Logo membre independant herbalife nutrition noir et vertMarie celine ratie membre independant herbalife nutrition             Votre compteVotre panier

Blog

Les Lipides

Healthy fats

Les corps gras, qui sont-ils ?

Le beurre, l’huile, la crème fraîche, la margarine, la graisse d’oie, le saindoux, la mayonnaise… et leurs versions allégées constituent le groupe des corps gras. Le point commun des aliments de ce groupe est leur richesse en lipides. Ce sont des concentrés d’énergie, car les lipides sont les nutriments les plus caloriques de l’alimentation (9 kcal/g). Les corps gras apportent aussi des nutriments irremplaçables comme les acides gras essentiels (acide a-linolénique ou oméga 3 et acide linoléique ou oméga 6) et les vitamines A, D et E. Les corps gras sont aussi des aliments incontournables pour une cuisine savoureuse car de nombreux arômes sont solubles dans les graisses.
Les professionnels de santé recommandent de limiter la consommation des matières grasses ajoutées. D’un point de vue qualitatif, il est recommandé de favoriser les graisses d'origine végétale (les huiles, dont l’huile de colza particulièrement bien équilibrée, les margarines) et leur variété. Il convient aussi de limiter les graisses d’origine animale (beurre, crème…). Le recommandation de consommation de poissons « gras » 2 à 3 fois par semaine.

A retenir:

- Le point commun des aliments du groupe des corps gras est leur richesse en lipides.
- Les lipides sont constitués d’acides gras, on en distingue 3 types : les saturés, les mono-insaturés et les poly-insaturés.
- Les lipides de l’alimentation sont apportés par les corps gras et par des aliments comme la viande, le fromage, les charcuteries, les pâtisseries…
- Toutes les huiles apportent 100 % de graisses, par contre chacune a une composition spécifique en acides gras.
- Les professionnels de santé recommandent de limiter la consommation des matières grasses ajoutées, de favoriser les graisses d'origine végétale et de limiter les graisses d’origine animale et surtout les acides gras ‘trans’.

Les Glucides

Carbohydrates

Le rôle et l'utilité des glucides dans une alimentation équilibrée

Les glucides sont un enchaînement plus ou moins long de petites molécules de sucre appelées “ oses ”. La longueur de cette structure définit les deux types de glucides :
- Les glucides simples: ils sont composés d'une molécule, c’est le cas du fructose, du glucose ou du galactose ou de deux molécules, les plus connues sont le saccharose (sucre de betterave ou de canne) et le lactose (sucre du lait).
- Les glucides complexes: ils sont formés d'une chaîne de plus deux oses. Le plus courant est l’amidon.

Avantages et inconvénients des glucides
Comme nous l'avons dit, les glucides sont nécessaires pour le bon fonctionnement de notre corps, ils nous donnent de l'énergie, ils sont en quelque sorte notre « carburant ». Mais il faut aussi être prudent, car si vous consommez plus de glucides que vous n’en dépensez, vous risquez d’augmenter votre poids. Par conséquent, il est conseillé de garder le contrôle sur ce que vous mangez : mangez plutôt des aliments faibles en calories et menez une vie active pour brûler le surplus.

A retenir pour bien manger:
- Les glucides sont la principale source d’énergie de l’organisme.
- Les glucides peuvent être classés en fonction de leur index glycémique, c'est-à-dire de leur influence sur l’augmentation du taux de sucre dans le sang.
- Pour conserver la maitrise de son poids ou la retrouver et adopter une alimentation équilibrée, il est recommandé de privilégier les aliments à index glycémique faible et de limiter les aliments à index glycémique plus élevé, tels que le sucre, la plupart des pâtisseries de fabrication industrielle, les sodas sucrés.

Alternatives pour une alimentation saine
Il y a beaucoup d'aliments à faible teneur en calories, comme le poisson, le poulet, les fruits et les légumes. Les aliments frits ont généralement une teneur importante en calories tout comme les aliments transformés. Avec un apport calorique contrôlé d’environ 220 kcal par portion, le Shake de Formula 1 Herbalife constitue une alternative très pratique aux petits déjeuners, déjeuners ou dîners souvent riches en calories. C’est un délicieux repas qui apporte un excellent équilibre en protéines de soja et de lait de haute qualité, des micronutriments essentiels et des extraits végétaux.

Pour en savoir plus sur la Formule 1 Herbalife

Sommeil et alimentation: Une assiette pour piquer du nez !

Article 21 visuel 520x200

Le traditionnel changement d’heure est désormais passé. Avez-vous saisi l’occasion de rattraper un peu du sommeil qui vous manquait tant ? Pour ceux qui n’ont pu en profiter et qui ont encore du mal à sortir du lit, quelques habitudes simples peuvent changer la donne, en commençant par ce qui se trouve dans notre assiette.

Chacun de nous passe en moyenne 1/3 de sa vie à dormir, de quoi saisir l’importance de cette phase de la journée. Pourtant, 33 % de la population souffre de troubles du sommeil, dont 84 % d’insomnie[1] ! Des chiffres alarmants quand on connaît les conséquences que peut avoir le manque de sommeil : manque d’énergie, de dynamisme ou encore de concentration. Au-delà de trois jours sans dormir, on peut avoir des hallucinations, preuve qu’un bon équilibre à la fois physique et intellectuel passe par un sommeil suffisant et efficace, que l’on peut favoriser par quelques pratiques alimentaires.

Comment ça marche ?

Nous ne pouvons aborder l’influence de l’alimentation sur le sommeil sans passer par quelques explications biologiques et physiologiques.

Lorsqu’il est question de sommeil, une substance est souvent mise en avant : la mélatonine. Qualifiée d’hormone du sommeil, elle dérive d’un neurotransmetteur, la sérotonine, qui dérive elle–même du tryptophane. Le tryptophane est un acide aminé essentiel, c’est-à-dire un constituant de base des protéines qui ne peut être synthétisé par l’organisme et qui doit donc être apporté par l’alimentation. On prête aussi souvent au tryptophane des propriétés antidépressives.

Partant de là, il serait tentant d’établir le constat : « manger plus de protéines pour mieux dormir ». Bien au contraire ! Il est souvent conseillé aux personnes ayant un sommeil perturbé d’opter pour un dîner riche en glucides complexes et comportant une faible portion de protéines.

Explications : adopter une alimentation riche en protéines entraîne une augmentation de la consommation d’autres acides aminés, qui entrent en compétition avec l’assimilation du tryptophane.

En revanche, la consommation de glucides entraîne une sécrétion d’insuline qui va éliminer une partie de ces acides aminés compétitifs du tryptophane. L’augmentation de sérotonine qui s’en suit diminue l’excitation et l’anxiété, favorisant temporairement une sensation de bien-être et de sécurité.

Cependant, opter pour un tel régime n’est pas exempt de tout désavantage : l’insuline accroît aussi la conversion de certains nutriments en graisses corporelles stockées.

D’autre part, la molécule permettant de transformer le tryptophane en sérotonine ne peut fonctionner sans vitamine B6, qui serait donc aussi à privilégier si l’on souhaite recouvrer un sommeil de bonne qualité.

De nombreux aliments sont sources de tryptophane : viandes, poissons, œuf, produits laitiers, riz complet, arachides, légumineuses (pois, lentilles…), le chocolat, la banane ou encore les fruits secs (amande, noix de cajou…).

La vitamine B6 quant à elle, peut se retrouver dans plusieurs poissons (thon, saumon, flétan, morue …), le foie de bœuf ou d’agneau, les volailles (poulet, dinde…), la banane ou encore les pruneaux.

En conclusion, pour favoriser un sommeil naturel et réparateur, privilégiez un repas riche en glucides et pauvre en protéines, comme par exemple des pâtes complètes au poulet et poireaux :

  • 150 g de pâtes complètes cuites
  • 50 g de blanc de poulet
  • 100 g de poireaux revenus à la poêle avec un filet d’huile d’olive
  • 1 banane
  • 1 yaourt nature, accompagné de sucre roux (environ 10 g)

Ce repas vous apportera 89 g de glucides (33 % des RNJ), 27 g de protéines (53 % des RNJ) et couvrira 66 % de vos besoins en vitamine B6. Le tout pour seulement 450 kcal (22,5 % des RNJ).

Du côté des compléments alimentaires, on retrouve des nutriments reconnus pour leur effet sur la fatigue ou l’endormissement :

-          La mélatonine contribue à réduire le temps d’endormissement et à atténuer les effets du décalage horaire.

-          Le magnésium, le fer et les vitamines B2, B3, B5, B9, B12 et C contribuent à réduire la fatigue, important lorsqu’il s’agit de redonner un rythme convenable aux cycles sommeil/éveil.

« Une tisane et au lit ! »

Qui n’a jamais entendu ses parents ou grands-parents utiliser cette phrase ? Si désuet qu’il puisse paraître, il s’agit d’un conseil très judicieux. En effet, la tisane, ou autre boisson chaude, reste souvent à privilégier aux boissons fraîches.

Ceci est surtout vrai lors des périodes chaudes lorsqu’on cherche à se rafraîchir. En effet, la température du corps doit rester à 37 C° et est donc contrôlée par l’organisme. Quand on ingère une boisson froide, on ressent un rafraîchissement mais qui n’est que temporaire. L’organisme doit alors dépenser de l’énergie, et donc dégager de la chaleur, pour ramener la température interne à 37 C°, ce qui va donc à l’encontre de l’effet recherché. Dans cette même logique, les repas trop copieux ou trop riches en gras et en protéines sont à éviter car ils prolongent la digestion, activité physiologique qui consomme de l’énergie. Suivre ces conseils permettra donc de faciliter le repos de votre organisme qui doit abaisser sa température avant la phase de sommeil. D’autre part, l’infusion de plantes dans l’eau chaude permet la libération de différents principes actifs, chacun ayant son propre mode d’action sur l’organisme. Parmi les plantes agissant sur le sommeil,  on peut citer la verveine, la passiflore, le houblon ou la valériane, qui facilite l’endormissement et favorise un sommeil naturel et réparateur.

Café, thé et alcool : pourquoi sont-ils mauvais pour nos nuits ?

La caféine, constituant phare des boissons énergisantes, est bien évidemment à éviter le soir quand on ne trouve pas les bras de Morphée. Si ce constat est bien appliqué en ce qui concerne le café, il est tout aussi valable pour le thé.

En effet, la théine, molécule stimulante caractéristique du thé, n’est en rien différente de la caféine : il s’agit du même composé. La différence réside dans la concentration en caféine des deux boissons, le café en comportant 3 à 4 fois plus pour un même volume de liquide.

De plus, des composés présents dans le thé ralentissent l’assimilation de la théine, lui procurant un effet stimulant pouvant durer jusqu’à 6 heures. C’est pourquoi il est préférable de ne pas boire de thé passé 16 - 17 heures. Au niveau biologique, la caféine inhibe la sécrétion de mélatonine, l’hormone qui contribue à diminuer le temps d’endormissement[2].

Qu’en est-il de l’alcool, qui a la réputation de garantir un sommeil de plomb ? Bien que facilitant la phase d’assoupissement, il provoque à retardement des sécrétions d’adrénaline,  qui stimule l’organisme, inhibe l’action du tryptophane sur le cerveau et fait chuter le taux de mélatonine. La conjugaison de ces différents effets empêche l’organisme de passer à la phase de sommeil profond, phase de récupération pour notre corps et notre cerveau.

Vous l’avez compris, votre assiette peut devenir votre allié ou votre ennemi quand il est question de bien dormir. Mais le constat est aussi valable dans l’autre sens. En effet, le risque d’obésité augmente de 55 % chez les personnes dormant moins de cinq heures par nuit, selon une étude italienne. Cela s’expliquerait par une diminution d’une hormone, la leptine, signalant au cerveau la satiété ainsi qu’une augmentation d’une hormone, la ghréline, augmentant l’appétit[3].

 

Article rédigé par Agathe, diététicienne-nutritionniste diplômée

 

[1] Enquête de l’INSV, réalisée avec le cabinet d’étude BVA Healthcare 03/2009

[3] D’après une étude menée par Karine Spiegel (INSERM/UCBL-U628, Lyon)

Se réhydrater rapidement grâce aux boissons hypotoniques

Boissons hypotoniques

Une boisson énergétique est une boisson de l’effort, dont le but est d’aider les sportifs à remplacer l’eau, les électrolytes et l’énergie perdues lors de la pratique sportive.

Des boissons spécifiques pour les sportifs

Comme toutes les boissons de l’effort, les boissons énergétiques sont soumises à la législation des compléments alimentaires encadrée par la directive 2002/46/CE du Parlement européen et transposée par le décret du 20 mars 2006.

Les boissons énergétiques ne sont, en aucun cas, des médicaments et elles ne doivent pas dépasser les apports journaliers recommandés. Elles sont élaborées pour répondre aux besoins spécifiques du sportif.

Boissons isotoniques, hypotoniques et hypertoniques

La majorité de l’eau, apportée par les boissons (énergétiques ou non) ou contenue dans les aliments, est absorbée au niveau de l’intestin grêle par des phénomènes d’osmose (phénomène qui permet de régler les mouvements d’eau à travers les membranes cellulaires).

L’Osmolarité (mesurée en mOsmL par litre de soluté ou mOsml/L) mesure la quantité de particules osmotiquement actives dans une solution, en particulier le sodium et le glucose. On compare l’osmolarité d’une boisson à celle du plasma (entre 275 et 300 mOsml/L) pour définir si elle est isotonique (son osmolarité est proche de celle du plasma), hypotonique (inférieure) ou hypertonique (supérieure).

Que se passe-t-il au niveau des cellules ?

D’une manière générale, l’eau se déplace du milieu le moins concentré vers le milieu le plus concentré.

Une solution isotonique n’induit pas de mouvement d’eau à l’intérieur de la cellule. La cellule garde sa forme et sa tonicité.

Une solution hypertonique provoque, par osmose, un transfert d’eau de la cellule vers le milieu extérieur (l’eau va du milieu le moins concentré vers le milieu le plus concentré) : la cellule se déshydrate et rétrécit.

Une solution hypotonique entraine un transfert d’eau de l’extérieur de la cellule vers l’intérieur de la cellule.

Cette notion est essentielle dans le cadre de l’hydratation. Prenons l’exemple de deux solutions séparées par une membrane perméable. Si les quantités d’eau et de particules osmotiquement actives sont identiques dans chacune des deux solutions, alors les mouvements d’eau et de particules seront optimaux.

A l’inverse, si une solution est hypotonique par rapport à la seconde, il en résultera un mouvement de particules à travers cette membrane, de la solution la plus concentrée (hypertonique) vers la solution la moins concentrée (hypotonique), associée, en conséquence, à un mouvement d’eau de la solution la moins concentrée en particules vers la solution la plus concentrée, ce jusqu’à l’équilibre.

Une boisson hypotonique encourage la réhydratation rapide

Une perte de 1% de son poids en eau implique une baisse de 10% de ses capacités physiques. Il est par conséquent vital de s’hydrater correctement avant, pendant et après une activité sportive.

L’eau est le vecteur idéal pour l’approvisionnement en hydrates de carbone. L’équilibre entre l’eau, les électrolytes et les hydrates de carbone doit être géré en fonction de la durée et de l’intensité de l’exercice et surtout des conditions climatiques (température, vent et humidité de l’air).

Ainsi, selon les circonstances d’exercice ou climatiques, ce sera soit la disponibilité en glucides, soit l’apport en eau qui sera le facteur limitant de la performance.

La preuve scientifique suggère qu’une boisson glucidique-électrolytique hypotonique, qui a une osmolarité légèrement inférieure à celui de votre plasma sanguin, est plus efficace dans l’amélioration de l’absorption d’eau au cours de l’exercice par rapport aux boissons isotoniques. Une boisson hypotonique encourage la réhydratation rapide.

Ce type de boisson, dont fait partie la nouvelle boisson d’Herbalife CR7 Drive, est davantage adapté pour des efforts d’endurance prolongée, en environnement chaud, lorsque la priorité est de compenser les pertes hydriques. Une boisson hypotonique renforcée en sels minéraux contribue de surcroît à compenser les pertes de sodium et ainsi éviter la chute de la concentration plasmatique en sodium.

Les boissons de l’effort doivent avoir une composition qui associe de l’eau, des sucres, des minéraux et des vitamines, avoir un goût agréable qui plaise au sportif, être d’absorption rapide, maintenir une osmolalité et un volume extracellulaire stable et être neutres sur le plan intestinal.

 

Article rédigé par le Docteur Jacques Manic, Membre du Comité Scientifique International d’Herbalife

 

Lire la suite

6 astuces pour ne plus sauter le petit-déjeuner

Petit dejeuner vitalite 1

Vous savez que vous devez manger le matin, que le petit déjeuner est très important et qu’une bonne alimentation le matin peut vraiment vous aider à « rayonner toute la journée ». Mais peut-être n’avez-vous pas faim ? Comment faire ?

Le petit-déjeuner : un repas incontournable

Comprendre pourquoi vous ne pouvez pas manger le matin est délicat. Il s’agit parfois d’une vieille habitude – vous n’avez jamais adhéré à la routine du petit-déjeuner. Et, comme vous parvenez à tenir durant toute la matinée, vous pensez que vous n’avez pas vraiment besoin de manger. Peut-être n’avez-vous pas faim le matin car vous mangez beaucoup lors du dîner et prenez des encas durant la soirée jusqu’au coucher. Peut-être n’aimez-vous tout simplement pas la nourriture proposée au petit-déjeuner ou préférez prendre une bonne tasse d’un café fort pour vous réveiller.

Or il est important de manger le matin. Quand vous vous levez le matin, une période assez longue s’est écoulée sans que vous ayez mangé. Et même si vous avez dormi, votre corps a utilisé le carburant stocké afin d’assurer le fonctionnement de votre organisme. Dès lors, si vous ne faites pas le plein le matin, vous ne disposerez pas de l’énergie mentale et physique dont vous aurez besoin pour vos exercices ou votre journée de travail.

Prendre son petit-déjeuner régulièrement est associé à une meilleure gestion du poids et une meilleure alimentation en général. La grande majorité de ceux qui sont parvenus à perdre du poids et à ne pas en reprendre, prennent leur petit-déjeuner pratiquement chaque jour. D’autre part, les personnes qui sautent le petit-déjeuner, consomment plus de graisses, de calories et de sucres – et moins de fruits et de légumes – que ceux qui prennent régulièrement leur petit-déjeuner.

Enfin, tous ceux qui pratiquent une activité physique ou sportive doivent prendre un petit déjeuner complet et efficace, comme le permet Formula 1 H24 d’Herbalife qui apporte vitalité au sportif comme en témoigne Sashina Vignes, championne de France 2014 et 2015 de Badminton.

6 astuces pour vous aider à manger mieux le matin…

… et « rayonner toute la journée ».

Débutez doucement et légèrement

Prenez l’habitude du petit-déjeuner avec des petites portions de nourritures faciles à digérer et nutritives. Dégustez une boisson protéinée aux fruits, ou un peu de fromage cottage sans graisse ou un œuf dur avec un morceau de fruit.

Intégrez des protéines

Les protéines sont importantes car elles ne se limitent pas à vous rassasier, elles contribuent également à votre vivacité mentale. En outre, une étude a démontré que ceux qui prennent un petit-déjeuner hautement protéiné consomment 200 calories en moins durant la soirée.

Étalez votre repas en plusieurs encas

Il n’est pas nécessaire de manger votre repas en une fois. Étalez la prise de votre boisson durant toute la matinée, ou mangez votre fromage cottage ou votre œuf dans un premier temps, puis mangez un fruit après une heure ou plus.

Levez-vous 15 minutes plus tôt

Quinze minutes supplémentaires le matin peuvent constituer une grande différence pour ceux qui sont pressés de sortir. Vous aurez ainsi le temps de préparer quelque chose rapidement, mais aussi de donner l’opportunité à votre corps de se réveiller.

Mangez ce qui vous chante

Il n’existe aucune règle vous obligeant à manger la nourriture traditionnellement consommée au petit-déjeuner. Des restes de poulet ou de sauté de légume peuvent aussi faire l’affaire, les possibilités sont grandes !

Prenez garde au régime « un café et un muffin »

Nombreux sont ceux qui pensent qu’ils ne prennent pas vraiment de petit-déjeuner quand ils prennent « seulement un café et un gâteau » au café. Mais ce café à l’allure inoffensive associé à un muffin au son peut compter plus de 700 calories ou 6 cuillères à café de graisse ingurgitées par votre organisme !

Rédigé par Susan Bowerman, MS, RD, CSSD. Susan est consultante professionnelle auprès d’Herbalife.

Réveil Actif

Shake orange banana

 
Onctueux et fruité, sucré mais nutritif, c’est le Shake qu’ilvous faut au petit déjeuner pour vous motiver pour la journée. L’œufoffre une texture crémeuse, tandis que la banane apporte l’énergie àdiffusion progressive. Vous êtes ainsi rassasié(e) jusqu’au déjeuner.
Recette pour le petit-déjeuner :

 

  • 1 Portion de Formula 1 Herbalife– Préparation pour BoissonNutritionnelle Instantanée aux Protéines, Parfum Vanille
  • 1/2 Banane
  • 250ml de Jus d’Orange Non Sucré
  • 2 cuillères à soupe de Son d’Avoine
  • 1 Oeuf
  • Soit, environ 364 Calories

Les fruits et légumes, lesquels privilégier ?

Fruits et legumes 520x200

On nous recommande à tout âge de consommer des fruits et des légumes, le PNNS (Programme National Nutrition Santé) recommande même 5 portions par jour. Cependant, on ne sait pas toujours lesquels consommer, lesquels sont de saison, s’ils sont tous bons pour notre santé… ? Autant de questions que vous vous posez, auxquelles je vais répondre !

De nombreux atouts nutritionnels pour tous les fruits et légumes

Les fruits et légumes ont de nombreuses vertus. Ils sont principalement riches en eau ce qui en fait un aliment peu calorique, donc idéal pour les personnes souhaitant faire attention à leur ligne. Par exemple, une pomme de 150 g apporte 73 kcal alors qu’une barre de chocolat au lait de seulement 30 g apporte plus de 160 kcal. Certains légumes n’apportent presque pas de calories : c’est le cas par exemple du concombre (12 kcal pour 100 g) ou des tomates (16 kcal pour 100 g).

Les fruits et légumes sont également riches en fibres. Sachez que la peau des fruits et des légumes est particulièrement riche en fibres. Il est donc recommandé d’en conserver une partie lorsque vous les consommez. L’atout des fibres est qu’elles participent au bon fonctionnement intestinal et qu’elles sont satiétogènes.

Des teneurs variables en glucides

Les fruits apportent bien sûr plus de glucides que les légumes. En moyenne, on considère que 100 g de légumes verts contiennent 7 g de glucides alors que 100 g de fruits en contiennent 12 g. Cependant, certains fruits et certains légumes sont plus riches en sucres, ils sont donc à privilégier ou à limiter en fonction de nos besoins.

Si vous souhaitez pratiquer une activité physique ou avoir de l’énergie rapidement, privilégiez la  banane (bien mûre), la cerise ou le raisin, ils apportent entre 15 et 20 % de glucides. Dans le cas où vous souhaitez faire un peu plus attention à votre ligne, consommez plutôt des fruits faibles en glucides comme les agrumes et les fruits rouges qui apportent entre 7 et 10 % de glucides (source : EUFIC).

Concernant les légumes, ceux-ci sont globalement pauvres en glucides, un des plus riches étant la carotte. Les légumes secs sont souvent considérés à tort comme des légumes. Les fèves, haricots secs, lentilles, pois secs, etc. étant  riches en glucides complexes, ils se classent en fait dans la catégorie des féculents. Leur index glycémique se rapproche plus de celui des féculents que de celui des fruits et légumes.

Des apports spécifiques en vitamines et minéraux

Les fruits et légumes regorgent d’éléments nutritifs indispensables au bon développement de votre organisme, comme des vitamines, des minéraux, des antioxydants

En fonction de nos besoins physiologiques, il peut être nécessaire de consommer certains aliments bien spécifiques, sources de minéraux. Si vous avez besoin de magnésium, consommez des bananes et des kiwis alors que si vous avez des besoins particuliers en calcium, orientez-vous plutôt vers les agrumes et les baies.

Pour les futures mamans, il est recommandé de consommer des aliments sources de vitamine B9, également appelée folates. Cette vitamine permet de réduire de manière significative les risques d’un retard de croissance ou de malformations chez le foetus. Vous pouvez en trouver dans les légumes verts comme les épinards, le cresson ou la mâche.

L’hiver, si vous avez un petit coup de mou, orientez-vous vers les fruits riches en vitamine C comme les agrumes. Pour un effet bénéfique sur votre santé, n’hésitez pas à en consommer plusieurs fois par jour : une orange pressée le matin et des clémentines au déjeuner par exemple.

D’un point de vue général, les fruits et légumes sont bons pour votre santé, ils ont un rôle protecteur vis-à-vis de nombreuses maladies (cancers, diabète et maladies cardiovasculaires).

Quelles formes privilégier ?

Vous pouvez consommer les fruits et légumes aussi bien crus, cuits ou préparés. Une multitude de possibilités s’offre donc à vous !

Dans un premier temps, privilégiez les fruits et légumes frais de saison. Ceux-ci seront moins chers, de bonne qualité nutritionnelle (riches en vitamines et minéraux) et meilleurs d’un point de vue gustatif. Si vous ne connaissez pas la saisonnalité des fruits et légumes, n’hésitez pas à vous orienter vers internet, de nombreux sites proposent des calendriers de fruits et légumes.

Si vous cherchez une solution pratique pour consommer des fruits et légumes, réconciliez-vous avec les produits surgelés ou en conserve. Leurs qualités nutritionnelles sont assez proches des produits frais car leur conditionnement a lieu juste après leur récolte. Cependant, privilégiez les produits non cuisinés, moins riches en matières grasses et en sel.

Attention les yaourts ou les biscuits aux fruits ne comptent pas comme une portion de fruits et légumes. Ces aliments sont souvent très riches en sucres et ne contiennent pas beaucoup de fruits. De même, le fait de mélanger les fruits ou les légumes comme par exemple dans un verre de jus de fruits ou dans une soupe, ne signifie pas que vous consommez plusieurs portions de fruits. C’est la quantité qui compte !

Aude, diététicienne-nutritionniste diplômée

Les Vitamines et Minéraux

Supplement your nutrition

Les bienfaits des vitamines pour l’organisme

Les vitamines et les minéraux permettent de rester en bonne santé, ils favorisent la vitalité et une gestion équilibrée du poids. Les vitamines et minéraux sont indispensables à la croissance et au bon développement du corps. Une carence en vitamines, notamment les vitamines E et vitamines A peuvent entraîner divers troubles de l’organisme.

Des carences en vitamines, même infimes, peuvent être sources de troubles. Du fait d'une mauvaise alimentation, d'un rythme de vie effréné et de l'exposition aux polluants, vous devrez peut-être prendre des compléments alimentaires en vitamines et minéraux (multivitamines), pour atteindre votre Apport Journalier Recommandé (AJR).

Les bienfaits des vitamines

Les vitamines nous aident à exploiter l'énergie contenue dans les aliments et favorisent la croissance et la régénération de la peau, des os et des muscles. Il existe 17 minéraux, tels que le calcium, le fer et le magnésium fournis par les aliments que nous consommons puisque notre corps ne peut les produire.

Il est important de varier et d'équilibrer les aliments que nous consommons dans le cadre de notre alimentation quotidienne. Si vous avez du mal à trouver le juste équilibre, un complément alimentaire multivitaminé quotidien, tel que le Complexe multivitaminé Formula 2 Herbalife, peut vous aider à atteindre votre AJR.

Comblez également vos besoins quotidiens en calcium grâce à Xtra-Cal.

Index glycémique: l'avis de l'expert en diététique

Herbalife blog index glycemique

« Index glycémique », « charge glycémique », « GI »… on en entend souvent parler mais de quoi s’agit-il exactement ? Faisons le point !

Qu’est ce que l’index glycémique ?

L’index glycémique (IG) est un critère permettant de comparer le pouvoir glycémiant des aliments : plus l’index glycémique d’un aliment est important, plus le taux de glucose dans le sang s’élève rapidement après sa digestion. On prend généralement comme référence le glucose, qui a un index glycémique de 100. Les  index glycémiques sont classés comme suit :

  • IG faible < 35
  • IG moyen entre 35 et 50
  • IG fort > 50

La recommandation est donc de privilégier les aliments présentant un index glycémique inférieur à 50. Voici quelques exemples pour vous donner de premiers repères (1) :

Ig exemples

On voit ainsi que l’IG varie selon de nombreux facteurs à prendre en compte dans votre alimentation :

  • Le mode de cuisson des aliments : plus un aliment est cuit, plus son index glycémique est important car la dégradation des glucides est amorcée par la cuisson qui « casse » les molécules d’amidon.
  • Le raffinage ou l’extrusion, qui ont le même effet.
  • La forme de l’aliment : une boisson ou un aliment liquide aura tendance à présenter un index glycémique plus élevé car il est digéré plus rapidement qu’un aliment solide.
  • L’association de nutriments au sein d’un aliment ou d’un repas : les matières grasses, les protéines et les fibres contribuent à réduire l’IG car ils ralentissent la digestion des glucides dans l’estomac puis leur absorption au niveau intestinal.

L’index glycémique est donc un indicateur de la « qualité » des glucides. Un autre indicateur lié à cet indice prend en compte la quantité des glucides ingérés : il s’agit de la charge glycémique. Elle se définit comme l’index glycémique multiplié par la quantité de glucides dans la portion consommée.

Mais pourquoi s’intéresser à l’index glycémique ?

Dans une démarche de prévention santé tout d’abord. Une grande consommation d’aliments à fort IG entraîne une sur-stimulation des cellules sécrétrices d’insuline, et peut à terme être à l’origine de diabète de type 2. Vous comprendrez donc que les personnes diabétiques ou pré-diabétiques sont particulièrement concernées, mais la notion d’index glycémique est également utile à tous au jour le jour. En effet, les aliments ayant un IG élevé induisent ce que l’on appelle un « pic glycémique » : une augmentation rapide de la glycémie, suivie d’une forte diminution appelée hypoglycémie réactionnelle. C’est elle qui est responsable d’une sensation de faim rapide après un repas et de fringales incontrôlables ! Les études scientifiques récentes montrent d’ailleurs que la sensation de faim est directement corrélée aux variations de la glycémie et que la consommation d’aliments à faible IG permet de maintenir une glycémie stable pendant plusieurs heures, avec une sensation de satiété prolongée.

Notez cependant que les aliments à fort index glycémique ne sont pas à supprimer totalement : ce sont des aliments de récupération après un effort physique, qui vous permettront de récupérer la juste dose d’énergie dont vous avez besoin.

En termes d’index glycémique, il faut donc savoir trouver un juste milieu et avoir pour objectif de maintenir une glycémie la plus linéaire possible à l’échelle d’une journée tout d’abord, puis d’une semaine, et progressivement sur plusieurs semaines.

Article rédigé par Agathe, diététicienne-nutritionniste diplômée

Sources :

1.Table d’index glycémique des docteurs Susana Holt et Kate Foster Powell (International table of glycemic) ; table de Jennie Brand Miller (Index of glycemic load value).

Les Protéines

Protein

Le rôle des protéines pour une alimentation et une vie saine

Les protéines sont des nutriments constitués d’un enchaînement de petites unités, les acides aminés. Ces enchaînements peuvent être de longueur différente. De façon plus imagée, les protéines font penser à un collier de perles dont chacune est un acide aminé. Il existe 20 acides aminés dont 8 sont dits indispensables car l’organisme ne sait pas les fabriquer. Ces acides aminés doivent donc être apportés par l’alimentation. Dans l’organisme, on ne compte pas moins de 10 000 types de protéines dont la structure et les fonctions sont très variées.

A Retenir

- Les protéines contribuent au maintien voire développement de la masse musculaire, ainsi qu’au maintien d’une ossature normale.
- Il est recommandé de consommer tous les jours des protéines et de répartir équitablement les apports entre les protéines d’origine animale et les protéines d’origine végétale.
- Les protéines d’origine végétale, hormis les protéines de soja, doivent être associées entre elles pour être équivalente d’un point de vue qualitatif (apport des 8 acides aminés indispensables) aux protéines d’origine animale.
Pour une vie saine et une nutrition optimale, il est recommandé de bien manger, c’est-à-dire de correctement équilibrer vos apports de nutriments (protéines, glucides, lipides) dans vos aliments.

Les aliments riches en protéines

Il y a plusieurs aliments qui peuvent nous aider à consommer les protéines dont notre corps a besoin, telles que les protéines animales trouvées dans:
- les œufs
- la volaille
- le poisson
- les viandes
- les produits laitiers
Ou les protéines végétales qui proviennent :
- du soja
- des fruits à coques
- des champignons
- des légumes
- des céréales

Les substituts de repas

Les substituts de repas sont un moyen simple et pratique d'obtenir des protéines végétales. Avec la Formula 1 Herbalife, vous pouvez vous préparer des shakes qui, en plus d’être délicieux, vous aideront à consommer des protéines et d'autres nutriments dont votre corps a besoin pour son bon fonctionnement. Pour en savoir plus sur la Formula 1 Herbalife

L'importance du petit-déjeuner

Ptitdej 520x200

Aujourd’hui, 1 français sur 5 saute encore le petit déjeuner.

Il s’agit pourtant du plus important repas de la journée. Il permet au corps de se réveiller tout en douceur, et de se réhydrater. Après 7 ou 8 heures de sommeil, le corps a besoin de s’alimenter pour renouveler les réserves dans lesquelles il a pioché au cours de la nuit. Le petit déjeuner doit, dans la mesure du possible, représenter 20 à 25% des apports journaliers recommandés.

De quels produits doit être composé un petit déjeuner ? Il doit idéalement être composé d’une boisson chaude, d’un laitage et d’un produit céréalier. Ces différents produits vont couvrir les besoins en calcium, protéines et sucres lents. Pensez à alterner vos petits déjeuners pour varier les saveurs et les plaisirs. Jonglez entre yaourt, lait et fromage, remplacez vos corn-flakes par du pain, accompagnez le tout d’un fruit ou d’une compote. Le petit déjeuner reste une affaire de goût, il faut manger ce dont vous avez envie tout en modérant les quantités. Evitez de tartiner exagérément votre pain de beurre ou de confiture, dosez raisonnablement vos céréales, etc.

Vous n’avez pas faim le matin ? Commencez par boire une boisson chaude, cela ouvre l’appétit. Et si vous ratez un petit déjeuner ? Ne pas prendre ce premier repas pousse au grignotage et peut favoriser le surpoids.

Thé et café, les alliés minceur

Herbalife blog the cafe

Le thé et le café sont bien connus pour être stimulants. Tous deux contiennent de la caféine,  cette substance naturelle au goût amer qui stimule le système nerveux central. Il s’agit de la molécule pharmacologiquement active la plus consommée au monde (120 000 tonnes par an). A doses modérées, elle aurait des propriétés bénéfiques pour la santé, comme l’amélioration de la mémoire et de la concentration. Mais qu’en est-il de son rôle sur la gestion du poids ?

Extraite des graines du caféier, la caféine est chimiquement quasi-identique à la théine, contenue dans les infusions de feuilles et bourgeons de théier. Voilà pourquoi aujourd’hui, nous assimilons théine avec caféine. Cependant, thé et café n’agissent pas de la même façon ; dans le thé, la caféine est associée aux tanins du thé, qui retardent son assimilation dans l’organisme, et a ainsi des effets plus lissés dans le temps que le café. On parle ainsi d’effet stimulant de 3 à 6 heures pour le thé alors que le café a un effet excitant, plus court.

Thé et café : des vertus minceur ?

La caféine active la combustion des graisses. Combinée à une alimentation saine, elle constituerait un atout pour mieux gérer son poids. En effet, elle permettrait d’augmenter la thermogénèse (production de chaleur par l’organisme), augmentant ainsi les dépenses énergétiques. Il « resterait » alors moins d’énergie en excès susceptible d’être stockée sous forme de graisses ! Au cours d’un régime, la consommation de thé vert favorise la perte de poids et limite la reprise de poids de fin de régime [1].

Quelles quantités consommer ?

-          Apports de caféine maximum quotidiens recommandés [2] : jusqu’à 300 mg pour une femme et 400 mg pour un homme.

-          Quelques chiffres [3] :

  • 150 ml de café décaféiné : 2-5 mg de caféine
  • 150 ml de café filtre : 60-125 mg de caféine
  • 150 ml de café soluble : 40-105 mg de caféine
  • 30 ml de café espresso : 50 mg de caféine
  • 150 ml de thé (sachet) : 30- 40 mg de caféine
  • 150 ml de thé vert : 20 mg de caféine

-          Consommez thé et café de manière modérée : une dose dite « normale » est comprise entre 200 et 300 mg de caféine par jour. Soit l’équivalent de deux à trois tasses de café filtre ou de cinq à six expressos.

-          Buvez votre café noir en évitant la crème, le sucre, le lait : le café seul ne contient aucune calorie !

-          Boire une tasse de café chaud, dès le réveil et une demi-heure avant de manger, peut réduire l’appétit de 35 % sur l’ensemble de la journée [3].

-          Thé : en trois minutes, dans de l’eau chaude, 75 % de la caféine est libérée pour seulement 52 % des tanins. Si l’on veut un thé léger en caféine mais qui a du goût, il ne faut pas réduire le temps d’infusion, mais l’augmenter pour donner aux tanins le temps de diffuser avec leurs arômes et l’âpreté de leur saveur. En effet, ces molécules ont la propriété de neutraliser en partie la caféine contenue dans l’infusion pendant la digestion. De ce fait, en retirant l’infusion au bout de 2-3 minutes, elles n’ont pas le temps d’être diffusées [4].

-          Pour une boisson sans calories, buvez votre thé sans lait (qui diminue le pouvoir antioxydant du thé) et sans sucre.

Quels types de café et thé privilégier ?

-          Café bio : le café est une des cultures qui subit le plus de traitements aux pesticides. La consommation de grains de café certifiés biologiques assure l’assimilation des bienfaits pour la santé qui sont diminués si le café contient des traces de pesticides [5].

-          Thé vert : il contient de la théine qui augmente le métabolisme, et des tanins qui empêchent l’assimilation des graisses. Des recherches ont aussi montré que la consommation de thé vert permettait de lutter contre l’insulinorésistance et participerait à la régulation du poids [5]. La présence de catéchines et d’antioxydants dans le thé vert permet également d’augmenter les dépenses d’énergie et l’oxydation des graisses. De plus, plus le thé vert est infusé, plus son pouvoir antioxydant est important.

Comment les intégrer à sa vie quotidienne ?

-          Au petit déjeuner ou après un repas, en plus d’une alimentation saine, une tasse de café prise au bon moment peut stimuler la circulation sanguine mais sur une courte durée uniquement ! Si vous prenez une tasse de thé, la caféine forme un complexe avec les tanins : les effets du thé sont alors déployés plus lentement et cela vous maintiendra « éveillé » plus longtemps. En buvant régulièrement une tasse de thé, votre organisme s’habituera à la caféine. Le tout en étant un allié minceur de taille !

-          Pas le temps pour vous en préparer ? Vous pouvez consommer des compléments alimentaires à base d’extrait de thé ou de caféine, comme le Thermo complete ou la Boisson à base de thé et d'extraits végétaux Herbalife.

Gare aux excès !

La surconsommation de caféine peut entraîner des effets neurologiques importants : insomnies, nervosité, anxiété, tremblements, ou encore une augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle. De plus, attention pour les carences en fer : le café est chélateur du fer, c’est-à-dire qu’il neutralise son action. Il provoque également des brûlures d’estomac et pourrait augmenter le taux de cholestérol lorsqu’il est non filtré, en raison des lipides contenus dans les grains de café. Donc attention, n’abusez quand même pas de la caféine !

Article rédigé par Agathe, diététicienne-nutritionniste diplômée

  1. M. Chabaud – Antenne Médicale de Prévention du Dopage Languedoc–Roussillon -  « La caféine » http://wwwold.chu-montpellier.fr/publication/inter_pub/R277/A5270/LaCafeine.pdf
  2. Site Tout Pratique : http://www.toutpratique.com/4-Sante-beaute/5631-Boire-pour-maigrir.php
  3. Armstrong LE, Casa DJ, Maresh CM, Ganio MS. Caffeine, fluid-electrolyte balance, temperature regulation, and exercise-heat tolerance. Exerc Sport Sci Rev. 2007 Jul;35(3):135-40.
  4. Site Santé nature innovation : http://www.santenatureinnovation.com/bien-boire-son-cafe-2/
  5. Wolfram S. Anti-obesity effects of green tea: from bedside to bench. Mol Nutr Food Res. 2006 Feb;50(2):176-87.

Un petit-déjeuner équilibré

Energy foods

Le Petit-Déjeuner s'il vous arrive régulièrement de le sauter, prenez note de ces trois «phrases» pour prendre de bonnes habitudes :
"Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée !"
"Le petit-déjeuner, un repas de roi !"
"Mangez des diamants au petit-déjeuner pour briller toute la journée !"

Ceux qui prennent un petit déjeuner tous les matins savent combien ces mots sont importants. Mais qu'en est-il pour vous qui le sautez régulièrement?
On vous rabâche ces mots, et vous culpabilisez. Vous savez que vous devriez manger, mais rien n'est plus difficile si vous avez peu dormi et si votre estomac est encore endormi. Vous savez bien que le petit déjeuner est le repas le plus important et qu'une alimentation saine le matin peut littéralement vous aider à «briller toute la journée».

La question est donc celle-ci : pourquoi n'avez-vous pas faim le matin ? Pouvez-vous y faire quelque chose ? Comprendre pourquoi vous ne pouvez pas manger le matin peut être compliqué. Parfois il s'agit d'une habitude de longue date, vous n'avez jamais pu vous résoudre à prendre un petit-déjeuner. Et puisque vous tenez toute la matinée sans problème, vous vous dites que vous n'avez pas besoin de plus. Peut-être n'avez-vous pas faim le matin parce que vous avez l'habitude de prendre un dîner copieux et de grignoter jusqu'au moment de vous coucher. Peut-être que vous n'aimez pas les produits que l'on consomme généralement au petit-déjeuner et vous comptez sur votre grand bol de café pour assurer la matinée.


L'importance d'un petit-déjeuner équilibré

Ceux qui ne prennent pas de petit-déjeuner ont sans doute retrouvé toutes les raisons pour lesquelles ils devraient perdre l'habitude de sauter ce repas. Mais au cas où, voici un petit rappel. Lorsque vous vous réveillez, votre corps a passé un long moment sans manger. Et même si vous avez dormi, celui-ci a continué à puiser dans ses réserves pour fonctionner. Si vous ne reconstituez pas ces réserves, vous ne disposez pas de l'énergie (physique et mentale) nécessaire pour fonctionner de manière optimale tout au long de la journée. Il est également établi qu'un petit déjeuner nutritif est associé à un contrôle de poids plus efficace et une alimentation globalement plus équilibrée. Ceux et celles ayant réussi à contrôler leur poids de manière efficace et à maintenir leur poids de forme ont pour la plupart l'habitude de prendre un petit déjeuner équilibré. A l'inverse, ceux et celles ayant l'habitude de sauter le petit déjeuner ont tendance à consommer plus d'aliments riches en lipides, cholestérol et sucres, plus caloriques et moins de fruits et légumes, que ceux prenant souvent un petit-déjeuner.

Consultez notre page sur l'importance des 5 repas dans une journée

Une vidéo courte qui montre combien il est facile de préparer un petit-déjeuner vitalité avec Herbalife
Avez-vous pris votre petit-déjeuner vitalité?

Qu'est-ce qu'un antioxydant ?

Fruit 520x200

Les antioxydants sont partout dans notre alimentation. Ils sont bons pour le corps et bons pour votre peau, mais savez vous vraiment qui sont-ils ?

Au final, vous connaissez beaucoup d’antioxydants sans le savoir : Provitamine A, Vitamine C, Vitamine E, elles font partie de la grande famille des antioxydants ! Ils aident à prévenir les risques de cancer, la baisse de la vue, la cataracte, le cholestérol et les maladies cardiovasculaires. Ils sont aussi importants pour réduire le vieillissement de la peau, accéléré par les UV, la pollution et d’autres substances comme la cigarette ou l’alcool.

Pour trouver tous les antioxydants dont votre corps raffole, rien de mieux que les fruits et légumes ! Ce sont les meilleures sources de ces nutriments, en particulier le mangoustan, l’argousier, la pastèque, la goyave et la papaye pour les fruits, la tomate, l’avocat, l’artichaut, l’asperge, l’épinard et la betterave pour les légumes. Mais faites tout de même attention, les antioxydants synthétiques sont moins puissants par rapport à ceux présents naturellement dans les aliments. Préférez donc des aliments non enrichis artificiellement, ou des compléments alimentaires à base d’extraits naturels.

Faites-vous un bon cocktail de fruits dans la journée, et vous êtes sûrs de garder une belle peau toute l’année ! Car souvenez-vous en, le premier des cosmétiques se situent dans l’assiette.

Que sont les calories?

Calories

Les calories sont :

- des unités d'énergie utilisées par votre corps pour alimenter ses fonctions et activités
- produites par les protéines, les matières grasses et les glucides, les calories sont présentes dans les aliments et boissons que nous consommons
- nécessaires aux fonctions essentielles du corps et notamment au fonctionnement du cœur, du cerveau et des poumons (également connues sous le nom de métabolisme de base)
- essentielles pour contribuer à l'activité – du plus petit geste de la main à une course de 5 miles

La valeur nutritionnelle des calories dans les aliments

Le nombre de calories dont nous avons besoin chaque jour dépend de notre poids, de notre masse musculaire et de notre activité. Si nous consommons plus de calories que ce dont notre corps a besoin, cet excès de calories sera stocké sous forme de graisse.
Si nous consommons moins de calories que ce dont notre corps a besoin, nous puiserons dans les calories préalablement stockées (graisse) pour avoir plus d'énergie.
La valeur nutritive des calories : une livre = environ 3 500 calories

Pourquoi calculer le nombre de calories dans les aliments ?

Pour perdre du poids. En réduisant votre valeur nutritionnelle de 500 calories par jour, vous réduisez votre apport en calories de 3 500 calories par semaine – vous perdez donc 1 livre de graisse corporelle. Mais ne consommez jamais moins de 1 200 calories par jour.* Si vous tenez à perdre plus d'une livre par semaine, vous devrez davantage réduire votre apport en calories* dans les aliments que vous consommez, ou augmenter la quantité de calories que vous brûlez en pratiquant une activité physique.

Contôler les calories contenues dans les aliments, pour stabiliser son poids

Maintenez l'équilibre entre valeur nutritive fournie par les aliments et boissons que vous consommez et les calories dépensées. **

Valeur nutritionnelle si vous êtes une femme :
Vous avez environ besoin de 12 calories par livre de masse corporelle (une femme qui pèse 150 livres a besoin d'environ 1 800 calories par jour).

Valeur nutritionnelle si vous êtes un homme :
Vous avez environ besoin de 14 calories par livre de masse corporelle (un homme qui pèse 200 livres a besoin d'environ 2 800 calories par jour).

*Source : « Consignes alimentaires pour les Américains, 2005 ». Département américain de la Santé et des Services humains, Département américain de l'Agriculture (USDA).
**Source : Consignes alimentaires pour les Américains, 2005. Département américain de la Santé et des Services humains, Département américain de l'Agriculture

Les adultes doivent-ils prendre un goûter ?

Adulte gouter

Le goûter, aussi appelé « quatre heures », est une collation située entre le déjeuner et le dîner, souvent associée aux enfants. Mais les adultes auraient-ils intérêt à en prendre un ?

Pourquoi goûter ?

Prendre une collation en fin d’après-midi est une bonne manière de répartir les apports alimentaires de la journée. Cela signifie ne plus se contenter de 3 repas mais de choisir d’en prendre 5, afin de mieux contrôler sa faim : prendre une collation le matin et l’après-midi ne signifie pas grignoter à longueur de journée, bien au contraire !

Prévoir une collation permet d’avoir un niveau d’énergie plus régulier tout au long de la journée, astuce utile pour éviter les « coups de barre » comme celui de fin d’après-midi. Le fait de prendre un goûter permet également de démarrer son dîner avec un appétit moins grand, et donc d’éviter de trop manger le soir. De même, savoir que l’on va goûter permet d’être plus raisonnable sur son déjeuner, par exemple en évitant de prendre un dessert trop riche.

Goûter est également intéressant pour toutes les personnes qui ont un enjeu de contrôle de leur poids : prendre 5 repas par jour limiter les risques de « craquage » et de grignotage tout au long de la journée.

La collation de fin de journée est également l’occasion de faire un break : c’est un moment de décompression qui va aider à mieux envisager la fin de sa journée de travail mais aussi son retour au domicile.

C’est enfin un bon prétexte pour manger plus de fruits (vous atteindrez plus facilement l’objectif de 5 portions de fruits et légumes recommandées par jour) et pour avoir des apports en calcium suffisants (en intégrant un produit laitier) ! Répartir ces aliments (fruits et produits laitiers) sur 5 repas plutôt que sur 3 augmente les chances de manger 5 fruits et légumes, et 3 portions de produits laitiers par jour.

Que manger à sa collation de fin d’après-midi ?

Au goûter (repas qui doit apporter environ 15% des besoins énergétiques quotidiens, soit 250 à 300 calories), il convient de manger des aliments équilibrés, apportant fibres, minéraux et vitamines.

Les fruits, légumes et céréales complètes sont des aliments riches en fibres et plutôt hypocaloriques.

Si vous préférez prendre un goûter plus protéiné, pensez aux barres aux protéines, à une soupe à la tomate ou à des graines de soja grillées.

Bref, les adultes ont tout intérêt à prendre une collation entre le déjeuner et le dîner, à condition toutefois d’avoir faim, et que ce petit repas soit équilibré et en quantité raisonnable !

Suivez Notre Programme "Cinq Petits Repas Par Jour"

Eating salad

Suivez Notre Programme "Cinq Petits Repas Par Jour"

Cinq petits repas légers peuvent être plus efficaces que trois gros repas. Faire des collations peut vous éviter les fringales et vous apporter un niveau d'énergie régulier tout au long de la journée.

Pour contrôler votre poids remplacez deux repas par jour par un Shake de Formula 1 Herbalife et prenez un repas équilibré.
Pour garder votre poids de forme et apporter les nutriments essentiels à l'organisme remplacez un repas par jour par un Shake de Formula 1 Herbalife et prenez deux repas équilibrés.

 

Shake breakfast

PETIT DEJEUNER

Pour bien commencer la journée, vous devez consommer suffisamment de protéines, vitamines et minéraux et des sucres lents.
Essayez le Petit-Déjeuner Vitalité Herbalife. Facile à préparer, délicieux et riche en nutriments essentiels c'est une alternative très pratique pour les matins pressés.
Alternatives Équilibrées au petit-déjeuner:
- 1 thé
- 2 tranches de pain complet, beurrées
- 1 yaourt nature avec 1 c. à café de miel
- 1 kiwi
Essayez le petit-déjeuner vitalité Herbalife.
Protein bar snack

COLLATION

"Les encas, s'ils sont équilibrés et en quantité raisonnable, peuvent jouer un rôle non négligeable dans l'alimentation quotidienne. Ils vous aideront à résister à la tentation des encas trop riches qui pèsent sur la balance.

Essayez une Barre aux Protéines un en-cas délicieux et riche en protéines ou bien un fruit"
Autres alternatives équilibrées au grignotage selon que vous soyez plûtot sucrée ou salé:
- Un fruit de saison
- Graines de Soja Grillées
- Une poignée d'amandes natures
- Soupe Gourmet à la Tomate
Shake lunch

DEJEUNER

"Remplacez un second repas par un Shake de Formula 1 Herbalife  si vous essayez de mincir.

Si vous cherchez à maintenir votre poids de forme dans le cadre d'une alimentation quotidienne équilibrée, préférez un repas varié et équilibré pour le déjeuner qui associe des protéines maigres, des glucides complexes et une grande variété de légumes."
Essayez quelques unes de nos recettes équilibrées
Soy beans snack

COLLATION

Faites-vous plaisir avec un encas équilibré par jour. Prenez un fruit de saison ou si vous préférez un encas protéiné, essayez les Barres aux Protéines ou la Soupe Gourmet à la Tomate.

Equilibrés et peu caloriques, ces encas, en quantité raisonnable, peuvent jouer un rôle non négligeable dans votre alimentation quotidienne. Ils vous aideront à résister à la tentation des encas trop riches qui pèsent sur la balance.
Autres alternatives équilibrées au grignotage:
- un yaourt allégé nature
- Graines de Soja Grillées
- des bâtonnets de légumes trempés dans du fromage frais
- des noix ou des graines, qui sont riches en protéines
Healthy dinner

DINER

Choisissez un dîner varié et équilibré qui associe des protéines maigres, des glucides complexes et une grande variété de légumes.
Essayez quelques unes de nos recettes équilibrées

 

 

Utiliser les produits Herbalife dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée et d'un mode de vie sain et actif. Lire attentivement les étiquettes des produits et ne dépasser pas la dose recommandée. Tenir les produits hors de la portée des jeunes enfants.

Recette simple de papillotte de saumon

Salmon

Le saumon est un poisson dit « gras », du fait qu’il contienne des acides gras oméga 3. Or cette appellation de poisson gras laisse à penser que le saumon n’entre pas dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. Mais détrompez-vous ! Le saumon est un poisson excellent pour la santé, qui entre parfaitement dans le cadre de repas sains.

Les omégas 3 dans le saumon: nécessaires pour une alimentation saine

Les acides gras oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés que l'on trouve en grandes quantités dans certains poissons, dont le saumon. Ces oméga 3 font partie de la famille de acides gras essentiels : l’organisme est incapable de les synthétiser, mais en a besoin pour assurer son bon fonctionnement. Aussi, les oméga 3 doivent être apportés à l’organisme par le biais de l’alimentation.

Les bienfaits des oméga 3 sont nombreux : bons pour le cœur, ces acides gras contribuent à réduire les risques d’accidents cardiovasculaires. Ils favorisent également la lutte contre le cholestérol. Certaines études avancent même le fait que les oméga 3 peuvent jouer un rôle également dans l’équilibre émotionnel.

Le saumon est donc un poisson qui entre dans la composition de repas sains. De plus, l’avantage du saumon, est qu’il peut se manger chaud ou froid, en papillote ou grillé, et ce à toutes les saisons. Découvrez les idées de recettes faciles de papillotes au saumon, proposées par Herbalife.

Idée recette facile : les papillotes de saumon aux courgettes et poivrons

Commencez par découper vos courgettes ainsi que vos poivrons en julienne ou en cubes. Choisissez idéalement des pavés de saumon frais que vous disposerez dans du papier aluminium.

Dispersez ensuite vos cubes de courgettes et de poivrons sur chaque pavé de saumon, déjà disposés en papillote. Assaisonnez selon vos gouts : un filet d’huile d’olive ou une pincée de persil, sel et poivre.

Disposez les papillotes sur une plaque de votre four et faites cuire le tout pendant environ 20 minutes. Pendant ce temps, préparez l’accompagnement : du riz par exemple, qui fait partie des composantes d’une alimentation saine et équilibrée et qui se marie parfaitement avec le saumon en papillote.
Il est bien évidemment possible de créer des variantes à ces recettes simples : vous pouvez par exemple inventer vos propres recettes de papillotes de saumon en ajoutant les légumes ou accompagnements de vos choix. Pour les plus innovants, jouez avec les saveurs sucrées-salées, en ajoutant par exemple des cubes de mangue à vos papillotes.

Suprême de Tomate

Tomato soup

Découvrez de nouvelles sensations avec cette alternative savoureuse,cette association inattendue de vanille et de tomate. Sur une base desoupe de tomate, la vanille exalte le sucre des tomates et les amandes apportent une note boisée. Osez l'essayer !

Recette soupe de tomates et amandes:

  • 1 portion de Formula 1 Herbalife saveur Vanille
  • 150ml de Soupe de Tomate Herbalife
  • 1 Cuillère à café d'amandes en poudre

Soit environ 248 Calories

Des encas équilibrés

Breakingtheyoyodiet

3 repas, 5 repas - est-ce vraiment important ? - Petit guide nutritionnel :

Il y a ceux qui se refusent à toute collation et s'astreignent à trois repas par jour, pas un de plus. Pour eux, faire une pause encas est tout simplement une mauvaise habitude de régime alimentaire qui peut entraîner une prise de poids. A l'inverse, certains pensent que de petits repas pris plus fréquemment peuvent les aider à maîtriser leur faim et qu'il vaut donc mieux opter pour cinq « petits repas » par jour.

Y a-t-il une stratégie meilleure qu’une autre ? Les recherches n'ont pas encore réussi à répondre de manière définitive à cette question. Manger trois ou cinq fois par jour, finalement l'important est de savoir si l'énergie consommée est dépensée. En d'autres termes, si vous cherchez à affiner votre silhouette, vous devez surveiller votre apport calorique. La collation en soi n'est pas mauvaise. Elle doit être de bonne densité nutritionnelle pour ne pas vous faire dépasser l'apport calorique nécessaire.

L'importance des collations

Quand on regarde ce qu'un grand nombre de personnes entendent par « collation », à savoir des encas gras, salés ou sucrés, tels que les chips, les biscuits et les friandises, on comprend aisément qu'ils optent pour l'absence totale de collation dans le cadre de leur programme de contrôle de poids.
Mais il existe une grande variété d'aliments équilibrés et sains qui peuvent être pris en guise d'encas. Ce qui vient confirmer le bien fondé des repas légers plus fréquents. C'est assez simple, en mangeant plus souvent, vous avez plus de chances de répondre à vos besoins nutritionnels. Les encas peuvent être l'occasion d'augmenter votre consommation de fruits et de légumes, ou encore de yaourts riches en calcium. Et pourquoi pas une portion supplémentaire de protéines ? L’idée n’est pas de manger plus, mais de répartir différemment, sur plus de repas, les apports nutritionnels de la journée.

5 bonnes raisons de faire des collations : un bon complément alimentaire, pour un mode de vie sain

1. La collation, c'est-à-dire un petit repas léger, équilibré et en quantité raisonnable, peut jouer un rôle non négligeable dans votre alimentation quotidienne. Elle peut même vous aider à résister aux petites douceurs souvent trop riches, qui pèsent lourd sur la balance.

2. La collation vous permet de mieux répartir les apports caloriques et donc de vous aider à lutter contre les petites faims. Elle apporte aussi à votre organisme un flux d'énergie tout au long de la journée.

3. Manger plus souvent peut vous encourager à manger en quantité plus raisonnable lors des repas. Si vous savez que vous allez manger plus souvent, vous pouvez vous habituer à manger moins lors de vos repas, puisque vous mangerez à nouveau dans quelques heures.

4. La collation permet aussi d’équilibrer l’alimentation en fonction du ou des groupes alimentaires absents aux repas principaux. Sur une journée, essayez, par exemple, de manger cinq portions de fruits et légumes ou trois portions de produits laitiers. Répartir tous ces aliments sur seulement trois repas peut s'avérer difficile.

5. Prendre une collation dans la matinée et dans d’après-midi évite de manger de façon anarchique et continue. C’est aussi une façon de s’adapter aux modifications de notre mode de vie comme des déjeuners rapides, des dîners tardifs. N’oubliez pas également d’augmenter votre activité physique quotidienne et  l’importance de l’hydratation      

Logo membre 368 vert
Marie-Céline RATIÉ

BIENVENUE

Tous Produits Herbalife France
Livraison 48h par Chronopost


1ère VISITE ?

Pour Visualiser les Tarifs
et Descriptifs des Produits,


Vous Devez CRÉER UN COMPTE

(Règle Herbalife Incontournable,
en quelques secondes, sans engagement)

 

EXCELLENTE VISITE
sur Minceur-Forme.fr