avec ces ingrédients gorgés de nutriments.

    Extra n°1 : Jus d’aloe vera

    Action : Digestion et bien-être

    Extra n°2 : Avocat*

    Action : Bonnes graisses, fibres, vitamines et minéraux, phytonutriments

    Extra n°3 : Fromage blanc

    Action : Protéines, vitamines et minéraux

    Extra n°4 : Fruits secs*

    Action : Fibres, vitamines et minéraux, phytonutriments, bien-être digestif

    Extra n°5 : Fruits

    Action : Fibres, vitamines et minéraux, phytonutriments, bien-être digestif

    Extra n°6 : Jus de fruit*

    Action : Vitamines et minéraux, phytonutriments

    Extra n°7 : Aromates et épices

    Action : Phytonutriments

    Extra n°8 : Noix et beurre d’oléagineux*

    Action : Protéines, bonnes graisses, fibres, vitamines et minéraux, phytonutriments

    Extra n°9 : Préparation à base de protéines en poudre

    Action : les protéines

    Extra n°10 : Ricotta

    Action : Protéines, vitamines et minéraux

     

  • Idées de recettes faciles pour booster vos smoothies (1/2)

    Boosters smoothie herbalife nutrition

    Donnez un coup de pouce nutritionnel à votre smoothie grâce à quelques ingrédients supplémentaires !

    Vous êtes en quête de nouvelles idées de recettes faciles pour agrémenter vos smoothies ou vous cherchez à accroître plus encore sa valeur nutritionnelle ? Voici 4 astuces pour booster vos smoothies !

    Pourquoi utiliser des boosters de smoothie ?

    Les boosters de smoothie, ces petits extras que l’on aime ajouter aux shakes, sont un excellent moyen d’adapter votre parfum préféré à vos besoins.

    La plupart des shakes et smoothies peuvent se substituer à un repas, à condition que leur formule soit équilibrée d’un point de vue nutritionnel. Les shakes les plus classiques sont généralement préparés à base de lait ou de lait végétal (soja, chanvre, etc.), de protéines en poudre et d’une portion de fruit. Mais ce qu’il y a de magique avec les smoothies, c’est qu’ils s’adaptent très bien aux boosters. Vous pouvez y ajouter beaucoup d’ingrédients. Laissez aller votre créativité et personnalisez votre shake pour obtenir exactement ce que vous recherchez ou ce dont vous avez besoin !

    Idées de recettes faciles pour booster vos smoothies

    Booster de smoothie n°1 : les protéines

    Les besoins en protéines varient d’une personne à l’autre, en fonction de l’âge, de la taille et de la composition corporelle. Certains ont donc des besoins qui dépassent ce qu’un smoothie classique peut leur apporter. Heureusement, il existe un grand nombre d’options pour en augmenter la teneur.

    Les protéines en poudre font peut-être déjà partie des ingrédients de votre smoothie. C’est en effet le moyen le plus simple d’ajouter des protéines pour répondre à vos besoins propres. Détail non négligeable, elles se mélangent très facilement et ne modifient pas le goût.

    Une cuillère à soupe de protéines en poudre apporte environ 5 grammes de protéines.

    Les produits laitiers allégés ou 0% comme le fromage blanc, la ricotta ou le yaourt, apportent des protéines supplémentaires, ainsi que du calcium et des vitamines A et D.

    100g de fromage blanc, ricotta ou yaourt grec nature 0% apportent environ 7 grammes de protéines.

    Le tofu (notamment le tofu mou ou soyeux) s’intègre parfaitement aux smoothies et son parfum doux n’étouffe pas celui des autres ingrédients de votre shake.

    120g de tofu apportent environ 7 grammes de protéines.

    Booster de smoothie n°2 : les fruits et légumes

    Si vous avez du mal à manger des fruits et des légumes, essayez de les ajouter à vos smoothies.

    Les fruits : outre les traditionnels fruits rouges ou les bananes, pourquoi ne pas essayer des fruits moins communs comme le kiwi, la grenade, la goyave ou encore le melon ?

    Les légumes comme les carottes, la citrouille, les betteraves ou la courge butternut (cuites) sont légèrement sucrés et font d’excellents boosters de smoothies. Les jeunes légumes verts, comme les pousses d'épinards, ont un goût plutôt léger et sont également de bons boosters de smoothies.

    Booster de smoothie n°3 : les bonnes graisses

    Bien sûr, ajouter des lipides à votre smoothie en augmentera la valeur calorique. Mais les bonnes graisses ne sont pas à écarter totalement. Elles apportent également des vitamines, des minéraux, des acides gras essentiels et des fibres.

    Les graines, telles que le lin, le chanvre ou le tournesol, modifient la texture de votre smoothie et ajoutent des minéraux (du cuivre et du zinc surtout) ainsi que des acides gras oméga-3.

    Les beurres d’oléagineux, amandes, noix ou pistaches, contribuent également à augmenter l’apport en zinc et en cuivre, et ajoutent quelques protéines et fibres.

    L’avocat lisse la texture des smoothies et apporte les mêmes acides gras que ceux présents dans l’huile d’olive, et de la vitamine E.

    Booster de smoothie n°4 : plus de fibres

    La plupart d’entre nous ne consomment pas les 25g de fibres recommandées par jour. Il est pourtant simple d’augmenter l’apport en fibres. Pour cela il suffit d’ajouter les bons ingrédients à vos smoothies.

    Les flocons d’avoine roulés, les graines de chia, les graines de lin, les pommes et les fruits rouges permettent de booster votre apport en fibres solubles qui absorbent l’eau et gonflent et procurent ainsi une sensation de satiété plus rapide.

    Les carottes, la plupart des autres types de graines et les légumes verts en feuilles peuvent booster l’apport en fibres non solubles, fibres qui participent à la régularité du tractus intestinal.

    Susan Bowerman est Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife. Elle est diététicienne professionnelle et spécialiste de la diététique sportive.

  • Quelles bonnes résolutions prendre pour la nouvelle année ?

    • Par
    • Le 06/01/2016

    Herbalife resolutions

    Les fêtes sont passées et vous craignez de regretter vos petits excès ? Pas de panique, quelques résolutions minceur à mettre en œuvre au quotidien vous aideront à retrouver une alimentation saine et un corps en pleine santé.

     

    Résolution n°1 : je rééquilibre ma balance énergétique

    Les fêtes de fin d’année sont souvent des périodes de déséquilibre alimentaire : on a tendance à consommer environ 3 500 kcal par jour, au lieu de 2 000-2 500 kcal habituellement, et 2,5 fois plus de matières grasses. L’essentiel est donc de réduire ses apports énergétiques, tout en respectant les règles de l’équilibre alimentaire et sans se laisser tenter par un régime trop restrictif ou farfelu. En diminuant vos apports de 200 à 300 kcal/j (soit l’équivalent d’une baguette de pain ou de 2 cuillères à soupe d’huile) pendant 1 à 2 semaines, vous verrez déjà la différence sur la balance.

    Ciblez les matières grasses car ce sont elles qui apportent le plus de kcal (9 kcal/g). Pour vos 3 produits laitiers par jour, optez pour les yaourts 0 % ou allégés ainsi que les fromages frais comme le fromage blanc ou le petit suisse 0 % ou encore du chèvre frais. Sachez que plus un fromage est à « pâte dure » plus il est riche en calcium … mais aussi en matières grasses. Privilégiez les viandes maigres (< 5 % de matières grasses) comme la dinde, le poulet ou le lapin. Ne négligez pas le poisson souvent moins gras que la viande et alternez entre poisson maigre et poisson gras 2 fois par semaine car qui dit « gras » ne dit pas forcément mauvaises graisses pour votre organisme. Un beau pavé de saumon (150 g) couvrira vos besoins quotidiens en acides gras omégas 3 (2 g/j) (1,2)reconnus pour leurs bénéfices sur la santé cardiovasculaire.

    En cuisine, changez vos habitudes en utilisant des récipients avec un revêtement antiadhésif et en adoptant des techniques de cuisson n’utilisant pas ou peu de matières grasses (étuvée, vapeur, papillotes). Pour mieux évaluer les quantités de matières grasses, apprenez à compter, ou à convertir les valeurs sur les étiquettes de vos produits, en cuillères à soupe. Vos apports journaliers totaux en lipides (70 g maximum (3)) doivent représenter 4 ½ cuillères à soupe de matières grasses.

     

    Résolution n°2 : je prends soin de mon transit avec une cure détox

    La plupart des Français ne consomment pas assez de fibres : 17 g/j en moyenne (3) contre 25 à 30 g recommandés(4). Elles sont essentielles à une bonne alimentation et à un bon transit. Les féculents complets (muesli, pain, pâtes et riz complets) seront donc vos meilleurs alliés pour bien manger ! Pour atteindre vos besoins en fibres, prenons un exemple sur les trois repas d’une journée :

    • Le matin, une pomme à croquer (150 g) apporte 3 g de fibres et un bol de muesli (40 g) apporte 3 g de fibres
    • Le midi et le soir alternez entre légumes verts et légumineuses. Par exemple, 150 g de haricots verts au déjeuner vous apportent 8,4 g de fibres, 150 g de lentilles au dîner vous apportent 6 g de fibres pour 100 g
    • Accompagnez ces deux repas d’un morceau de pain complet (6 g / 100 g)
    • Ajoutez une cuillère à soupe de son d’avoine pour un yaourt (2,3 g de fibres par cuillère) (2)

    Si les fibres sont bonnes pour le transit, qu’en est-il du foie et de la vésicule biliaire ? Après les petits excès en sucreries, en matières grasses et en alcool, offrez-leur une cure détox. Dès le réveil, un verre d’eau et de jus de citron frais les stimulera. Certains légumes dits cholérétiques, comme le radis noir et l’artichaut, favorisent l’élimination des toxines et stimulent la sécrétion de la bile. Vous pouvez consommez du radis noir en jus ou tout simplement en rondelles en apéritif. Pour éliminer efficacement les toxines, une bonne hydratation est primordiale : 1,5 litre d’eau par jour représente 7 verres à eau de 20 cl. Veillez en particulier à bien boire avant et après une séance de sport.

     

    Résolution n°3 : je ne cède plus au grignotage

    Pour éviter de succomber aux fringales, l’idéal est de ne plus en avoir ! Prenez le temps de bien manger et de mastiquer vos aliments. Un repas doit durer au minimum 20 minutes. La première chose à faire est de prendre un bon petit déjeuner et de ne jamais le sauter sous peine de craquer avant midi. Si vous n’avez pas faim au saut du lit, emportez-le avec vous. De nombreux formats pratiques existent comme les compotes, les briquettes de jus de fruit ou les barres de céréales en sachets individuels. Dans le cadre d’une alimentation saine, les féculents complets, plus riches en fibres, vous rassasieront durablement. Enfin, si vous n’avez plus faim pour votre dessert, ne vous forcez pas ! Gardez plutôt votre fruit ou votre yaourt pour une collation si un petit creux se faisait sentir. Une collation est tout à fait permise à l’âge adulte et même quand on surveille son poids. Elle peut représenter 10 à 15 % de vos apports quotidiens soit 250 kcal, ce qui représente 4 petits beurres et un yaourt nature. Autre astuce anti-grignotage : prenez un chewing-gum sans sucre, à la menthe ou aux fruits.

     

    Résolution n°4 : je bouge !

    Une bonne alimentation n’est pas la seule solution à votre objectif minceur. Faire de l’exercice physique de manière régulière est crucial pour stimuler votre métabolisme et brûler des calories. Il est ainsi recommandé de faire au moins 30 minutes d’activité physique par jour. Commencez par changer quelques habitudes du quotidien en privilégiant la marche à pied ou le vélo pour vos déplacements courts.

    Vous pouvez également programmer une séance de sport plus intense chaque semaine comme la natation, le running ou pourquoi pas ce cours de danse qui vous fait envie depuis si longtemps ? Pour un poids moyen de 65 kg, vous brûlerez 100 kcal en(5) :

    •  7 minutes de course à pied
    • 10 minutes de natation ou de danse
    • 15 minutes de tennis, de vélo ou de marche rapide
    • 30 minutes de marche normale.

    En brûlant 200 à 300 kcal/j, votre balance énergétique s’équilibrera spontanément.

     

    Résolution n°5 : je dors bien pour mieux gérer mon poids

    Pour compléter vos résolutions minceur, sachez qu’une bonne nuit de sommeil vaut bien des régimes. En effet, selon une étude de l’Université de Chicago(6), le manque de repos perturberait notre métabolisme. Nos cellules graisseuses libèreraient les lipides dans le sang plutôt que de les brûler pour fournir de l’énergie.

    Sachez aussi que certains aliments comme la banane contiennent un précurseur de la sérotonine, le tryptophane, qui favorise la détente et donc le sommeil. Prenez donc une banane en dessert de votre dîner et, 30 minutes avant de vous coucher, buvez une tisane à base de plantes relaxantes (mélisse, camomille ou verveine).

    L’idéal est de respecter votre rythme biologique : dès que les premiers signes de sommeil apparaissent, au lit !

    Article rédigé par Agathe, diététicienne-nutritionniste diplômée

     

    1. ANSES, Actualisation des apports nutritionnels conseillés pour les acides gras, 2011
    2. Ciqual, 2012
    3. Etude INCA 2006
    4. EUFIC, 2013
    5. Base de données alimentaires collaboratives [en ligne] http://www.tabledescalories.com
    6. Josiane L. et al., Impaired Insulin Signaling in Human Adipocytes After Experimental Sleep Restriction A Randomized, Crossover Study. Annals of Internal Medicine. 2012 Oct;157(8):549-557.

  • Enquête d'opinion : Connaissez-vous les avis des consommateurs sur notre système et le nouveau produit CR7 Drive ?

    • Par
    • Le 02/12/2015

    Sportive hydratation 520x200

    Le système Herbalife

    Le système Herbalife ne se traduit pas par les derniers régimes à la mode, ni par des méthodes flash ou encore par la suppression de groupes d’aliments. Le système Herbalife est une approche qui repose sur le soutien d’un coaching individuel ou en groupe, qui vous aidera à modifier vos habitudes de vie pour vous orienter vers un mode de vie plus équilibré, plus actif et de façon durable.

    Herbalife se distingue par l’intervention d’un Coach Bien-Etre, votre Membre Indépendant Herbalife, qui vous soutiendra tout au long de votre programme. Quelle aide apporte-il ? Il vous accompagne et définit avec vous des objectifs personnels (contrôle de poids, bien-être, forme physique par exemple) ainsi qu’un programme Herbalife équilibré et actif qui répond à vos besoins.

    Les recherches indiquent qu’il est plus facile d’atteindre ses objectifs et de respecter un programme si l’on peut compter sur le soutien de ses pairs*. Votre Coach Bien-Etre Herbalife pourra donc vous mettre en contact avec des personnes qui partagent les mêmes objectifs que vous.

    En effet, si vous souhaitez commencer un programme Herbalife, vous devez non seulement veiller à votre alimentation et augmenter votre niveau d’activité physique quotidienne, mais aussi, et c’est peut-être le plus dur, rester motivé.

    Les résultats ne viennent pas du jour au lendemain, c’est pourquoi il est important de rester motivé pour réussir à atteindre vos objectifs. Le système Herbalife, c’est aussi de ne pas rester seul avec ses défis, ses objectifs : en tant que coach Herbalife, nous sommes là pour vous accompagner et vous aider à rester motivé.

    Vous trouverez dans cet article les opinions sur Herbalife de plusieurs athlètes qui en consomment les produits, mais aussi et surtout l’avis de consommateurs Herbalife qui ont expérimenté le système Herbalife.

    Opinions de clients et témoignages de consommateurs Herbalife

    Tout d’abord, regardez pourquoi le meilleur joueur de football du monde, Cristiano Ronaldo, a choisi Herbalife.

    Découvrez les histoires de ces personnes qui ont non seulement réussi à atteindre leurs objectifs, mais également à les maintenir.

    Avis sur les produits Herbalife, par Alsace Amazones, défi d’elle (Strasbourg)

    « Notre équipe Alsace Amazones participe chaque année au Raid L’Arbre Vert, raid multisportif réservé aux femmes. Dans le cadre de notre préparation physique, les barres repas Formula 1 sont un allié de choix ! Elles contiennent 13g de protéines et 8 g de fibres, ce qui est la combinaison idéale pour notre apport quotidien. Le petit plus de ses barres, pour nous, c’est leur goût : elles sont idéales pour les gourmandes » (Olivia Conrad, équipe Alsace Amazones, raid multisport).

    Témoignage sur Herbalife de Christine B. (Olonne Sur Mer – France).

    « J’ai essayé Herbalife CR7 Drive sur un 10kms et un 5kms. En première impression, j’ai particulièrement apprécié son goût : frais, léger et peu sucré. Au niveau des résultats que j’ai pu ressentir, je peux sans hésiter parler de bonne hydratation, de bonne récupération et j’ai aussi senti que mon organisme digérait bien le produit. J’en reprendrai lors de mes prochains entraînements et de mes prochaines courses. »

    Le nouveau produit de la gamme Herbalife24 est maintenant disponible et vous pouvez l’inclure dans votre programme Herbalife pour vous aider à maintenir une bonne hydratation lors de votre activité physique.

    Retour d’expérience sur Herbalife CR7 Drive de Théo Naudin (Nantes – France)

    « Voici mon avis Herbalife. Etant un sportif confirmé, je m’entraîne jour après jour afin d’améliorer mes performances. Par rapport à d’autres boissons de l’effort que j’ai pu tester, Herbalife CR7 Drive a la particularité de ne pas avoir un arrière-goût de soda. Je le prends dans un bidon de 750 ml d’eau et cela me suffit pour une séance d’entraînement. Facile à prendre, ce produit est tout à fait adapter pour les athlètes. »

    Avis sur Herbalife CR7 Drive, de Franck Roussel (Vienne – France)

    « Mon opinion concernant le nouveau produit Herbalife : la présentation en sachet et boîte de Herbalife CR7 Drive est bien pensée. C’est une bonne alternative. La boisson Herbalife est du coup facile à préparer : 1 sachet pour 500ml (on peut je pense diluer un peu plus : 1 sachet / 600 à max 650ml en cas de forte chaleur). Personnellement, sur le trail des Aiguilles Rouges, j’ai fait 1 sachet/500ml et c’était super !

    A boire Herbalife CR7 Drive passe très bien. La saveur peu sucrée facilite l’absorption. Il se boit facilement. Je n’ai pas ressenti de baisse d’énergie. J’ai le sentiment que Herbalife CR7 Drive a bien été accepté par mon organisme car je n’ai eu aucune lourdeur d’estomac, ni de reflux ou de remontées acides. Cette boisson participe à mon avis également à la diminution des contractures musculaires et crampes. D’habitude, je suis plutôt sensible à ce type de problème en course, or, sur ce trail, j’ai pu facilement diminuer et gérer cette contrainte. »

    Opinion sur le programme Herbalife d’Elodie Galata (Saint-Avold – France)

    « Concernant mon expérience avec Herbalife CR7 Drive, j’ai pu tester cette boisson de l’effort Herbalife sur différentes activités sportives telles qu’une via ferrata (3h), de la randonnée (2h) et mes distances habituelles à pieds (10 à 12 km). Le goût est très agréable et pas trop sucré. J’ai été très surprise de constater l’endurance qu’il m’a permis d’avoir sur le sentier ainsi que pour la course à pied.

    Sur des distances qui ne sont connues, je me suis aperçue que je suis arrivée beaucoup plus les facilement et presque sans difficulté au bout de mes entraînements. La récupération est aussi impressionnante. Je n’ai eu que très peu de courbatures, et même après la via ferrata et le sentier. Je souhaite que mon opinion Herbalife aide à choisir le produit Herbalife le plus approprié pour votre pratique sportive. Le programme de nutrition sportive Herbalife est très puissant pour offrir le meilleur de soi ! »

    Témoignage de Michael Hannany, sportif professionnel à Paris, à propos d’Herbalife CR7Drive

    « Je me sens mieux hydraté tout au long de l’effort et au-delà grâce à Herbalife et sa nouvelle gamme de produits. Le programme Herbalife est très utile et ces nouveaux produits complètent parfaitement le programme offrant la meilleure nutrition. Herbalife fait très attention à offrir la meilleure nutrition de performance et est très impliqué pour aider les clients et les athlètes à atteindre leurs objectifs nutritionnels. »

    Et si vous entriez dans le système Herbalife ?

    Nos clients et nos athlètes ont obtenu d’excellents résultats avec les produits Herbalife, et vous pouvez également réaliser vos propres objectifs personnels avec Herbalife :

    Après avoir lu tous ces témoignages et opinions sur Herbalife, n’hésitez pas à vous rendre sur notre Boutique Herbalife Minceur-Forme pour avoir plus d’informations sur l’entreprise : vous aurez une idée encore plus claire de tous les avantages que cette entreprise a à vous offrir.

    Quels que soient vos objectifs (contrôler votre poids, vous remettre en forme, et /ou augmenter vos performances sportives), nos différentes gammes de produits Herbalife peuvent vous aider à atteindre vos objectifs et vous sentir mieux dans votre corps. Nous sommes prêts à vous aider pour commencer avec un mode de vie sain et actif. Vous pouvez chatter avec nous lorsque vous naviguez dans la Boutique, nous contacter par téléphone au 06 14 71 39 58 ou 05 58 82 84 35, par email à info@minceur-forme.fr ou en remplissant un formulaire de contact.

     

    *Huff, C (2004). Teaming up to drop pounds. American Psychological Association, 35(1), 56.

     

     

     

  • Comment courir en ville ?

    • Par
    • Le 23/11/2015

    Running ville

    Parce que les citadins n’ont pas toujours près de chez eux un parc suffisamment grand pour faire leurs sessions de running, ils peuvent être amenés à courir en ville. D’ailleurs, cela peut être un choix : les trails urbains sont en vogue !

    Voici nos conseils pour réussir ses sorties running, en toute sécurité.

    Courir en ville : bien s’équiper

    En courant en ville, vous êtes confronté à un sol plus dur qui va plus solliciter votre corps, et notamment les articulations. Il est ainsi impératif de choisir des chaussures ayant une bonne amortie. Le mieux est de vous rendre dans un magasin spécialisé pour vous faire conseiller (en fonction de votre niveau, de votre foulée, des endroits où vous courez, etc.). Faites également attention à l’usure de vos chaussures : en courant deux fois par semaine, vous serez sans doute amené à en changer tous les 6 mois.

    Course à pied : la ville comme terrain de jeu

    Pour apprécier la course à pied en milieu urbain, profitez des atouts que propose une ville : escaliers (à monter et descendre pour travailler le cardio et le renforcement musculaire), bancs (pour faire des dips), etc.

    Trouvez des parcours agréables : préférez les espaces piétons (et particulièrement les parcs et jardins, même petits) et les plus larges (où vous pourrez dépasser et croiser facilement les autres piétons), trouvez les itinéraires où vous n’aurez pas à couper votre élan (d’ailleurs, ne vous arrêtez jamais : si vous devez faire du surplace, restez dynamique en trottinant sur place afin que la circulation de l’oxygène soit toujours active), et variez les itinéraires (afin de ne pas créer une routine qui risquerait d’influer négativement sur votre motivation). Cherchez dans les applications running pour smartphone, nombreuses sont celles qui proposent des itinéraires dans les principales villes. Regardez aussi les courses qui se déroulent dans votre ville : cela peut vous donner des idées d’endroits à explorer !

    Comme pour toute sortie course, pensez à bien vous hydrater avant, pendant et après : ce serait dommage d’avoir une baisse de régime ! Les sportifs le savent, comme l’indiquent ces témoignages autour des produits Herbalife, mais les autres amateurs de sport ne doivent pas l’oublier !

    Running en ville : n’oubliez pas la sécurité

    En courant en ville, vous êtes un piéton. Vous devez ainsi circuler sur les trottoirs (en respectant les marcheurs), traverser sur les passages pour piétons dès lors qu’il y en a un, respecter les bonhommes rouges/verts, etc. N’oubliez pas qu’en circulant plus vite que les autres piétons, vous êtes susceptibles de surprendre les autres usagers de la route par votre allure.

    Autre élément de sécurité important : l’équipement. La tenue doit être visible des automobilistes, de jour comme de nuit. Préférez ainsi les couleurs claires et choisissez une tenue ayant des bandes réfléchissantes.

    Les personnes qui courent seules peuvent être tentées d’écouter de la musique pour se motiver. Attention toutefois : la musique ne doit en aucun cas isoler le coureur qui doit être attentif à son environnement : le niveau doit être suffisamment bas pour permettre au runner d’entendre ce qui se passe autour de lui ! Sinon, vous pouvez bien entendu courir à plusieurs !

  • Témoignages : quand nous rencontrons les blogueurs

    • Par
    • Le 23/11/2015

    Rencontre herbalife blogueurs running 520x200

    Nous vous avions déjà parlé de notre Shake Expérience qui a eu lieu en novembre dernier : une rencontre que nous avions organisée avec des blogueurs, dans le but de faire leur connaissance et d’échanger avec eux le temps d’une journée.

    Ce type de rencontre que nous organisons a pour but d’établir une relation de proximité entre Herbalife et nos utilisateurs : nous souhaitons mettre en place des échanges conviviaux et instructifs, afin de proposer des conseils, accompagnements et suivis par des professionnels à nos utilisateurs.

    Les témoignages Herbalife : pour être au plus près de nos utilisateurs

    Parce que chez Herbalife nous accordons une grande importance à nos utilisateurs, nous avons décidé d’organiser une deuxième rencontre avec des blogueurs, toujours dans une optique d’échange et de proximité.

    Pour cette deuxième édition, nous sommes partis à la rencontre de blogueurs influents dans le domaine du sport. Cette journée nous a notamment permis recueillir leurs témoignages à propos des produits Herbalife et de l’éventualité d’intégrer nos produits de la gamme nutrition sportive dans un programme nutritionnel spécifique, adapté à leur activté sportive.  

    C’est donc le 02 juin dernier à Paris que nous avons rencontré deux blogueurs dans le domaine du running, qui nous ont fait part de leur témoignages.

    Greg de Greg-runner.com et Jérémy de Jogin.fr, sont venus à la rencontre des coachs bien-être Herbalife et du Docteur Manic pour découvrir les produits de la gamme sport Herbalife24, spécialement adaptés aux besoins des sportifs sur 24heures.

    Grâce aux échanges de qualité qu’ils ont eu avec les coachs, les blogueurs ont pu se renseigner et envisager de peut-être intégrer à l’avenir certains produits Herbalife dans leur pratique sportive.

    Tous deux envisagent d’être suivis par un coach dans le cadre d’un programme nutritionnel Herbalife, et ainsi pouvoir être accompagnés et encadrés lors l’un test en conditions réelles.

    Témoignages Herbalife : l’avis des utilisateurs

    Ce type de rencontre nous offre également la possibilité d’analyser les témoignages des utilisateurs à propos des produits Herbalife. 

    Greg et Jérémy par exemple partageront leurs résultats et leur analyse des produits Herbalife tout au long de leur programme. En d’autres termes, ces deux blogueurs nous feront partager leurs témoignages Herbalife en tant qu’athlètes. 

    Cette démarche de partir à la rencontre de blogueurs est un élément-clé dans la philosophie d’Herbalife : être au plus près de nos utilisateurs en mettant en relation experts Herbalife et utilisateurs afin de constamment maintenir le lien avec nos consommateurs, et de bénéficier de leurs témoignages dans le but d’améliorer notre champ d’expertise et de connaissance des utilisateurs sportifs.

    De la même manière que lors de notre première Shake Expérience, cette rencontre avec des blogueurs dans le domaine du sport intervient dans une démarche d’échanges et de conseils d’experts Herbalife pour les besoins spécifiques des sportifs.

    Vous aussi vous aimeriez lire d’autres témoignages Herbalife lors d’une prochaine expérience blogueurs ? Sachez que nous organiserons une nouvelle rencontre d’ici la fin de cette année ainsi que dans le courant 2015. L’occasion de partager de nouveaux témoignages Herbalife à propos de nos produits et de nos programmes de nutrition !

     

  • Programme sportif pour l'hiver

    • Par
    • Le 23/11/2015

    Man running 100px

    Si vous pensiez pouvoir vous laisser aller après l'été ... ravisez-vous !  

    Essayez mon programme d'entraînement en hiver et ajoutez un peu d'activité à vos journées d'hiver. Vous tonifierez vos bras, vos abdominaux profonds et vos jambes. Ces exercices développent également la résistance et vous aideront à brûler des calories.

    Ce dont vous aurez besoin :

    • Une chaise
    • Des poids
    • Un tapis de sol

    Il est important de bien préparer votre corps avant de passer aux exercices. Commencez par vous échauffer pendant 10 minutes avec quelques exercices cardio. Vous pouvez par exemple courir pendant 5 minutes, puis faire des sauts ou de la corde à sauter.

    Exercice 1 : Combinez bras et épaules avec poids

    Tenez-vous debout, pieds écartés de la largeur de vos épaules, bras le long du corps, un poids dans chaque main. Remontez le poids vers le haut pour faire travailler les biceps, puis faites pivoter le poignet de sorte que vos paumes soient en face l'une de l'autre puis remontez les poids à hauteur de vos épaules pour faire travailler les muscles des épaules.

    Exercice 2 : Squat latéral avec mouvement de bras

    Cet exercice fait travailler les jambes, les fessiers, l'intérieur des cuisses et les trapèzes. Tenez-vous debout, pieds légèrement plus écartés que la largeur de vos épaules, pointes de pied vers l'extérieur. Prenez un poids dans chaque main, paumes face au corps. Faites une fente latérale, et descendez progressivement, en gardant le dos bien droit, comme si vous glissiez le long d'un mur. Lorsque vous retrouvez la position debout, remontez les poids devant votre poitrine en utilisant vos coudes. Répétez l'exercice plusieurs fois.

    Exercice 3 : Dips avec chaise

    Cet exercice développe les triceps situés à l'arrière des bras. Asseyez-vous sur une chaise, et placez les mains sur la chaise à côte de vous.  Placez vos pieds devant vous, cuisses parallèles au sol. Descendez de la chaise, et à mesure que vous pliez les bras, vos coudes se déplacent vers l'arrière pour supporter le poids de votre corps. Pour finir, revenez en position initiale, en poussant sur les bras.

    Exercice 4 : Equilibre mains et genoux

    Cet exercice complet fait travailler les muscles abdominaux profonds, les muscles des bras et des jambes. Installez-vous au sol, en appui sur les mains et les genoux. Placez-vous de sorte que vos poignets soient à hauteur de vos épaules et vos hanches à hauteur de vos genoux, en veillant à garder le dos bien droit. Levez une jambe vers l'arrière et le bras opposé devant vous. Tenez la pose ou redescendez votre jambe pour placer le genou à hauteur de votre poitrine et votre coude à hauteur de votre genou. Passez ensuite à l'autre jambe.

    Exercice 5 : Fentes avant avec lever de jambe

    Cet exercice fait travailler les muscles intérieurs et extérieurs des cuisses, et les muscles fessiers. Tenez-vous debout et placez les mains sur une chaise pour vous aider à garder l'équilibre. Avec votre jambe gauche, faites un grand pas en arrière sans dépasser le milieu du corps avec la jambe arrière. Votre genou droit ne doit pas dépasser vos pointes de pieds lorsque vous vous baissez. Contractez bien vos muscles et pensez à garder le dos bien droit. Revenez en position debout en déplaçant votre pied latéralement.

    Exercice 6 : Gainage

    Cet exercice fait travailler les muscles pectoraux, les abdominaux profonds et les fessiers. Allongez-vous sur le dos et formez un pont. Contractez les fessiers et décollez les hanches du sol pour former une ligne droite des épaules aux genoux. Lorsque vous êtes capable de tenir la position, vous pouvez ajouter les mouvements de bras. Prenez un poids dans chaque main, paumes alignées avec votre buste. Remontez les bras, tenez la position pendant une seconde, puis revenez en position initiale.

     

    par Samantha Clayton, directrice du département Fitness Education d'Herbalife

     

  • Running: préparation et récupération

    • Par
    • Le 23/11/2015

    Running preparation recuperation 520x200

    Le running, ou course à pied, est une activité physique qui, si elle est pratiquée régulièrement, procure de nombreux bénéfices pour la santé. Exécutée de manière plus intensive, elle peut nécessiter un soutien nutritionnel complémentaire.

    Le running, ou course à pied, est sans doute l’une des activités sportives les plus accessibles : il peut être pratiqué partout, au moment où on le décide, seul ou à plusieurs, et avec un équipement minimal (veiller toutefois à s’équiper de bonnes chaussures adaptées).

    Des bénéfices sur la santé

    Courir de manière régulière multiplie les bénéfices pour l’organisme. Au premier rang desquels le renforcement de l’activité cardiaque, car il favorise une meilleure circulation du sang et de l’oxygène dans le corps.

    Courir peut aussi contribuer à stabiliser son taux de cholestérol, à prévenir l’ostéoporose ou encore à accroître ses défenses immunitaires pour mieux lutter contre les bactéries.

    Ensuite, le running reste un allié de choix dans le cadre d’un maintien ou d’une perte de poids : après 40 minutes de courses, c’est directement dans nos réserves de graisse que le corps va aller puiser, sachant que l’on brûle environ 500 calories lorsqu’on court pendant une heure, à une vitesse de 10km/h.

    Enfin, la course à pied produit la libération d’endorphines, ces fameuses hormones du bien-être et du plaisir propices à l’évacuation du stress et à procurer une sensation de sérénité.

    Un menu pour les coureurs du matin

    Vous aurez de besoin de carburant pour nourrir votre effort et vous sentir en pleine forme pendant votre course. Traduction : on ne se prive pas, mais on ne mange pas trop non plus !

    De manière générale, il est impératif d’assurer à l’organisme l’apport de nutriments nécessaires à son équilibre : des protéines, des glucides, des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments.

    Pour les coureurs du matin, il est conseillé de s’alimenter environ deux heures avant l’entraînement. Au menu par exemple : yaourt avec céréales complètes, tranches de pain grillé avec miel ou confiture, une banane et pourquoi pas une barre aux protéines Herbalife. Sans oublier l’hydratation indispensable : ½ litre d’eau minimum avant de vous lancer.

    Un menu pour les coureurs du soir

    Lorsqu’on court en fin de journée, un seul principe à respecter : espacer de trois heures sa course de son dernier repas. Dans l’idéal, un repas composé de riz ou de pâtes, sans aliments riches et gras.

    Après la course, pas question de changer ses bonnes habitudes alimentaires ! Concoctez-vous un menu riche en glucides complexes (riz, pâtes, céréales complètes), en protéines maigres (blanc de volaille, poisson blanc, crustacés…) et en graisses mono-insaturées (huile d’olive, avocat, noisettes…) et surtout ayez le réflexe de vous réhydrater avec de l’eau ou une boisson faible en calories.

    Un complément alimentaire pour optimiser le repos et la récupération

    Peu importe le niveau d’activité physique : athlète, coureur amateur ou coureur occasionnel, il est très important de ne pas sous estimer le phase de récupération après l’effort.

    En effet, une récupération optimale permettra d’obtenir de meilleurs résultats lors des activités physiques qui suivront la récupération.

    Pour une récupération après l’effort optimale, nous vous conseillons notre nouveau produit de la gamme de nutrition sportive H24 : Herbalife H24 Restore, une formule unique qui aide à minimiser le stress généré par l’exercice physique et optimiser le repos et la récupération, éléments clés de tout programme d’entrainement.

    Le produit H24 Restore d’Herbalife est unique en son genre : son ingrédient unique en Europe, le Lactium®, possède des propriétés anti-stress qui favoriseront une récupération optimale pour le sportif.

  • Les 4 choses à savoir à propos de l'hydratation de votre organisme

    • Par
    • Le 23/11/2015

    Les choses a savoir hydratation 520x200

    Le corps humain est composé à presque 70% d’eau. Pas étonnant donc que l’hydratation joue un rôle primordial sur la santé. Notre organisme à notamment besoin d’eau afin de transporter les nutriments vers les cellules, de contrôler la température de notre corps, ou encore afin d’alimenter les organes et les tissus. En bref, l’eau et l’hydratation sont un point central d’une vie équilibrée et en bonne santé.

    C’est la raison pour laquelle nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir 4 faits à propos de l’eau et de l’hydratation, souvent méconnus ou mal perçus.

    La quantité d’eau nécessaire à une bonne hydratation quotidienne

    De manière générale, notre organisme a besoin de 2 à 3 litres d’eau par jour, afin de répondre à ses besoins de base. Ce qui représente environ 8 grands verres d’eau quotidiens. Ces besoins en eau varient également en fonction de l’âge, du sexe et de l’activité de chacun.
    Astuce utile : afin de connaître la quantité d’eau dont votre organisme a besoin quotidiennement, consommez 1 litre d’eau par tranche de 25 kilogrammes de masse corporelle.

    La température de l’eau que vous buvez

    En terme d’hydratation, peu importe que l’eau que vous buvez soit glacée, tiède ou chaude, son pouvoir d’hydratation restera strictement le même. Certaines idées reçues affirment que l’eau glacée aiderait à perdre du poids, en se basant sur le fait de penser que le corps devra brûler des calories afin de se « réchauffer ». En théorie cela est possible, en revanche le nombre de calories brûlées après avoir bu de l’eau glacée est si faible que les effets sont insignifiants.

    Le pouvoir d’hydratation des fruits et légumes

    Le saviez-vous ? Les fruits et les légumes peuvent vous fournir jusqu’à 20% de vos besoins en eau. Dans le cas où votre alimentation comporte une grande variété de fruits et de légumes et que vous buviez lors des repas, il est fort possible que vous atteigniez vos besoins quotidiens en eau très facilement. La salade, le brocoli, le riz brun, le melon ou encore la pastèque sont des exemples de fruits et légumes contenant une grande quantité d’eau (jusqu’à l’équivalent de 3 verres d’eau pour certains.

    Boire de l’eau pendant les repas et digestion

    Une autre idée reçue est de croire que de boire de l’eau au cours d’un repas viendrait perturber le processus de digestion. Cette idée est fausse : boire de l’eau lors du repas ne perturbe en rien votre système digestif. Finalement, peu importe à quel moment vous buvez de l’eau, l’important est de suffisamment boire au cours de la journée, tout simplement.

    Vous l’aurez compris, l’hydratation de son corps tout au long de la journée est l’une des clés d’une vie saine, au même titre qu’une alimentation équilibrée. Alors, à la vôtre !

    Découvrez également d’autres conseils nutrition à propos de l’hydratation sur notre site web !

  • Pourquoi vous devez convaincre un(e) ami(e) de faire du sport avec vous

    • Par
    • Le 10/11/2015
    • Dans Sport

    Sport amies

    Vous pratiquez une activité sportive tout seul ou songez à (re)commencer le sport, pourquoi ne pas envisager de le faire en compagnie d’un(e) ami(e) ? Les avantages sont nombreux !

    La réponse la plus évidente : la motivation

    Sous réserve de bien choisir son partenaire de sport bien entendu, vous serez plus motivé pour aller faire du vélo ou courir une fois à deux, surtout quand le temps n’est pas forcément de la partie.

    C’est d’ailleurs prouvé scientifiquement par une étude américaine(1), nous sommes plus stimulés quand nous pratiquons un sport à deux ou à plusieurs, et encore plus quand il s’agit d’un sport de plein air. Le bien-être que vous retirerez de cette pratique en est lui aussi favorisé.

    C’est aussi un excellent antidote aux mauvaises excuses, et une façon de concrétiser son engagement : comme un programme avec des jours fixes est nécessaire à deux, vous serez d’autant plus enclin à le respecter que dans le cas contraire vous allez laisser votre ami(e) tout(e) seul(e).

    De plus, c’est bien connu, une seule motivation suffit souvent pour faire bouger deux personnes… 

    Pour découvrir d’autres sports

    Pratiquer le sport avec d’autres personnes vous permettra peut-être de découvrir des disciplines que vous n’envisagiez pas jusqu’à présent, par manque de connaissance, d’intérêt, ou tout simplement parce que pratiquer un jeu de raquettes comme le tennis, le badminton ou le squash est quand même plus compliqué quand on est tout seul, il faut bien le reconnaître…

    Pour varier vos pratiques d’un même sport, un ami pourra peut-être par exemple vous faire découvrir ses parcours préférés pour son jogging, et ainsi diversifier vos itinéraires

    Un peu d’émulsion voire de saine compétition peut vous pousser à vous dépasser et à passer des caps de progression.

    Certains étirements sont aussi plus simples à mettre en oeuvre avec quelqu’un pour nous assister.

    Ou au final tout simplement pour le plaisir d’échanger en faisant du sport, les kilomètres passent plus vite dans ce cas (mais ça, ce n’est pas scientifiquement prouvé…).

    Mes amis ne sont pas sportifs, que faire ?

    Avez-vous pensé à demander votre famille ? Quelques-uns des membres de votre famille peuvent être intéressés pour pratiquer un sport avec vous. Que ce soit simplement en couple et/ou avec vos enfants pour des activités sportives ludiques, ou avec des parents un peu plus éloignés, on sous-estime souvent les bienfaits du sport avec sa famille, que ceux-ci soient physiques ou relationnels…

    Une autre possibilité pour trouver des partenaires sportifs est la sphère professionnelle : dans votre service ou votre entreprise il y’a sûrement quelqu’un qui pratique le même sport que vous. Vous la connaissez peut-être déjà, ou elle reste à découvrir par exemple par le biais d’une petite annonce en interne pour proposer une activité sportive commune pendant la pause de midi ?

    Des communautés et des applications existent aussi pour mettre en contact les pratiquants des divers sports, de manière ponctuelle lors d’évènements, ou de façon plus régulière pour trouver des partenaires de sport plus récurrents :

    Si votre sport de prédilection est la course, n’hésitez pas à rejoindre I RUN HERBALIFE, (voir planning), cette communauté et ses membres seront ravis de vous accueillir pour vous soutenir et partager leur motivation avec vous.

    Si vous hésitez par manque d’informations ou souhaitez vous remettre à niveau avant de rejoindre I RUN HERBALIFE, vous pouvez retrouver les conseils de notre coach Samantha Clayton sur notre chaîne youtube pour progresser plus rapidement.

     

     

    (1) http://www.livescience.com/40977-exercise-enjoyment-friends.html

  • Reprendre le sport après une longue pause : que faire et ne pas faire ?

    • Par
    • Le 02/11/2015
    • Dans Sport

    Reprendre activite physique 520x200

    Cela faisait quelques semaines que vous aviez arrêté le sport, quelques semaines qui se sont tout d’un coup transformées en mois… Il est grand temps de s’y remettre ! Quelles sont les précautions à prendre et les erreurs à ne pas commettre ?

    Avant de reprendre l’activité physique :

    Commencez par faire un bilan de votre condition physique pour « estimer les dégâts », voire n’hésitez pas à aller voir un médecin pour avoir son avis si vous n’avez pas fait de sport depuis un long moment. Cela vous permettre de vous fixer des objectifs atteignables.

    Ça y’est, vous êtes dans les starting-blocks ? Stop ! L’échauffement déjà important pendant une pratique régulière devient primordial lors de la reprise, prenez 10 minutes pour bien effectuer l’échauffement spécifique à votre sport.

    Pendant l’activité physique :

    Cela peut paraître évident, mais que ce soit pendant votre séance ou pour vous fixer vos objectifs pour les prochaines séances, allez-y progressivement, ne soyez pas trop exigeant tout de suite avec votre corps, il va avoir besoin de temps pour se réhabituer ! Le conseil vaut pour l’intensité de l’effort et sa durée.

    BUVEZ. Avant, pendant, après. Votre corps supportera mieux l’effort et récupérera plus vite, vos progrès n’en seront que plus faciles. De l’eau bien entendu, que vous pouvez compléter avec une préparation pour boisson glucidique comme H3oPro .

    Vous commencez à avoir mal ? Réduisez le rythme immédiatement. Votre corps vient de vous signifier que vous avez dépassé les bornes, insister serait tout à faire contre-productif.

    Privilégiez les sports favorisant le gainage (course, natation, yoga), ils sont moins brutaux et vous permettront de reconstruire les muscles de votre dos et vos abdominaux qui sont à la base de toutes les activités physiques.

    Après l’activité physique :

    Terminez comme vous avez commencé, progressivement. Ne coupez pas l’effort de façon nette mais réduisez le régime de façon graduelle.

    Et pour finir, le pendant de l’échauffement, les étirements bien sûr. Après rien ne vous empêche pour les plus courageux d’entre vous d’opter pour la douche froide, bénéfique pour la récupération musculaire mais réservée aux très motivés, ou pour un massage pour ceux plus adeptes de la méthode douce.

    Et ensuite… Recommencez, bien sûr ! Mais veillez à laisser passer jusqu’à une semaine au début de la reprise du sport, pour garantir la période nécessaire à la bonne récupération de vos muscles.

    Sans rentrer dans les détails, conservez (ou optez !) pour une alimentation équilibrée « classique » et correctement protéinée dont vous trouverez les détails et astuces dans nos articles nutrition. Si vous manquez un peu de tonus malgré cela, nous vous conseillons en un appoint un complément alimentaire sous forme de comprimés effervescents, énergisant et faible en calories : Liftoff.

  • S'échauffer avant un exercice sportif

    • Par
    • Le 02/11/2015
    • Dans Sport

    Avant de vous lancer tête baissée dans votre jogging (ou toute autre activité sportive), il est important de faire quelques étirements et échauffements, afin de préparer votre corps.

    Pourquoi s’échauffer ?

    Votre corps est un peu comme un diesel, il faut qu’il chauffe avant de pouvoir démarrer à pleine puissance, sans abîmer le moteur. Les échauffements mettent en condition votre corps pour un exercice physique intense. Ils augmentent votre température, fluidifient le sang et augmentent le rythme cardiaque. De plus, ils augmentent la flexibilité de vos muscles, et vous feront gagner en puissance et en amplitude. Cela permet d’éviter les claquages musculaires par exemple.

    Comment s’échauffer ?

    Il ne faut pas commencer trop brutalement, l’échauffement doit être progressif. Plus vous allez faire du sport longtemps et de façon importante, plus votre échauffement devra être long. On recommande en moyenne 15 minutes d’échauffement.

    Pour échauffer le bas de votre corps, vous pouvez faire un mini footing de quelques minutes, puis des flexions extensions. Vous pliez vos jambes jusqu’à toucher le sol avec vos mains, et vous remontez. Faites aussi quelques pas bondissants. Enfin, vous pouvez courir sur place, en augmentant puis ralentissant la cadence plusieurs fois. Etirez aussi vos jambes, en essayant de toucher le bout de vos pieds avec vos mains, sans les plier, mais toujours sans forcer. Posez votre talon sur un objet élevé, jambe tendue, et appuyez légèrement dessus.

    Pour le haut du corps, faites quelques moulinets avec vos bras, votre tête et vos poignets, en changeant plusieurs fois de sens et de cadence. Des petites pompes sur les genoux peuvent aussi vous aider. Le top, pour échauffer tout votre corps d’un coup est le footing et la corde à sauter.

    A la fin de vos exercices, votre rythme cardiaque et votre température doivent être un petit peu en dessous de ce qu’ils seront lors de votre exercice physique. Et n’oubliez pas de bien vous hydrater, en buvant toutes les 10 minutes quelques gorgées d’eau plate.

    Vous voilà d’attaque pour une bonne séance de sport !

  • Boostez votre métabolisme avec la vitamine B12

    • Par
    • Le 27/10/2015
    • Dans Sport

    Vitalite metabolisme

    Les vitamines et minéraux sont essentiels à tous les êtres humains, et particulièrement aux sportifs. Focus sur l’une des vitamines du groupe B (groupe de vitamines qui jouent un rôle important dans le métabolisme des cellules) : la vitamine B12.

    Qu’est-ce que la vitamine B12 ?

    La vitamine B12 ou cobalamine est une vitamine indispensable au bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux et du métabolisme (notamment en termes de production d’énergie). Elle aide ainsi à réduire la fatigue.

    La vitamine B12, une vitamine indispensable !

    La vitamine B12 intervient dans le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines : elle contribue ainsi à délivrer aux cellules l’énergie dont elles ont besoin. Elle joue également un rôle dans l’assimilation du fer pour la formation des globules rouges dont elle favorise le maintien de la qualité, ce qui intéressera le sportif : ce sont les globules rouges qui transportent le dioxygène des poumons aux cellules de l’organisme. Bref, elle stimule l’énergie et la concentration !

    Elle aide à prévenir des maladies cardio-vasculaires, de l’ostéoporose, de la dépression, de la perte de mémoire et du vieillissement.

    Notons enfin que la vitamine B12 est hydrosoluble (elle s’élimine par les urines) et qu’il n’existe pas de dose toxique.

    Comment consommer suffisamment de vitamine B12 ?

    L’homme ne synthétise pas suffisamment la vitamine B12 : il doit donc l’ingérer pour ne pas en manquer. Généralement, l’être humain en obtient en consommant des produits d’origine animale (viande, œufs, lait). Les aliments qui en contiennent le plus sont : le foie de bœuf, de mouton, de veau et de volaille, les rognons de bœuf, de veau et de porc, les fruits de mer (les huitres, les moules et les palourdes notamment), et les poissons (comme le hareng ou encore le thon).

    Toutefois, ceux qui ont fait le choix d’une alimentation végétale (végétarienne ou vegan) ou qui sollicitent particulièrement leur corps (comme les sportifs) doivent trouver des apports complémentaires. Ils peuvent se tourner vers des boissons enrichies en vitamines B12 (boissons végétales, céréales de petit déjeuner, jus de fruits, etc.).

    Les sportifs pourront se tourner avec avantage vers la nouvelle boisson hypotonique d’Herbalife CR7 Drive : un sachet de CR7 Drive, mélangé à 500 ml d’eau, procure en effet 100% des valeurs nutritionnelles de référence en matière de vitamine B12 (2,5 μg par jour), en plus d’une excellente hydratation, aspect absolument essentiel pour les bonnes performances des sportifs !

     

  • Se réhydrater rapidement grâce aux boissons hypotoniques

    • Par
    • Le 27/10/2015
    • Dans Sport

    Boissons hypotoniques

    Une boisson énergétique est une boisson de l’effort, dont le but est d’aider les sportifs à remplacer l’eau, les électrolytes et l’énergie perdues lors de la pratique sportive.

    Des boissons spécifiques pour les sportifs

    Comme toutes les boissons de l’effort, les boissons énergétiques sont soumises à la législation des compléments alimentaires encadrée par la directive 2002/46/CE du Parlement européen et transposée par le décret du 20 mars 2006.

    Les boissons énergétiques ne sont, en aucun cas, des médicaments et elles ne doivent pas dépasser les apports journaliers recommandés. Elles sont élaborées pour répondre aux besoins spécifiques du sportif.

    Boissons isotoniques, hypotoniques et hypertoniques

    La majorité de l’eau, apportée par les boissons (énergétiques ou non) ou contenue dans les aliments, est absorbée au niveau de l’intestin grêle par des phénomènes d’osmose (phénomène qui permet de régler les mouvements d’eau à travers les membranes cellulaires).

    L’Osmolarité (mesurée en mOsmL par litre de soluté ou mOsml/L) mesure la quantité de particules osmotiquement actives dans une solution, en particulier le sodium et le glucose. On compare l’osmolarité d’une boisson à celle du plasma (entre 275 et 300 mOsml/L) pour définir si elle est isotonique (son osmolarité est proche de celle du plasma), hypotonique (inférieure) ou hypertonique (supérieure).

    Que se passe-t-il au niveau des cellules ?

    D’une manière générale, l’eau se déplace du milieu le moins concentré vers le milieu le plus concentré.

    Une solution isotonique n’induit pas de mouvement d’eau à l’intérieur de la cellule. La cellule garde sa forme et sa tonicité.

    Une solution hypertonique provoque, par osmose, un transfert d’eau de la cellule vers le milieu extérieur (l’eau va du milieu le moins concentré vers le milieu le plus concentré) : la cellule se déshydrate et rétrécit.

    Une solution hypotonique entraine un transfert d’eau de l’extérieur de la cellule vers l’intérieur de la cellule.

    Cette notion est essentielle dans le cadre de l’hydratation. Prenons l’exemple de deux solutions séparées par une membrane perméable. Si les quantités d’eau et de particules osmotiquement actives sont identiques dans chacune des deux solutions, alors les mouvements d’eau et de particules seront optimaux.

    A l’inverse, si une solution est hypotonique par rapport à la seconde, il en résultera un mouvement de particules à travers cette membrane, de la solution la plus concentrée (hypertonique) vers la solution la moins concentrée (hypotonique), associée, en conséquence, à un mouvement d’eau de la solution la moins concentrée en particules vers la solution la plus concentrée, ce jusqu’à l’équilibre.

    Une boisson hypotonique encourage la réhydratation rapide

    Une perte de 1% de son poids en eau implique une baisse de 10% de ses capacités physiques. Il est par conséquent vital de s’hydrater correctement avant, pendant et après une activité sportive.

    L’eau est le vecteur idéal pour l’approvisionnement en hydrates de carbone. L’équilibre entre l’eau, les électrolytes et les hydrates de carbone doit être géré en fonction de la durée et de l’intensité de l’exercice et surtout des conditions climatiques (température, vent et humidité de l’air).

    Ainsi, selon les circonstances d’exercice ou climatiques, ce sera soit la disponibilité en glucides, soit l’apport en eau qui sera le facteur limitant de la performance.

    La preuve scientifique suggère qu’une boisson glucidique-électrolytique hypotonique, qui a une osmolarité légèrement inférieure à celui de votre plasma sanguin, est plus efficace dans l’amélioration de l’absorption d’eau au cours de l’exercice par rapport aux boissons isotoniques. Une boisson hypotonique encourage la réhydratation rapide.

    Ce type de boisson, dont fait partie la nouvelle boisson d’Herbalife CR7 Drive, est davantage adapté pour des efforts d’endurance prolongée, en environnement chaud, lorsque la priorité est de compenser les pertes hydriques. Une boisson hypotonique renforcée en sels minéraux contribue de surcroît à compenser les pertes de sodium et ainsi éviter la chute de la concentration plasmatique en sodium.

    Les boissons de l’effort doivent avoir une composition qui associe de l’eau, des sucres, des minéraux et des vitamines, avoir un goût agréable qui plaise au sportif, être d’absorption rapide, maintenir une osmolalité et un volume extracellulaire stable et être neutres sur le plan intestinal.

     

    Article rédigé par le Docteur Jacques Manic, Membre du Comité Scientifique International d’Herbalife

     

    Lire la suite

  • Comment s’hydrater lors d’une activité Sportive ?

    • Par
    • Le 05/10/2015
    • Dans Sport

    Shydrater 520x200

    Tout sportif a besoin de bien s’hydrater. Un début de déshydratation signifie en effet une baisse des performances. Dans la vie de tous les jours, il est important de boire suffisamment afin de conserver une balance hydrique équilibrée (rappelons que notre corps est composé d’eau à 65%), ce dont doit faire particulièrement attention le sportif.

    Dès que notre organisme est plus sollicité (périodes de chaleurs, activité physique, etc.), il est primordial d’augmenter la quantité d’eau que nous consommons. Mais comment un sportif devrait-il s’hydrater au cours d’une activité physique ?

    L’hydratation commence avant l’activité sportive

    Nous recommandons aux sportifs de commencer à s’hydrater environ deux heures avant de démarrer leur activité physique.

    S’hydrater pendant une activité physique

    Pour s’hydrater au cours d’une activité sportive, un sportif a le choix entre plusieurs types de boisson. Parmi elles, les boissons hypotoniques. Cette catégorie de boisson permet de compenser fortement les pertes en eau (mais moins celles en sucres). Les boissons hypotoniques contiennent moins de substances dissoutes que notre organisme. En conséquence, elles ont un pouvoir hydratant supérieur à d’autres boissons (comme les boissons hypertoniques).

    Ainsi, les boissons hypotoniques répondent à un fort besoin d’hydratation, notamment lors d’efforts prolongés, où l’endurance du sportif est sollicitée. Les boissons hypotoniques sont souvent renforcées en sels minéraux, éléments essentiels pour être en pleine forme : cela permet de compenser au cours de l’effort les pertes en sodium liées à la sudation.

    La nouvelle boisson Herbalife CR7 Drive répond à cet impératif d’hydratation : cette boisson hypotonique permet de bénéficier d’une hydratation avancée et d’une endurance optimale, grâce aux glucides et électrolytes qu’elle contient. Ces solutions glucidiques et électrolytiques améliorent en effet l’absorption de l’eau pendant l’effort physique.

    Il faut savoir qu’un sportif a besoin de boire un à trois litres de liquide par heure, en fonction de l’intensité de l’effort produit. Ainsi, s’hydrater avec 200 ml d’eau ou d’une boisson hypotonique toutes les 20 minutes est le minimum pour conserver un bon équilibre hydrique, et pouvoir poursuivre son effort dans les meilleures conditions.

    Rappelons enfin qu’il faut boire avant d’avoir soif : cette sensation est le signe d’un début de déshydratation, situation dans laquelle le sportif ne doit pas se retrouver !

    Se réhydrater après une session de sport

    En buvant au moins un à deux verres d’eau par heure après votre effort, vous permettrez à votre corps de se réhydrater correctement. Si l’eau ne vous semble pas assez attrayante, vous pouvez y ajouter une rondelle de citron ou d’orange, ou une feuille de menthe.

  • L'Hydratation et le Sport

    Hydratation et sport


    Le corps est composé à 60-70% d’eau. C’est assez pour affirmer que l’eau est indispensable à notre survie. Elle permet de réguler la température corporelle, de respirer, elle joue un rôle essentiel dans les processus de digestion et d'excrétion, elle participe aux mouvements du corps, et j'en passe !

    On recommande de boire 8 à 10 verres d’eau chaque jour. Mais lorsque vous faites du sport ou s'il fait chaud, vous transpirez plus et il vous faut donc boire d'avantage.

    Mais l'eau suffit-elle pour hydrater le corps ? Ou bien faut-il se tourner vers les boissons isotoniques pour s’hydrater correctement ? Ce type de boisson vous permettra d’hydrater votre corps et vous redonnera de l’énergie si vous pratiquez un sport intensif pendant plus d’une heure. Si vous vous entrainez de façon modérée, l'eau fera parfaitement l'affaire.

    Qu’est-ce qui définit une boisson isotonique ? Les boissons isotoniques (ou électrolytes) sont formulées de façon à offrir une quantité calculée de glucides (5 à 8g/litre) et d’électrolytes (comme le sodium et le potassium) qui assurent une hydratation correcte et remplacent ce que le corps à éliminé au cours de l'entrainement.

    Certaines boissons sont riches en glucides et ralentissent l’absorption de l’eau. Elles ralentissent donc l’hydratation et ne doivent pas être prises avant l'entrainement.

    Si vous pratiquez une activité très intense, choisissez une boisson isotonique. Mais sachez que si vous ne vous entrainez pas de manière aussi intense et si vous les consommez au quotidien, vous risquez de prendre du poids en raison de leur teneur élevée en glucides.

    Si vous n’aimez pas le goût de l'eau, ajoutez une rondelle de citron ou d'orange, ou bien une feuille de menthe. Vous ajouterez du goût sans les calories dont regorge le sirop.

    L’hydratation et le sport - astuces:

    1. Pensez à bien vous hydrater avant l’entrainement. Commencez à boire environ deux heures avant.
    2. Buvez en quantité suffisante pendant l'entrainement
    3. Pensez à toujours vous réhydrater après l’entrainement, c’est indispensable pour bien récupérer. Visez un à deux verres d’eau par heure jusqu’à ce que vos urines retrouvent une couleur pâle.

  • L'hydratation, facteur de Bien-Etre, les conseils de notre Nutritionniste

    Herbalife_blog_format_visuels_2013-01-08

    Le saviez-vous ? L’eau est le constituant le plus important de notre organisme, et représente pas moins de 65 % de la matière du corps humain [1]. Impliquée dans le transport des nutriments vers les cellules, l’élimination des déchets par l’urine et de très nombreux autres processus, l’eau est un élément capital. Or, un adulte ayant une activité physique dite normale perd environ 2,5 L d’eau par jour. Pour être en pleine forme, il est donc primordial d’équilibrer votre balance hydrique avec un apport en eau suffisant.

     

    Commencez par des fruits et légumes gorgés d’eau

    On ne le dit pas assez, mais les aliments sont une source importante d’eau : chaque jour, ils doivent en apporter 1 litre à votre organisme. Vos principaux alliés seront les légumes : ils sont gorgés d’eau et de vitamines ! A titre d’exemple, le concombre est composé à 97 % d’eau, la tomate, les radis et la laitue à 94 %, les oignons et les carottes à 90 % [2] ! Intégrez-les le plus souvent possible à votre alimentation : une salade de tomates, laitue et amandes pilées vous apportera 238 ml d’eau [2], soit 24 % de vos besoins hydriques provenant des aliments. De plus, la plupart des légumes sont peu caloriques : 100 g de radis rouge équivalent à 13 kcal, 12 kcal pour le concombre, 18 kcal pour la laitue [2], donc aucune raison de s’en priver.

    Il en va de même pour les fruits. Bien que plus sucrés, la plupart d’entre eux est composée de 85 % d’eau. Vous pouvez les consommer sous forme de smoothies de fruits et légumes qui accompagneront vos petits déjeuners sains de manière originale. Pour cela, mixez ensemble 2 tasses d’épinards ou de chou chinois avec 1 tasse d’eau. Puis ajoutez 1 tasse de jus d’orange fraîchement pressé, 1 banane, 1 orange épluchée, 1 tasse d’ananas en dès, et mixez à nouveau. Vous pouvez également ajouter 2 cuillères à soupe de graines de chia, ce superaliment qui apportera une note granulée à votre smoothie. Riche en calcium, c’est aussi une source exceptionnelle d’omégas 3, qui permet de couvrir avec seulement 10 g la totalité des besoins quotidiens !

     

    Les boissons : de l’eau en quantité et en qualité

    Les boissons viendront compléter l’eau apportée par les aliments. Les nutritionnistes recommandent de boire 1,5 litre d’eau chaque jour. Notez qu’il est important de ne pas attendre d’avoir soif pour boire. La sensation de soif n’est pas un bon indicateur de l’état d’hydratation de votre corps : elle apparaît tardivement, lorsque vous êtes déjà déshydraté d’au moins 1 % du poids du corps [3]. Pensez donc à boire régulièrement tout au long de la journée, en privilégiant l’eau plate ou gazeuse, le thé et les infusions sans sucres. Si vous les appréciez, le café et les jus de fruits contribuent aussi à vos apports hydriques mais pour une hydratation optimale, n’en abusez pas car ils apportent respectivement de la caféine et des sucres.

     

    Quelques astuces de mise en pratique au quotidien

    Boire 1,5 litre de liquides chaque jour vous semble difficile ? Pas tant que ça ! Quelques habitudes nouvelles pourront inverser la tendance. Chez vous, au travail, dans les transports, veillez à toujours à avoir une bouteille ou un thermos avec vous. Glissé dans votre sac ou posé bien en vue, il vous permettra de penser à boire à tout moment de la journée.

    Trois rondelles d’orange, une dizaine de gouttes de jus de citron ou quelques feuilles de menthe fraîche aromatiseront votre eau sans ajout de sucres, comme cela est souvent le cas dans les boissons toutes prêtes. Pensez aussi à la boisson Aloé Mango d’Herbalife.

    De manière générale, en cas de chaleur ou dans un lieu climatisé, le corps se déshydrate plus rapidement. Il est donc important de boire plus pour équilibrer la balance hydrique. Et avis aux sportifs : toute activité physique entraîne une déshydratation supplémentaire. Le tableau suivant recense quelques exemples [4] :

      Course à pied Vélo Basket
    50 kg 0,7 L / heure 0,6 L / heure 0,4 L / heure
    60 kg 0,9 L / heure 0,7 L / heure 0,5 L / heure
    70 kg 1 L / heure 0,8 L / heure 0,6 L / heure

     

    Veillez donc à vous hydrater avant, pendant et après tout effort !

     

    Mieux s’hydrater pour rayonner : un bon transit, une belle peau

    Sachez enfin qu’une bonne hydratation contribue fortement au bon fonctionnement de votre transit intestinal : l’eau va en effet augmenter le volume du bol alimentaire. Et être mieux dans son ventre, c’est un pas de plus vers un joli teint, synonyme de pleine forme ! Pensez aux en-cas qui combinent apport en eau et apport en fibres pour un double impact sur votre transit, comme un smoothie parsemé de son d’avoine.

    Enfin, retenez qu’une bonne hydratation générale garantira une hydratation cutanée satisfaisante, et vous aidera à avoir bonne mine et à contrôler votre poids.

     

    Article rédigé par Agathe, diététicienne-nutritionniste diplômée

    1. CNRS, 2013
    2. Ciqual, 2012
    3. Institut de Médecine du Sport, 2013
    4. Université de Lorraine, EA 4360 Apemac, Faculté du Sport, France, 2011

  • 7 façons d'intégrer plus de protéines à votre alimentation

    Vous souhaitez intégrer plus de protéines à votre alimentation ? Voici quelques façons simples et succulentes de booster votre apport en protéines.

    Prendre suffisamment de protéines durant vos repas n’est habituellement pas compliqué, notamment si vos repas sont articulés autour d’un morceau de poulet ou de poisson riche en protéines. Mais quand vos menus contiennent des aliments qui ne sont pas aussi riches en protéines – comme les soupes ou les plats de pâtes, par exemple – il serait peut-être bon d’envisager certains compléments afin de garantir l’apport en protéines de vos repas, surtout si vous êtes sportif.

    Afin d’assurer un apport en protéines à vos plats quotidiens et à vos journée, consommez des œufs durs, des produits laitiers, des protéines en poudre, des haricots et du tofu riches en protéines. Voici plusieurs méthodes qui peuvent être appliquées pour vous aider à atteindre vos objectifs en termes d’apport en protéines.

    • La poudre de protéines est naturelle dans les frappés aux fruits, mais vous pouvez également la mélanger aux céréales chaudes, aux œufs brouillés, au fromage et aux yaourts. Vous pouvez également booster vos pâtisseries, en ajoutant de la poudre de protéine à vos recettes de muffins au son, de crêpes de céréales ou de pain aux bananes. Ou essayez de préparer un « chai protéiné » (une recette facile : mélangez des protéines en poudre à la vanille dans une pâte lisse avec un peu d’eau, puis saupoudrez le tout avec du thé chaud et une pincée de cannelle).
    • Les œufs constituent un aliment riche en protéines et plein de ressources, un simple œuf, ou deux blancs d’œufs assurant un apport de 7 grammes de protéines. Les œufs durs sont excellents pour compléter un casse-croûte, une salade verte, ou un sandwich ou comme source de protéines dans un curry aux légumes. Idée recette : boostez vos soupes en protéines en versant doucement des œufs battus dans le bouillon mijotant (ils cuiront pratiquement immédiatement). Ou bien, battez quelques blancs d’œuf dans la farine d’avoine pendant la cuisson – ceci lui permettra d’épaissir, sans modifier sa saveur.
    • Le fromage cottage sans graisse assure un bon apport de protéines et de calcium nécessaire à la formation des os. Vous pouvez mélanger du fromage cottage à des œufs brouillés cuits, des plats mijotés, de la purée de pommes de terre ou des plats de pâtes ; ou passez-les au mixeur avec des haricots pour réaliser un accompagnement hautement protéiné pour crudités. Vous pouvez garantir l’apport en protéines de vos pâtisseries en ajoutant du fromage cottage à vos recettes de crêpes, de gaufres et de muffins.
    • Le lait et lait de soja (pas de lait d’amande ou de riz, comportant très peu de protéines) peuvent remplacer les liquides de certaines recettes et assurer un apport en protéines. En fonction de la recette, le lait pourra remplacer le bouillon, le jus ou le vin. Préparez votre farine d’avoine à base de lait à la place de l’eau, ce qui vous assurera un apport de 7 à 10 grammes de protéines supplémentaires, ou offrez un apport crémeux en protéines à vos soupes en remplaçant le lait au bouillon ou à l’eau.
    • Les haricots constituent une bonne source de protéines et peuvent être ajoutés soit entiers soit en purée aux plats tels les soupes, les ragoûts, les sauces pour pâtes, les currys, les salades ou le guacamole. L’houmous pourra faire office de pâte à tartiner pour vos sandwichs ou wraps afin d’assurer un supplément de protéines, ou pourra être dilué à un peu d’eau pour être utilisé comme assaisonnement. Les haricots blancs au goût doux peuvent même être ajoutés aux boissons protéinées – leur saveur est à peine perceptible, les haricots conférant une texture épaisse et crémeuse.
    • Le tofu a un goût doux qui se marie avec des nombreux plats pour assurer un apport protéinique. Vous pouvez l’ajouter aux boissons protéinées ou le mélanger jusqu’à parfaite homogénéité et l’ajouter aux sauces, ragouts, œufs et plats de pâtes, ou l’utiliser comme une base pour accompagner des légumes. Vous pouvez également couper le tofu ferme en dés et l’ajouter aux salades, soupes et sautés.
    • Un yaourt nature sans graisse garantira un apport acidulé en protéines à vos boissons protéinées, votre farine d’avoine, vos soupes, vos sauces et currys. Si vous l’ajoutez à des plats chauds, mélangez-le à la dernière minute afin de l’empêcher de cailler. Le yaourt peut aussi remplacer la mayonnaise dans les recettes au thon, au poulet ou les œufs en salade. Le yaourt pourra même garantir un apport protéinique à la vinaigrette (recette facile : fouettez le yaourt nature avec du sel, du poivre, de l’ail, des herbes et un filet d’huile d’olive pour une vinaigrette relevée pour vos légumes verts).

    Susan Bowerman est Directrice du Service Formation en nutrition. Susan est une diététicienne et une spécialiste agrée en nutrition sportive.

  • Avis d'Expert : les besoins en Protéines pour les Sportifs

    Dr Jacques MANIC, membre du Comité International pour la Nutrition Herbalife nous livre son avis d’expert sur les besoins en protéines pour les sportifs.

    Les protéines sont les constituants essentiels de nos muscles et tissus. Elles composent environ 17% de notre poids du corps. L’apport des protéines dans notre alimentation permet d’assurer en permanence la reconstruction des tissus. Un apport optimal en protéines correspond à l’équilibre entre la synthèse des protéines et leur dégradation.
    Les protéines ne sont pas les éléments utilisés prioritairement pendant une activité physique. Leur rôle énergétique reste mineur en regard de celui des glucides et des lipides.
    Les besoins en protéines dépendent du poids du corps et des sollicitations musculaires.

    Le besoin protéique

    Le besoin protéique s’exprime en gramme de protéines par kilo de poids corporel et par jour (g/kg/jour) :

    • Pour un adulte sédentaire, il est de 0,8 g par kg/jour. Cela signifie que la ration alimentaire d’un adulte de 70 kg doit lui fournir chaque jour au minimum 56 g de protéines. En pratique, les apports réels oscillent plutôt entre 1 g et 1,5 g par kg/jour.
    • Les personnes pratiquant du sport 1 à 3 fois par semaine sont considérées comme des sportifs de loisirs. Leur besoin quantitatif est comparable à celui des sédentaires. Si les apports caloriques sont couverts, le besoin protéique du sportif de loisir est de 0,8 g/kg/jour. En dessous de 0,8 g la balance protéique n’est pas équilibrée.
    • Chez des sportifs d’endurance confirmés (4 ou 5 séances par semaine d’au moins 1 heure), le besoin protéique est de 1,1g/Kg/jour. Pour des sportifs d’endurance de très haut niveau (seule une minorité de sportifs est concernée), le besoin protéique est de 1,6g/Kg/jour.
    • Chez les sportifs de force qui recherchent l’entretien de leur masse musculaire, les apports protéiques conseillés sont de 1,3 à 1,5g/Kg/jour.
    • Chez les sportifs de force, qui recherchent l’augmentation de leur masse musculaire, des apports de 2 à 2,5 g/kg/jour sont proposés. Aucun bénéfice n’a été démontré au delà de 2,5 g/kg/j. Cette période d’apport protéique important ne doit pas dépasser 6 mois par an et au moins les deux tiers des protéines doivent être fournis par les aliments.

    Quel que soit le niveau d’activité physique, de loisir ou de compétition, la restriction calorique perturbe le métabolisme des protéines et en augmente le besoin.

    Le choix des protéines

    Le choix qualitatif des protéines doit être pris en compte. On distingue 2 types de protéines :

    • Des protéines d’origine animale : viande, œuf, poisson, fruits de mer, laitage
    • Des protéines d’origine végétale : légumes secs, soja, céréales

    Les protéines sont constituées d’acides aminés, dont certains sont indispensables car l’organisme ne sait pas les synthétiser. La qualité nutritionnelle d’une protéine dépend de sa composition en acides aminés ainsi que de sa digestibilité. Le moment crucial pour favoriser la réparation du muscle lésé par l’effort, l’entretien ou la prise de masse musculaire est la phase de récupération, qui commence dès l’arrêt de l’activité. Les protéines prises, dans les 30 minutes qui suivent l’arrêt, et associées à des glucides, fournissent à l’organisme les acides aminés dont il a besoin pour sa récupération et sa croissance musculaire. Or, la composition et la digestibilité d’une protéine conditionne son utilisation et son action sur le muscle. Le lait contient à la fois des protéines digérées lentement, dans l’intestin grêle, les caséines et des protéines digérées rapidement, dans l’estomac, le lactosérum.

    Les besoins en protéines : situations spécifiques

    Il existe des situations spécifiques où les besoins en protéines peuvent augmenter

    • En phase de réathlétisation après blessure
    • En période de prise de masse musculaire
    • En cas d’exposition aux hautes altitudes

    Découvrez les produits sport et vitalité Herbalife !

Logo membre 368 vert
Marie-Céline RATIÉ

BIENVENUE

Tous Produits Herbalife France
Livraison 48h par Chronopost


1ère VISITE ?

Pour Visualiser les Tarifs
et Descriptifs des Produits,


Vous Devez CRÉER UN COMPTE

(Règle Herbalife Incontournable,
en quelques secondes, sans engagement)

 

EXCELLENTE VISITE
sur Minceur-Forme.fr